Apparence

Source: photo-libre.fr
Source: photo-libre.fr

J’ai 20 lbs de trop. Mon nez est trop gros. Mes yeux trop petits. Mon ventre, trop gros. Mes fesses, trop plates. Mes cheveux, sont trop fins et raides. Mes dents ne sont pas tout à fait droites. Mes biceps sont trop mous. Mes seins, pas assez fermes. Je suis trop poilue. Je marche mal en talons hauts. Je suis maladroite. Je parle du nez.

Je suis de la génération «Flash Dance ». J’ai grandi avec Olivia Newton-Jones et Madonna : work-out, fesses d’enfer et sex-appeal.

J’ai vu les salons de bronzage faire leur apparition. J’ai vécu le retour des dessous sexy, porte-jarretières et mini-jupes. Je suis de la génération aérobie, salle de musculation, zumba, salsa, etc. Je suis de la génération de l’épilation intégrale à la cire, à l’électrolyse, au laser et …à la lumière pulsée. (??!!??)

Je suis abonnée à la pédicure, manucure, enveloppement aux algues (wash!!!), exfoliation, facial, massage et drainage lymphatique. Je ne sors pas de chez moi sans crème, fond de teint, poudre bronzante, fards pour les yeux, fard à joue et l’essentiel crayon à sourcil. Je passe des heures à me faire un maquillage «au naturel ».

Ma génération a démocratisé le tatouage et a redéfini le percing. Nous avons inventé les verres de contact colorés et nous avons remis à la mode les chaussures plateformes. Nous promenons fièrement nos ongles acryliqués, nos cheveux teints et nos seins refaits.

Si on additionne tout le temps que je passe à me raser, me maquiller, me coiffer, me teindre, m’entrainer et m’hydrater, je consacre 11 jours par année à modifier mon apparence.

Si je reprenais le contrôle de ces 11 jours, je pourrais enfin apprendre une troisième langue, me mettre au violoncelle, prendre des cours d’histoire des religions ou faire partie d’une chorale. Bref, accorder un peu moins d’importance à mon apparence et prendre soin de mon esprit et de mon bonheur.

Je regarde ma fille qui est absolument parfaite et merveilleuse et j’aimerais lui transmettre l’amour de son corps tel qu’il est. J’aimerais qu’elle se préoccupe plus de son prochain voyage que de la couleur de ses ongles. Je voudrais qu’elle passe plus de temps à s’amuser qu’à essayer de perdre du poids. Je désire qu’elle admire Julie Payette plus que Miley Cyrus.

Comment lui dire que le bonheur n’est pas dans une taille zéro ou une manucure française impeccable quand tout semble lui suggérer le contraire.

Karla

Source de la photo: photo-libre.fr

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Une nouvelle venue: Et la voici, la voilà !

Vous l'attendiez ? La voici ! Caroline dont je vous parlais la semaine dernière. Souhaitant que vous ayez tout autant de plaisir que moi à la découvrir ! *** UN PEU DE MOI Comme vous le verrez, « un peu » c’est un[...]

L'éternelle conciliation travail-famille !

Probablement que je ne révélerai pas de secret d'état en affirmant que la conciliation travail-famille, c'est un peu mon dada, n'est-ce pas? Clairement le genre de sujet qui attire immanquablement mon oeil de femme multi-taches,[...]

Le côté obscur de la force

Tout fan le sait j’imagine ! Dans le monde parallèle de Star Wars, la Force est un champ d’énergie indéfinissable mais mais ayant la particularité de s’appliquer à tous les êtres vivants. Elle donne du pouvoir[...]

Cohabitation

Les couples qui désirent avoir des enfants devraient être avertis de deux choses. Premièrement, les enfants ont leur propre caractère, et pas nécessairement parfaitement assorti au nôtre et deuxièmement, ça interagit ces p'tites bêtes-là! On dirait que[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.