Aznavour: un dernier tour de piste

Crédit: Pixabay

Il y a des gens comme lui qu’on pense éternels. Jusqu’à ce qu’ils disparaissent soudainement, presque en silence. Un peu comme s’ils avaient pensé pouvoir quitter la scène en catimini,  sans qu’on s’en rende compte.

Pour moi, Charles Aznavour, visiblement décédé la nuit dernière, c’est toute mon enfance, ma mère ayant usé ses trente-trois tours à force de les écouter en boucle. Jusqu’à aujourd’hui alors que ses pièces se trouvent encore sur mon téléphone, m’accompagnant régulièrement dans mes déplacements.

Ma chanson préférée parmi des dizaines d’autres? «Les deux guitares»

Et vous? Laquelle vous semble indissociable de ce géant de la chanson française ?

R.I.P Aznavour

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Le pire scénario !

Vous savez, je ne parle pratiquement jamais politique.Et pourtant...Et puis, je n'ai jamais pleuré au lendemain d'élections mais ce matin...c'est le cas :-( Et ce n'est hélas pas de joie... Harper ré-élu majoritairement, c'est à peu près[...]

Série noire ou lorsque la réalité n'en finit plus de dépasser la fiction

  Vraiment nous aurons tout connu mon mari et moi depuis que nous avons acheté notre duplex il y a deux ans ! Des locataires qui ne paient pas; Des fenêtres dont on découvre les cadrages pourris[...]

Du pouvoir réactionnaire de la féminité

Hier, je suis tombée sur un article de Libération qui, après m'avoir donné le sentiment d'être littéralement tombée de ma chaise, m'a portée à réfléchir... L’histoire ? Celle de Lucia Caram, une bonne sœur Dominicaine d’une cinquantaine[...]

Zen vous avez dit ?

Alors que je répète depuis des jours et des jours que je suis ces temps-ci un peu dépassée par les événements - et cela même si je tente de toutes mes forces de relativiser et[...]

Un monde qui crie

Avez-vous comme moi ce sentiment que notre monde vit présentement une période un peu absurde et chaotique ? Haïti qui tremble et ne s’en remet pas. La Tunisie d’abord puis l’Égypte maintenant dont les peuples[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*