1500 fois merci

27 juillet 2009.

C’est la date à laquelle j’ai écrit mon tout premier billet sur ce blogue. Inutile de préciser que j’étais alors à des années lumière de me douter que je tiendrais le cap si longtemps! Et c’est vraiment peu de le dire!

Pensez-y!

Presque onze ans.

1500 billets (sans compter ceux que j’ai conservé en mode privé!).

Une quantité incalculable de mots sur une multitude de sujets.

Des livres lus. Des anecdotes racontées. Des coups de gueule. Des montées de lait. Des bonheurs et quelques deuils partagés aussi.

J’entamais alors ma quarantaine. Je me retrouve presque 11 ans plus tard… en quarantaine toujours ! Comme quoi, la vie n’est jamais à court de surprises, c’est le moins qu’on puisse dire!

Alors voilà! Je tenais à consacrer ce mille cinq centième billet pour vous dire merci.

Merci aux lecteurs du début. Merci à ceux qui se sont glissés discrètement dans l’entrée de mon salon. Merci à vous qui êtes venus commenter à certains moments. À vous aussi qui avez partagés certains de mes billets. Merci aux lecteurs avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger de façon directe, par courriel. Vous qui êtes venus me dire que certains de mes billets vous avaient touchés, émus, rejoints.

Merci à vous aussi qui vous êtes tenus dans l’embrasure de la porte de mon salon de façon discrète. Mais dont j’ai senti le cœur battre sur le graphique de la courbe de fréquentation.

Merci à vous qui, je le constate en regardant justement ces statistiques de fréquentations êtes, mine de rien, autant d’ici que d’ailleurs sur la planète.

La vérité c’est probablement que onze ans et 1500 billets sur un blogue, c’est rien de moins qu’une éternité dans le monde du web.

Alors voilà! Un merci sincère à vous tous, lecteurs réguliers et de passage qui avez rendu ça possible!

Je n’oserais jamais m’aventurer à promettre un autre 1500 billets (quelle folie ce serait!)

Mais qui saurait dire ce que l’avenir nous réserve ? Surtout pas moi!

Alors merci ! Parce que je n’ai pas trouvé d’autre mot pour le dire !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Passer par le feu

Avez-vous déjà entendu parler de l'art du Raku, un art par lequel l'artiste et ses pièces passent littéralement par le feu ?C'est ce que fait régulièrement l'artiste potier Gilles Belley dans cette technique très ancienne[...]

Funérailles

Il semble que « La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui nous ont coupé le souffle » comme le disait récemment Nancy Mawn, invitée de l'émission de télé Tout le monde en[...]

Habitude, quant tu nous tiens !

Les vieux réflexes ont la vie dure. Voyez moi par exemple ! Samedi soir, dans mon lit, incapable de me concentrer sur le livre pourtant passionnant que j'ai entamé pendant mes vacances, l'esprit aussi dispersés[...]

Deux poids deux mesures avant de tomber dans le vide

En 2014, très clairement nous aurons beaucoup parlé de sexisme! Surtout à travers cette avalanche de dénonciations de femmes victimes de viols qui enfin, ont décidé de ne plus se soumettre à la loi du[...]

Dans tous les sens

Et bien ! Il semble que ma mère se remette de la première partie de son opération ! Elle en est même venue à la conclusion que de se faire jouer dans le cerveau, c'était sans[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.