Arrêt sur image

Photo: Chroniques d’une cinglée

Petit vendredi gris et pluvieux pour clore une semaine de la même couleur… Heureusement que pour le week-end, on nous annonce un peu de soleil que je ne ferai pas l’erreur de rater ! Prévoyant en effet aller profiter des couleurs et du cric crac sous mes pas des feuilles mortes… Car si pour beaucoup, automne rime avec déprime, nostalgie et deuil, pour moi c’est le moment de ressentir profondément l’énergie de cette nature qui fait une pause pour mieux revenir. Car bien que l’hiver, nous puissions avoir un peu l’impression que tout est mort et que rien, assurément ne pourra jamais repousser sous cette végétation décomposée, arrive pourtant immanquablement le printemps qui nous fait nous émerveiller devant la force de cette nature capable de renaître là ou il semblait n’y avoir plus aucune vie…

Finalement, peut-être suis-je un peu nostalgique mais d’une nostalgie… apaisante. Celle qui donne envie, le week-end venu, de s’enfermer chez-soi et de cuire un bon mijoté dont l’odeur embaumera la maison jusqu’au lundi matin. Sans bien sur oublier de partager une bonne coupe de vin avec mon mari alors que nous rêverons…de notre voyage à Prague et Vienne en décembre prochain. Juste tous les deux pour la première fois … en bientôt 5 ans !

Bon, ça va ! Je vois que vous êtes sceptique devant ce portrait familial idyllique !

Alors j’avoue ! Ce scénario, ce sera sans doute après avoir remis en ordre la maison dans laquelle notre fils aura très certainement mis un bordel sans nom, avec des jouets aux quatre coins, des miettes de pain autour de la table et peut-être aussi…la trace de son dernier festin sur les joues. Car vous le savez-vous ! Nous sommes bien loin des familles de carte postale  Et j’ai envie d’ajouter: tant mieux !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

La recherche du temps perdu. En avoir...Ou pas !

Comme le chantait Léo Ferré jadis : « Avec le temps, va, tout s’en va », vous vous souvenez? Ah ce précieux temps ! Un peu paradoxalement, je me dis parfois que plus la technologie nous[...]

L'art du rangement de Marie Kondo ou la quête du Saint-Graal

Est-ce l'effet de l'automne qui s'incruste, lentement mais sûrement? D'une fin de semaine de pluie ? Ou bien juste une «échoeurantite aïgue» de faire sans fin du ménage ? Un peu comme une Sisiphe poussant sa pierre[...]

Dessines moi une rose, disait le petit Prince

« C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante. » (Le petit Prince, Saint-Exupéry) Je sais ! Je m'étais dit que je profiterais de juillet pour prendre une pause de[...]

Le bonheur, je ne vous dis pas ! Mon meilleur d'octobre

Compliqué d'être heureux ? Et si, au contraire, le bonheur résidait dans les petites choses ? Ces brefs instants, aussi volatiles que des bulles de savon, et qui disparaissent du radar de nos souvenirs en moins[...]

La quête du bonheur: À la bonne heure !

«Le bonheur, c'est tout ce qui arrive entre deux emmerdements.» (- de Jean-Baptiste Lafond) Ah le bonheur ! Quelle galère ! C'est comme n'importe quoi n'est-ce pas ? Beaucoup concluent que si c'est tendance, il y a forcément[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.