07/12/17

X, Y, Z… L’alphabet des générations

Pixabay

Ah les différences entre les générations !

On a pas fini d’en parler n’est-ce pas ?

Voici qu’au début de la semaine, je suis tombée sur ce texte d’opinion paru dans La Presse qui parlait de nous, la génération X.

Parce que vraiment, à force d’entendre parler des Boomers qui ont réinventé le monde à leur époque d’un côté, et des Milléniaux qui de l’autre, si l’on devait en croire tout ce qu’on dit à leur sujet, seraient rien de moins que la réincarnation de l’illumination divine (après eux le déluge n’est-ce pas?), c’est à croire que nous, les X, nous serions rien de moins qu’un mythe.

Et que très certainement, nous n’avons jamais existé !

Avec nous, le grand néant!

Continue reading

07/5/17

Aux heures d’ennui, de solitude et de cafard…

Crédit: Pexels

Je n’ose le crier trop fort de peur que l’envie disparaisse aussitôt qu’elle ait pointé le bout de son nez…

Mais la vérité, c’est que…j’écris.

J’ai repris mon bouquin qui traînait depuis des mois au bout de la table. Un peu comme si j’avais espéré qu’il finisse par comprendre le message… et décide enfin de s’écrire de lui-même !

Malheureusement, je vous le confirme, ça ne fonctionne pas ainsi !

La nouvelle c’est que j’ai fait lire mon livre à une amie de longue date. Un peu, je pense, histoire de réaliser que ces 120 pages déjà écrites existent bel et bien. Et qu’elles ne sont pas seulement le fruit de mon imagination. Un peu, j’imagine, comme ces amis imaginaires dont les enfants tentent parfois de vous convaincre de l’existence.

Continue reading

06/27/17

La quarantaine, le nouveau trente ?

Crédit: Pixabay

Comme un poisson qui saute hors de l’eau de son bocal le temps de quelques secondes, histoire d’appréhender ces mondes qui lui échappent, je n’ai pu résister à l’envie irrépressible de sortir de ma pause ce matin… Ayant été comme interpellée par un article qui m’a semblé des plus intéressants.

Et sur lequel j’ai eu envie de réagir à chaud !

Car très clairement, ce n’est pas parce que j’ai décidé de faire une pause de mon blogue que je me suis soudainement faite ermite,  comme si j’avais du coup renoncé à laisser vagabonder ma curiosité là où l’envie la porte !

Bref ! Ce matin, je suis tombée sur cet article du journal Suisse Le Temps (décidément, ça vaudrait le coup que je m’abonne!) dans lequel on parle des quincados, cette génération entre 45 et 55 ans (allo!), ces gens qui vivent encore comme s’ils avaient 30 ans.

Si je me permettais ici une parenthèse, j’avoue que je serais bien tentée de demander pourquoi, grands dieux ! nous nous sentons comme obligés de trouver des étiquettes à tout de nos jours! Les Milléniaux, la génération X, les boomers….chacun sa niche ! La vérité c’est que moi, les étiquettes ça me saoule carrément ! Note à moi-même: Il y aurait probablement de quoi ici écrire un billet futur !

Continue reading

05/18/17

La fin ? Un nouveau début? Je dis ça, je dis rien !

Pixabay

Est-ce vraiment la fin ? Ou simplement le début d’un nouveau cycle ?

Je serais bien en peine de le dire.

La vérité c’est que je suis ces temps-ci à chercher ce qui pourrait s’apparenter au plus infime début de réponse à ces questionnements qui ne sont peut-être pas, un peu paradoxalement, destinés à en trouver.

Simples questions qui se suffisent à elles-mêmes. L’incapacité d’apporter des réponses étant peut-être en elle-même tout juste cela… Une réponse.

Continue reading

05/16/17

L’amitié comme un scénario de sciences fiction

Pixabay

«J’ai consulté mon téléphone: je n’avais aucun message. C’est à cela que servent les téléphones portables, à se rendre compte que personne ne pense à vous. Avant, on pouvait toujours rêver que quelqu’un cherchait à vous joindre, à vous parler, à vous aimer. Nous vivons maintenant avec cet objet qui matérialise notre solitude…»

(-David Foenkinos, La tête de l’emploi)

Ce weekend, je suis tombée sur un article qui m’a donné à réfléchir sur nos relations interpersonnelles modernes…

Mais, la première question qui s’est immédiatement imposée à mon esprit, je l’avoue, c’est de me demander si vraiment, ça existait encore ce genre de relation.

Vous savez ? Des gens avec qui on échange sans se poser mille questions. Et qui parfois, deviennent vos amis. Et cela, sans qu’il soit nécessaire de faire l’acquisition du dernier bestseller promettant rien de moins que de vous apprendre à vous faire des amis…

Continue reading

05/15/17

La charge mentale comme un saut dans le vide ou la solitude des héroïnes

Pixabay

On en a pas mal parlé depuis une semaine dans les médias ! Cette fameuse charge mentale dont toute femme ressent un jour ou l’autre tout le poids sur ses épaules…

Vous savez !

Ce sentiment de devoir penser à tout, tout le temps. De devoir tout prévoir, en toutes circonstances. Au prix de devoir tenir des listes sans fin de taches à accomplir. Parce que les sujets à lister, il y en a vraiment de tous les genres n’est-ce pas ? Du «qu’est-ce qu’on mange ce soir pour souper?» au pantalon d’éducation physique de fiston qui présente des trous sur les genoux… Et qu’il faudra forcément remplacer, l’année scolaire ne devant se terminer que dans un mois encore… Du lunch froid à prévoir le jeudi X pour la sortie scolaire au lunch qu’il faut rappeler à fiston de mettre au frigo, sous peine de se voir privé de son heure de dîner par une éducatrice qui en a marre de répéter la même chose à une marmaille réfractaire aux consignes…

Et je ne parle même pas ici des besoins de nos parents qui, alors que ces derniers vieillissent, deviennent plus nombreux. Ni même des taches qu’implique forcément le fait d’occuper un emploi à temps plein !

En ce qui me concerne, j’ai parfois littéralement le sentiment de gérer une PME. Au point de me réveiller parfois en plein milieu de la nuit, en sueur (Et non! Ce n’est pas la ménopause!) littéralement angoissée à l’idée de ce détail que j’aurai pu oublier dans ma journée ! Ou encore, dès mon réveil, d’avoir ce sentiment que mon cerveau ressemble étrangement à un citron que l’on aurait un peu trop pressé… Et duquel plus rien de valable ne peut être extrait !

Continue reading

05/12/17

Coup de coeur….Minimum de Charlie Cunningtham

Vendredi ! Le jour où habituellement, je partage une coupure de presse du passé !

Sauf que, manque de chance, ces temps-ci, j’ai l’impression de manquer autant de soleil que d’inspiration…

Tout autant de temps que pour réfléchir aux «pourquoi»

Alors voilà ! J’enfonce les écouteurs sur mes oreilles et j’écoute cette chanson en boucle.

Tant pis pour le reste !

Les pourquoi(s) attendront bien leur tour!

05/8/17

#CoulissesDuBlog semaine 19: Réseaux sociaux

Crédit: PiBlo

Blogue et médias sociaux, c’est le sujet de cette 19e semaine des #CoulissesDuBlog 

Blogue et médias sociaux, nous parleront donc !

Et cela, même si comme je le racontais la semaine dernière, lorsque j’ai commencé à bloguer ici à l’été 2009, les médias sociaux n’existaient tout simplement pas.

Bien sur, il y avait Facebook qui venait tout juste de faire son apparition en français. Mais pour ce qui est de Twitter ou Instagram, la question ne se posait tout simplement pas lorsqu’il était question de stratégie blogue.

Aussi, si pour ma part je me suis longtemps tenue loin de ceux-ci, c’est surtout que je n’y voyais pas grand intérêt.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que j’avais l’impression que de juste répéter sur Facebook (par exemple) ce que je racontais déjà ici, c’était un peu redondant. Mais surtout, parce que d’une certaine façon, j’étais gênée à l’idée que quelqu’un de mon entourage puisse me lire. Et que ma plus grande peur c’était probablement justement que mes proches découvrent mes écrits. Non pas que je ne les assumais pas! Mais la vérité c’est que j’avais l’impression de m’être ménagé ici un espace de liberté sans prix qui, vécu au grand jour, m’aurait donné le sentiment, jusqu’à un certain point, de devoir me censurer.

Continue reading

05/8/17

Et mon weekend, bordel ?

Pixabay

Suis-je donc la seule qui ait cette impression de courir sans fin après mon temps comme une noyée qui cherche son air ?

Chaque weekend, devant l’agenda de ma famille qui menace l’explosion chaque fois que nous vient à l’esprit l’idée d’ajouter quelque chose à la déjà très longue liste d’activités prévues à l’horaire, je me dis que ce n’est qu’un moment à passer.

Que bientôt, tout rentrera dans l’ordre.

Et, je tente alors de calmer cette angoisse qui  monte en moi en cherchant à me convaincre que bientôt, très bientôt, nous pourrons enfin passer un petit weekend, bien peinards à la maison. Vous savez ! Du genre qu’on passe à ne rien faire d’autre que dormir et s’empiffrer de Doritoes devant un vieux film… Bien affalée sur la causeuse avec cette couverture toute chaude qui en a visiblement vu d’autres et dans laquelle je fini par m’endormir… Parce qu’un vieux film bien sur, nous pouvons bien en perdre des bouts n’est-ce pas ? Qui oserait s’en offusquer ?

Mais, la tragique vérité qui m’a un peu frappée comme un coup de poing au visage ces derniers jours, c’est qu’il me semble que ça fait rien de moins que des années que je me berce de cette douce chimère…

Continue reading

05/5/17

Pages féminines d’un autre temps…Monsieur, êtes-vous un coureur de dot?

Crédit: Pixabay

Vous pensiez que je ne me passionnais que pour les vieilles coupures de presse au féminin ? Un plaisir coupable auquel je m’adonne – c’est maintenant devenu une tradition! – tous les vendredis ?

Détrompez-vous ! Car étant consciente que de nombreux messieurs se cachent derrière ma longue liste de lecteurs qu’il serait facile d’imaginer un peu plus féminin (étant donné les sujets sur lesquels j’écris), j’ai décidé ce matin de partager avec vous ce sondage destiné à tester vos intentions !

Alors ? Simple coureur de dot ? Ou un idéaliste qui croit en l’amour?

Avec ce questionnaire, des plus scientifiques vous l’aurez compris, vous saurez tout!

Et, comme ce n’est plus un secret que vous êtes là, bien cachés derrière le rideau de mon salon, osez vous manifester par un commentaire au bas de ce billet ;-)

Vous verrez ! «Nous sommes bien d’adon» ici !

Continue reading