Bonheur un jour, bonheur toujours

La semaine dernière, je vous disais que j’avais cette impression que le bonheur était en quelque sorte devenu un produit de consommation, quelque chose que l’on nous propose maintenant à toutes les sauces…

Laissez-moi vous en donner un autre exemple !

Ainsi, en fouinant sur Internet, j’ai retrouvé une nouvelle sortie en octobre dernier, annonçant que la société Coca-cola avait décidé de financer la recherche en créant un « Observatoire du bonheur » ! Et oui, vous avez bien lu !

Car bien sur, en regardant les publicités du célèbre breuvage, on ne peut que constater l’évidence du lien entre les deux: boisson et bonheur ! Évident n’est-ce pas ?

Dans ce communiqué, on dit à peu près ceci:

« Alors que sa définition et son appréhension n’ont pas cessé d’évoluer au fil des époques, le bonheur reste toujours l’objet de nombreux questionnements. Sommes-nous aujourd’hui aussi, plus ou moins heureux que nos parents? Nos critères du bonheur ont-ils évolué? N’y a-t-il qu’une forme unique et absolue du bonheur ou divers petits bonheurs quotidiens? »

Par cette action, l’entreprise vise donc à rassembler les données existantes, élargir le champs des connaissances sur le sujet et de façon plus générale, à étudier les diverses images du bonheur.

En lisant une telle nouvelle, n’avez-vous pas comme moi cette impression qu’on tente de nous vendre une recette du bonheur toute faite dans laquelle – idéalement bien sur ! – on nous vendra au passage un produit quelconque ?

Pour ma part, je n’achète pas !

Première résolution de 2011 donc: continuer sans fin ma propre quête d’un petit bonheur bien personnel, loin des tendances !

Et vous ? Quelle est votre idée du bonheur ?

Pour l’article complet, c’est par ici

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Le goût du bonheur

Photo: Chronique d'une cinglée Ah, le bonheur ! Quel mot piège n'est-ce pas ?  Aujourd'hui, il semble que tout le monde ait ce mot à la bouche. C'est « LA » valeur du moment, la condition sine qua none pour réussir[...]

La semaine des quatre jeudis

La procrastination. Maudite maladie que celle-là n'est-ce pas ? N'empêche, j'ai envie de croire - ou de faire du déni, diront les mauvaises langues! - que c'est l'arrivée de l'été qui, ces temps-ci, fait en sorte[...]

Et si l'avenir appartenait réellement à ceux qui se lèvent tôt ?

Je racontais il y a quelques jours à quel point le fait de me lever tôt le matin - certains vous diraient, aux aurores! - avait pu changer ma vie ! Un moment qui est[...]

Ligne de départ

Bonne nouvelle en ce jeudi matin ! J'ai commencé à écrire mon roman! Car ceux qui me lisent depuis un bon moment savent bien qu'il s'agit là d'un rêve assurément mais, plus encore, d'un besoin.[...]

N-O-N

Je vous parlais hier du sentiment grisant apporté par un « Non », ce tout petit mot tout simple mais qu'on a bien souvent tellement de peine a prononcer. Et a assumer surtout ! Plus menaçant que[...]



2 commentaires sur “Bonheur un jour, bonheur toujours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.