À trop en faire

Je ne sais pas pour vous – ni même d’ailleurs si cela est caractéristique de la période des fêtes ! – mais il me semble être toujours à court de temps.  


Pas vous ?  

Entre les cadeaux a trouver, les repas des fêtes à préparer, les journées de travail à poursuivre et toutes ces autres taches se terminant en «age» a accomplir (lavage, ménage, repassage,…), j’ai l’impression par moments de perdre la boule (et on ne parle pas ici de boules de Noël, vous l’aurez compris !)

J’ai été étourdie par exemple de constater ce dimanche en fin journée tout ce que j’avais pu accomplir ce weekend ! Un moment prétendument fait pour se reposer !!!

Légende urbaine que je vous dis moi ! Car le mot marathon conviendrait mieux je pense !

Car en plus des taches courantes (entretien de la maison, lessive, etc), j’ai fait cuire une dinde (Pas de recette. On envoie juste la bête se faire voir au four pour quelques heures !) , un ragout de boulettes (celui cuisiné par le chef  Danny St-Pierre à l’émission À la Di Stasio et devant lequel j’ai salivé lors de la diffusion de vendredi soir !), un gâteau. Tout cela après m’être rendue à l’université pour y passer un test de français – au moins le 4000e de ma vie ! Mais que ne ferait-on pas pour obtenir son BAC hein ?
La liste est complète pensez-vous ! Oh que non ! Puisque j’ai également complété les courses des fêtes et le marché de ma mère qui, atteinte du Parkinson comme vous le savez peut-être déjà, ne peut plus sortir autant qu’elle le souhaiterait.
Ouf !
Mais je me console en me disant que je ne suis pas la seule à être prise dans cette éternelle course frénétique qui nous laisse complètement lessivée à la fin du weekend ! Tellement que des chercheurs se sont attelés à mettre à jour une recherche démontrant – Oh surprise ! – que les femmes étaient les championnes toutes catégories…du multitâches ! 
Sylvia Galipeau dans La Presse en parlait ce weekend. L’étude quant à elle se trouve ici.
Pas de quoi être fière n’est-ce pas ?
Mais la bonne nouvelle c’est que tout cela, ça se soigne ! Puisqu’il suffirait en fait d’être juste conscientes qu’on ne peut pas tout concilier, dans une forme de «lâché prise» bienheureux.
Alors ? À trois, on respire !
Bon mardi 😉

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Prendre le temps de cuisiner et de bien manger: dernier tabou ?

Chaque année à l'automne, c'est un peu le même scénario. Je peux passer des semaines à tenter de trouver de quoi sera fait le menu de mes réceptions des fêtes.  Dans l'espoir avoué d'impressionner mes invités,[...]

Conciliation en famille

Je suis tombée sur un article qui se veut dans la même veine que ma dernière chronique... Comme quoi, nous sommes plus d'une dans le bateau de cette fameuse conciliation travail-famille...Ici, TerraFemina.com publie, avec beaucoup[...]

Miroir, miroir ! Dis moi qui est la plus belle !

Image: IStockEn lisant le journal ou divers textes sur internet, il me semble qu’il y a certains articles qui ont l’art de nous faire réagir plus que d’autres… Ou à tout le moins, d’attirer notre[...]

Maman travaille

Devenir mère, ça semble naturel n’est-ce pas ? Rien de moins que l’ordre des choses dans la vie de la plupart des femmes! Et pourtant, j’en suis venue à me dire que la maternité, c’est peut-être[...]

Messieurs ! Et si le bonheur était dans le fer à repasser?

Stressées nous les femmes ? Jamais de la vie, n'est-ce pas! Car clairement, entre le boulot, les courses, les repas à prévoir, cuisiner, puis réchauffer, nos enfants à éduquer, nos parents à soutenir, les amis à fréquenter[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.