À-marées

Avez-vous déjà entendu cette histoire selon laquelle le poisson rouge qui vit dans un petit bocal va s’adapter et demeurer petit alors que si on le change d’environnement, pour un plus grand bocal par exemple, il pourra alors grandir ?

Il semble en effet que ce ne soit pas qu’il soit destiné à être petit qui fasse le destin du poisson rouge ! C’est plutôt la place dont il dispose qui fait qu’il se « nanifie » et voit du même coup sa vie écourtée…

Rassurez-vous ! Je n’ai pas décidé de me réorienter en Ichtyologie (étude des poissons 😉 ! J’ai tout simplement été fort étonnée d’entendre cette histoire tout à fait surprenante ! Et qui à mon sens, donne à penser que nous, humains, avons peut-être beaucoup plus en commun avec les poissons rouges que nous n’aurions pu le penser de prime abord…

N’avez-vous en effet jamais ce sentiment que certaines situations ne conviennent plus, ne nous permettant plus de grandir ? Il faudrait parfois avoir le courage de changer de bocal.

Ça tombe sous le sens n’est-ce pas ?

Sauf que trop souvent, nous craignons le changement… Ou bien on se retrouve paralysé par la peur de l’inconnu…

Et on oublie que ce que nous considérons comme étant la réalité (la grandeur du bocal par conséquent), n’est en effet rien d’autre qu’une illusion d’optique de la réalité. La vision que nous en avons.

Surprenant n’est-ce pas ?

Et si on osait changer de bocal ?

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Cul-de-sac

Chaque année lors des vacances estivales, c'est le même scénario qui se produit: j'ai envie de tout faire, tout voir, être partout... Vous savez ce que c'est, j'imagine ! Après de longs mois d'hiver à vivre[...]

La vie qu'on tricote...quitte à perdre le fil

Parfois, je me dis que j'aurais rêvé d'une vie plus légère. Aérienne. Vous savez ! Ce genre de vie dans laquelle on peut se consacrer à rêver ses jours plutôt que de les subir. Des journées assemblées[...]

Droit devant, un pas à la fois

Je ne sais pas si ce n'est que moi mais j'ai parfois ce sentiment que plus les années passent, et plus le paysage devant moi semble limité. Ou un peu comme déjà tracé... À l'image, je[...]

Cet instant

  Enfin! Fini l'air conditionné! Et vive les fenêtres ouvertes, le p'tit frisson en sortant du lit, le café qui laisse monter cette vapeur dans laquelle on a envie de s'oublier pendant deux secondes et quart,[...]

Voyage en zone d'ombre

Je n'ai jamais réellement su qui j'étais vraiment.  Car si certains savent dès leur  plus jeune âge que, suivant les traces de leurs parents, ils deviendront médecin, avocat, professeur ou je ne sais quoi encore,[...]

4 commentaires sur “À-marées

  1. J'trouve ton rapprochement avec les poissons rouges très intéressant.

    Oui on devrait changer de bocal. En fait, dans une vie ça arrive souvent qu'on change de bocaux. Je suis en pleine transition moi-même 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.