1500 fois merci

27 juillet 2009.

C’est la date à laquelle j’ai écrit mon tout premier billet sur ce blogue. Inutile de préciser que j’étais alors à des années lumière de me douter que je tiendrais le cap si longtemps! Et c’est vraiment peu de le dire!

Pensez-y!

Presque onze ans.

1500 billets (sans compter ceux que j’ai conservé en mode privé!).

Une quantité incalculable de mots sur une multitude de sujets.

Des livres lus. Des anecdotes racontées. Des coups de gueule. Des montées de lait. Des bonheurs et quelques deuils partagés aussi.

J’entamais alors ma quarantaine. Je me retrouve presque 11 ans plus tard… en quarantaine toujours ! Comme quoi, la vie n’est jamais à court de surprises, c’est le moins qu’on puisse dire!

Alors voilà! Je tenais à consacrer ce mille cinq centième billet pour vous dire merci.

Merci aux lecteurs du début. Merci à ceux qui se sont glissés discrètement dans l’entrée de mon salon. Merci à vous qui êtes venus commenter à certains moments. À vous aussi qui avez partagés certains de mes billets. Merci aux lecteurs avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger de façon directe, par courriel. Vous qui êtes venus me dire que certains de mes billets vous avaient touchés, émus, rejoints.

Merci à vous aussi qui vous êtes tenus dans l’embrasure de la porte de mon salon de façon discrète. Mais dont j’ai senti le cœur battre sur le graphique de la courbe de fréquentation.

Merci à vous qui, je le constate en regardant justement ces statistiques de fréquentations êtes, mine de rien, autant d’ici que d’ailleurs sur la planète.

La vérité c’est probablement que onze ans et 1500 billets sur un blogue, c’est rien de moins qu’une éternité dans le monde du web.

Alors voilà! Un merci sincère à vous tous, lecteurs réguliers et de passage qui avez rendu ça possible!

Je n’oserais jamais m’aventurer à promettre un autre 1500 billets (quelle folie ce serait!)

Mais qui saurait dire ce que l’avenir nous réserve ? Surtout pas moi!

Alors merci ! Parce que je n’ai pas trouvé d’autre mot pour le dire !

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Le temps de prendre le temps

Vous pensiez que j'étais disparue ? Et bien non ! Je suis actuellement en ...vacances ! Partie de Montréal jeudi, nous avons dormi, ma famille et moi, sur le bord de la Gaspésie, à Sainte-Flavie précisément.[...]

Du temps qui file et de celui que l'on met à devenir

Bien de l'eau a coulé sous les pont depuis cette première chronique, il y aura bientôt deux ans ! C'était le 27 juillet 2009...Il faudra bien que je trouve une façon de souligner «l'événement», vous[...]

Je me voyais déjà !

 Photo: PABvision.com Changer de vie. Qui n'en a pas un jour rêvé ?Je me suis pour ma part souvent imaginée tout laisser tomber et partir en voyage autour du monde. Ou encore, dans[...]

Quel soleil !

Photo: Chronique d'une cingléePetit samedi en nature ! Quel soleil ! Difficile de ne pas se croire hors du temps et de la routine n'est-ce pas ?Paysage qui me donne envie de peindre; chose que[...]

Exil

Ce dimanche, je racontais combien l'automne, au-delà de la beauté des paysages et de l'abondance de couleurs....ça pouvait aussi nous donner par moments un sérieux coup de blues ! À moi du moins ! Bien que[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.