03/30/17

Sur les traces de Lucienne

Pixabay

Ces temps-ci, j’ai le sentiment d’avoir moins envie d’écrire.

Non pas parce que je n’aurais rien à dire. Mais plutôt parce que j’ai le sentiment d’être partie, d’une certaine façon, au combat. 

Et que j’ignore si d’en parler trop tôt c’est la bonne chose à faire.

De fait, j’ai souvent parlé ici de mon arrière-grand-mère Lucienne, une femme qui en 1928 est partie de Québec, abandonnant mari et enfants (elle en avait deux, dont ma grand-mère Jeanne), pour venir vivre dans le Red Light montréalais…

Ça, c’est la légende familiale. Cette histoire que j’ai passé ma vie à entendre dans la famille. Et qui n’en a pas fini, j’en ai bien peur, de causer des soubresauts, presque 100 ans plus tard. L’histoire d’une insolente qui a un jour décidé d’envoyer paître son corset (au propre comme au figuré !). Mais aussi et surtout, les conventions de l’époque qui ne donnaient pas grand choix aux femmes d’alors il faut bien le dire!

Continue reading

03/28/17

Pages féminines d’un autre temps…Soyez belles après 40 ans

Pixabay

Mesdames, tenons-nous le pour dit ! Pour être belles après 40 ans, il nous faut être nous-même…. mais pas trop !

Mais surtout, porter un bon corset. Et ne pas être trop voyantes !

En bref ! Ayez votre âge ! Mais prenez garde de le paraître !

******

SOYEZ BELLES APRÈS 40 ANS

C’est un homme qui a dit : «La vie commence à 40 ans», et c’est aux femmes de le prouver. Les femmes d’âge moyen (quelle horrible expression) doivent s’étudier afin, tout d’abord, de ne pas grossir, car en perdant leur ligne, elles perdront tout ce qui les rend attirantes et intéressantes.

Continue reading

03/27/17

Les coulisses du blogue, semaine 13: Le guide du parfait blogueur

Pixabay

Qu’est-ce qu’un parfait blogueur ? Immense question à laquelle il serait incontestablement un peu prétentieux de ma part de prétendre pouvoir répondre.

Toutefois, comme c’est le sujet de la semaine de l’Interblogue #CoulissesDuBlog auquel je participe depuis janvier, je me suis penchée sur la question. Non pas pour faire de moi cette gourou capable de guider les jeunes brebis égarées sur les routes «bloguesques». Mais plutôt, pour tenter de voir ce qui me plait à moi, lorsque je fréquente les blogues des autres. Et à l’opposé, ce que je déteste royalement!

Continue reading

03/24/17

De la banalité d’un quotidien qui se répand sur le plancher

Pixabay

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai parfois cette impression qu’il y a des périodes – des semaines, des mois – au cours desquels partout ou l’on tourne les yeux, c’est le même message qui semble nous être renvoyé sans fin.

Un peu comme une intention concertée de l’univers de nous confronter à un élément sur lequel autrement, nous détournerions le regard.

Aussi, ces temps-ci, je m’avoue consternée devant ce fait que partout où je pose les yeux, ce sont des histoires de violence conjugale qui semblent m’être renvoyées de façon presque mathématique.

Par exemple, en début de semaine, dans le cadre de mon travail, je visionnais un film français, «L’emprise» (produit par TF1) sur une histoire tirée d’un fait vécu. Celle d’une mère de quatre enfants qui en 2012, s’est retrouvée dans le box des accusés des Assises de Douai en France pour avoir tué son mari, un homme qui l’avait battue et torturée pendant…. 14 ans !

Continue reading

03/23/17

Blogger Recognition Awards: Et mes nominés sont…

Pixabay

Ces temps-ci sur le web, se tient un événement qui se réclame du genre «interblogue» et qui vise à souligner la qualité de certains blogues qui nous plaisent particulièrement, et j’ai nommé le «Blogger Recognition Awards»

Imaginez ma surprise lorsqu’il y a quelques semaines, alors que je revenais tout juste d’une semaine de vacances à Lisbonne, j’ai appris que Aude, du blogue Écologie-Citadine, avait nominé Les Chroniques d’une cinglée comme figurant parmi ses coups de coeurs!

Pleine de reconnaissance, me voici donc à prendre à mon tour aujourd’hui le relais avec cette initiative que je trouve particulièrement sympathique !

Continue reading

03/23/17

Les mots des autres…De l’art de remplir le vide avec de la peinture ou avec des mots

Pixabay

«Je crois que c’est ça, un artiste. Je crois que c’est quelqu’un qui a son corps ici et son âme la-bas, et qui cherche à remplir l’espace entre les deux en y jetant de la peinture, de l’encre ou même du silence.

Dans ce sens, artistes nous le sommes tous, exerçant le même art de vivre avec plus ou moins de talent, je précise: avec plus ou moins d’amour

(- Christian Bobin, «L’épuisement»)

03/21/17

21 et 22 mars: Journées du livre voyageur

Crédit: Pixabay

C’est probablement le secret le moins bien gardé de l’univers qu’il y a de nos jours des journées pour un peu tout, n’est-ce pas ?

De la journée du Bonheur, comme c’était le cas hier à celle de la gentillesse qui aura lieu cette année, le 13 novembre. De la Journée Mondiale des Zones Humides (oui, ça existe!) à celle du Pop Corn, il y en a décidément pour tous les goûts !

Une journée pour ceci. Une autre pour cela.

Et puis quoi encore !?

Car c’est bien pour dire ! Aujourd’hui, 21 mars seulement, on souligne quelque part dans le monde quelque chose comme rien de moins que neuf Journées de quelque chose quelque part. La journée internationales des Forêts. Celle de la Trisomie 21. Et encore, on souligne également la Poésie, le Travail Social, l’Élimination de la discrimination raciale, la Musique ancienne,….

Et plus encore, comme si ce n’était pas déjà suffisant ! On consacre même ce 21 mars à LA Journée Mondiale…du rangement de bureaux !

Continue reading

03/20/17

Les coulisses du blogue, semaine 12: La promo de mes billets

Pixabay

Écrire, c’est bien ! Mais être lue, savoir qu’on est lue, c’est encore mieux n’est-ce pas ? Cela, je l’ai dit à plus d’une reprise ici !

Sauf qu’une des grandes vérités de la vie, c’est qu’on peut écrire très longtemps sur le web, un peu paradoxalement presque dans l’anonymat le plus total.

Pour la simple raison que personne ne sait qu’on est là.

Alors ? On fait comment pour faire connaître son existence à d’éventuels lecteurs  ?

C’est là la question à mille dollars que pose cette semaine Mia comme sujet hebdomadaire pour l’Interblogue #CoulissesDuBlog auquel je participe depuis janvier.

Continue reading

03/17/17

La fin du plus que parfait ou la beauté du chaos

Pixabay

En jetant de temps en temps un regard sur la vie des autres à travers cette loupe grossissantes que sont les Facebook et Pinterest de ce monde, je me dis parfois qu’il n’y a que moi qui ai une vie complètement bordélique et désorganisée.

Vous savez ce que je veux dire j’imagine !

Ce sentiment d’avoir une vie pas mal plus beige que celle que je peux percevoir comme étant celle des autres. Dans la mienne, jamais assez de voyages. Beaucoup de responsabilités. Trop de nuits blanches à m’inquiéter de tout et de rien. Le sentiment perpétuel de lutter constamment contre mon poids. De ne pas savoir être là ou j’aurais envie d’être. D’être devenue avec l’Homme de la maison au fil des années à l’image de ces vieux couples qui me décourageaient tellement quand je les regardais aller, il y a quelques années. D’être cette mère pas toujours aussi patiente que j’aimerais imaginer l’être. Et surtout, cette incapacité crasse à me tenir debout pour enfin terminer mon livre. Un projet qui pourtant, me semble être le symbole ultime s’il en est un que j’aurai atteint le sommet de ce que me semble être une vie réussie (à mes yeux).

Parce que bien sûr, il m’arrive, comme à vous sans doute, d’être soudainement frappée de cette impression qui me tombe alors dessus un peu comme une tonne de briques qu’il n’y a que moi…. pour qui les choses se passent rarement comme je l’aurais voulu.

Continue reading