10 choses que l’on découvre avec la quarantaine

Crédit: Pinterest

Ah la quarantaine !

Y a-t-il période de vie plus perturbante et déstabilisante?

On se le demande n’est-ce pas !

Lorsque j’ai commencé à écrire ce blogue, il y a presque six ans déjà, j’étais bien loin de me douter de tout ce qui m’attendait encore !

Alors que j’aurai bientôt quarante-six ans, il arrive parfois que je m’arrête et réalise l’espace d’une seconde que c’est la cinquantaine qui s’en vient pour moi à grands pas !

Et oui, j’exagère sans doute un peu puisque l’événement n’aura selon toutes vraisemblances pas lieu avant cinq ans encore! Toutefois, histoire de faire le point, j’ai eu l’idée de faire un recensement de ces dix choses que l’on découvre avec l’arrivée de la quarantaine…

1- La révélation soudaine que nous allons mourir un jour. Et que par la force des choses, notre temps est par conséquent compté. Tic Tac Tic Tac…

2- Que le confort est plus important que la coquetterie «Tu aurais dû voir mon accoutrement cet hiver», comme me l’a affirmé Carla lorsque nous avons tenté d’élaborer cette liste! Aussi, après avoir passé une grande partie de ma vie à m’imaginer résister aux hivers québécois en voulant demeurer «cute», j’ai moi-même cet hiver découvert les vertus d’un bon manteau et de bottes capables de résister à nous hivers sibériens. Une révélation !

3 -Ce que nous valons vraiment. Car si non ne le sait pas soi-même, qui le saura n’est-ce pas ?

4- Que le ridicule ne tue pas. Hum ! Je m’abstiendrai d’élaborer ici. N’empêche, les exemples seraient nombreux ! Par exemple, ces journées ou on a l’impression de devenir folle prête à mordre ! Parce que bien sur, avec la quarantaine, il y a la question de ces hormones qui votent à l’unanimité pour la mutinerie ! Que l’Homme de la maison se le tienne pour dit ! Il ne faut pas me chercher alors!

5 -Que le métabolisme diminue !! (et que la graisse colle plus). Misère ! Est-il vraiment besoin d’en parler ?

6- Que tout cet argent investi en petites crèmes anti-rides ne valait pas vraiment le coup finalement! De toutes façons, l’homme de la maison ne fait pas la différence lorsque je vais me faire coiffer ! Alors les petites crèmes hein ? N’empêche ! J’adore les petits pots ! C’est d’ailleurs l’un de mes plaisirs coupables depuis au moins mes quinze ans, alors que  j’étais bien loin d’en avoir besoin ! Pour le plaisir alors ?

7- Qu’on est pas obligées de plaire à tout le monde. Et cela, malgré le fait que la société mette un effort considérable à faire de nous des petites filles sages ! C’est pourquoi j’ai fait miens récemment ce crédo qui dit que les filles sages vont au paradis…alors que les autres vont là où elles veulent ! Une révélation qui commence tout juste à faire son chemin dans ma tête!

8- Que nos parents deviennent tout doucement nos enfants…. Et que, qu’on le veuille on non, vient inévitablement ce moment où il nous faut nous occuper et de nos enfants et de nos parents. Avec le stress que ça engendre parfois d’être ainsi pris en sandwich entre les besoins des uns et ceux des autres! D’où cette nécessité vitale de prendre soin de soi (au moins un peu !) Parce que comme nous le disent les consignes de sécurité lorsqu’on voyage en avion, en cas d’écrasement, de catastrophe ou atterrissage d’urgence en pleine mer (parle-t-on vraiment d’atterrissage alors ? Il faudrait sans doute faire une étude là-dessus!),  il est impératif de mettre soi-même un masque à oxygène avant de penser sauver qui que ce soit d’autre. Parce qu’un sauveteur qui meurt étouffé, ça ne vient plus en aide à qui que ce soit… Malheureusement !

9- Que la vie vaut la peine d’être savourée. Parce que finalement, tout passe ! Les moins bons moments comme les meilleurs ! C’est rien de moins que mathématique ! Alors, aussi bien en profiter quand ça passe n’est-ce pas ? Et cela, sans qu’il soit forcément nécessaire de soi-même se mettre en quarantaine !

10- Et le dixième point, je vous le laisse pour vos commentaires ! Et vous alors ? Qu’avez-vous découvert avec l’arrivée de la quarantaine ?

Histoire d’en rire un peu !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

La crise de la quarantaine, un mythe? Vraiment?

Je suis toujours un peu dubitative lorsque je tombe sur certaines études qui, présentées dans les médias ou sur internet, semblent destinées à conclure un peu tout. N'importe quoi. Et parfois, son contraire. C'est un peu ce qui[...]

La crise de la quarantaine, on en parle!

Alors que les jours semblent trop souvent se suivre, les uns pareils aux autres, il arrive parfois de ces surprises qu'on avait pas vues venir.... et qui ont indéniablement l'art d'ensoleiller une journée! Comme ce courriel[...]

Le chaos et les limites de l'imagination

Rendu à cette étape de votre lecture, peut-être vous êtes vous demandé «Mais d'ou elle sort cette Marie-Quatre-poches» ??? Outre la série télévisée jeunesse qui fut diffusée sur les ondes de la société d'État de[...]

La crise de la quarantaine: du simple mythe à l'envie irrépressible de se faire ermite

Parfois, en lisant les articles de journaux, j'ai l'impression d'halluciner tant on présente comme exceptionnel...ce qui existe pourtant fort probablement depuis la nuit des temps! Avec l'envie soudaine et irrépressible de demander au premier venu «Non[...]



4 commentaires sur “10 choses que l’on découvre avec la quarantaine

  1. Qu’on commence à avoir hâte que les enfants décollent de la maison!!! ou du moins, qu’ils puissent rester seuls un week-end pendant que les parents s’évadent !!!

    1. Ah ça ! J’avoue ! Mon fils commence à grandir mais nous ne le laissons pas encore seul. Et nous sommes dans cette période ou il ne veut pas toujours suivre ! Mais ça s’en vient 🙂

      Marie

  2. Que les autres ne sont pas meilleurs que moi mais juste différents 🙂

    Alors que je n’ai même pas encore 35 ans !!! C’est cool … ou un peu tard lol

    Bises chère Marie 🙂

    1. Bonjour Yasmine !

      C’est vrai que de cesser de voir les autres comme étant meilleurs que nous et à qui on doive se comparer, ça enlève un grand poids. La vérité c’est que parfois, ce sont les autres qui voudraient nous ressembler alors que nous… on se meurt pourtant de leur ressembler, à eux :-)))

      Vive la différence !

      Marie xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.