Romain Gary, ou lorsqu’on a plus la vie devant soi

«Je me demande si toute ma vie n’a pas été, aussi bien comme romancier que comme changeur de métiers si je puis dire, un effort de ne pas être moi-même. Et le roman le permet. Je souffre de claustrophobie dans ma peau. Je m’enferme chez moi à Majorque pendant l’été et je travaille. Je travaille en général sept à huit heures par jour parce que lorsque je ne travaille pas, je me trouve nez à nez avec moi-même. Je me connais assez, ce n’est pas une compagnie tellement agréable. Travailler c’est devenir des personnages, écrire des romans, devenir quelqu’un d’autre, s’échapper, vivre des vies et des aventures de personnages imaginaires que l’on aurait aimé être ou au contraire, que l’on éprouve la grande joie de ne pas avoir été. Je crois que tout le monde, de temps en temps, pas simplement les auteurs et les acteurs, nous avons tous envie d’être quelqu’un d’autre, de nous échapper à nous-mêmes. Et c’est d’ailleurs pour ça que nous lisons. Une lecture vous permet d’échapper à votre personnalité, de devenir quelqu’un d’autre, de devenir un personnage de roman

(-Romain Gary à propos de «La nuit sera calme», 1974. Source: ina.fr)

31 août: journée mondiale du blogue!

Crédit: Pixabay

Aujourd’hui, jeudi 31 août, c’est la Journée mondiale du blog !

L’événement peut sembler banal au premier regard mais, quand on s’arrête deux secondes pour y regarder de plus près, on ne peut que se dire que c’est toute une révolution que ce phénomène a apporté dans nos vies!

Vous ne trouvez pas ?

Car si les premiers blogues semblent être apparus au début des années 2000, ce n’est qu’en 2005 qu’une première édition de cette journée toute spéciale a été soulignée. Et comment s’étonner qu’on ait créée une journée spécifiquement dédiée aux blogues alors que, partout dans le monde, on estime aujourd’hui que ce sont des centaines de milliers de nouveaux blogues sont crées…c-h-a-q-u-e jour !

Continuer la lecture de « 31 août: journée mondiale du blogue! »

La fin ? Un nouveau début? Je dis ça, je dis rien !

Pixabay

Est-ce vraiment la fin ? Ou simplement le début d’un nouveau cycle ?

Je serais bien en peine de le dire.

La vérité c’est que je suis ces temps-ci à chercher ce qui pourrait s’apparenter au plus infime début de réponse à ces questionnements qui ne sont peut-être pas, un peu paradoxalement, destinés à en trouver.

Simples questions qui se suffisent à elles-mêmes. L’incapacité d’apporter des réponses étant peut-être en elle-même tout juste cela… Une réponse.

Continuer la lecture de « La fin ? Un nouveau début? Je dis ça, je dis rien ! »

2016 comme dans Nouveau début ou 10 façons de devenir une meilleure version de soi

Crédit: Pexels

Une nouvelle année, chaque fois, c’est un peu comme se retrouver devant une page blanche n’est-ce pas ?

Outre ce moment de l’année ou statistiquement la neige recouvre tout de son manteau immaculé – comme c’est le cas ici au Québec du moins! – un début d’année, ça rime aussi beaucoup avec ce sentiment inexplicable de pouvoir repartir à zéro.

Et de faire table rase de l’année qui vient de se terminer. Espérant ultimement que le meilleur soit devant soi!

Ce matin, en fouinant sur le web, je suis tombée sur cet article du New-York Times qui se propose ainsi de recenser 16 façons de devenir une meilleure personne en 2016.

Continuer la lecture de « 2016 comme dans Nouveau début ou 10 façons de devenir une meilleure version de soi »

L’heure des bilans…et des souhaits

Crédit: IStock

Et oui, nous en sommes déjà dans les dernières heures d’une année que d’ici peu, nous seront forcés de conjuguer au passé. Ce moment annuel ultime des bilans ou il est de mise de jeter un dernier regard dans le rétroviseur, histoire de se congratuler soi-même au moins un peu !

Mais le moment idéal peut-être un peu aussi, pour émettre des souhaits ! Pourquoi pas ?

C’est pourquoi j’ai pensé détailler ici mon top-5 de ce que j’aurais aimé réaliser en 2014 – parfois avec succès, dans d’autres cas, avec quelques efforts encore! – et qui décidément, risquent encore de figurer sur ma liste de souhaits pour 2015 !

L’avenir dans les astres

Pexels

Chaque année dans la période précédant les fêtes, je prends du temps pour réfléchir à l’année qui se termine. Et pour tenter d’anticiper de quoi sera faite la nouvelle année qui s’annonce.  Car n’est-ce pas là une vérité indéniable que c’est depuis que le monde est monde que l’humain a besoin de réponses à ses questionnements plus ou moins existentiels? 

De quoi sera fait demain? À quoi puis-je m’attendre de ma vie? Est-ce que je trouverai l’homme de ma vie? Passeront-nous notre existence ensemble? Et nos enfants, que deviendront-ils? Et une fois morts, que restera-t-il de nos vies qui trop souvent, nous semblent avoir un sens tellement mystérieux que nous peinons à en saisir les codes? 

Avec cette seule et unique évidence que même si pour tous ces points d’interrogation, nous ne pouvons que nous souhaiter à nous-même le meilleur, la seule certitude que nous puissions avoir  sur cette planète au bout du compte, c’est que tous, nous allons mourir un jour.  Et qu’au final, notre seul pouvoir est probablement, comme le peintre, de choisir nos couleurs!

Continuer la lecture de « L’avenir dans les astres »

Une autre année, un peu comme une page vierge sur laquelle mettre nos couleurs

Crédit: IStock Photo

Une nouvelle année qui arrive, pour une raison que je ne m’explique pas, ça me donne toujours un peu le vertige.

Peut-être au fond parce que ça ressemble un peu à cette fameuse boîte de chocolats dont parlait Forrest Gump…

On ne sait jamais trop sur quoi nous tomberons… Ou ce qu’on y trouvera…

*********

Il y avait longtemps que je n’étais passée par ici, n’est-ce pas ?

Je dois avouer que les derniers mois ont été plutôt chargés, au point de me donner cette impression par moments de perdre le Nord ! Ou à la limite, de m’être un peu déconnectée de ma petite voie intérieure à laquelle je m’étais pourtant efforcée d’être plus à l’écoute ces dernières années…

Continuer la lecture de « Une autre année, un peu comme une page vierge sur laquelle mettre nos couleurs »

Et si chez-moi, c’était chez-vous ?

Crédit: IStock

Petit samedi gris et pluvieux.

Après des jours et des jours à ce régime, au point de craindre de voir filer l’été entre mes doigts avant d’avoir pu crier « ciseaux »,  voilà que j’ai été prise d’une envie irrépressible. Celle d’ouvrir toutes grandes les portes de ma maison.

Et d’y laisser entrer l’air pur et frais !

Continuer la lecture de « Et si chez-moi, c’était chez-vous ? »

À la poursuite des mots…

Crédit: IStock

Un nouveau mois, je sais pas pour vous, mais moi, ça me paralyse !

Un peu comme une page blanche devant laquelle tout semble possible…. Et devant laquelle par conséquent, on se sent un peu intimidé à l’idée d’y mettre sa griffe…

Et puis, décembre pour moi, ça a toujours symbolisé Noël et les traditions. Et là dessus, j’avoue être une irréductible amoureuse des fêtes de familles de fin d’années. Même si celles ci, après coup, -il faut bien le dire ! – correspondent rarement au final à tous ces fantasmes festifs que j’avais en tête, la page de novembre enfin tournée !

Et puis, je ne sais pas si c’est l’effet d’une actualité qui a de quoi nous plomber le moral ces temps-ci mais…je n’arrive pas à écrire. Car en congé pour quelques semaines, je m’étais imaginée qu’il n’y aurait pas de meilleur moment pour écrire.

Continuer la lecture de « À la poursuite des mots… »

Deux ans déjà !

Illustration: moufle.net

Et oui, deux ans aujourd’hui que je transpose ici mes états d’âmes, mes débordements émotifs, mes « illuminations » sur le sens de la vie qui se révèle parfois à moi, tel un mince rayon de soleil à travers un ciel de nuages opaque…

Nous ne sommes pas certain qu’il s’agisse bien du soleil mais à on envie d’y croire….

Croire qu’il y a un peu de sens quelque part…Parce que ça aide à vivre.

Ainsi, j’ai peine à croire tout ce que j’ai pu raconter ici au cours de ces deux dernières années. D’abord convaincue que j’étais seule au monde, que mes mots se perdaient dans le cyber-espace comme une bouteille à la mer….  Mais des mots qui par je-ne-sais quelle magie ont toutefois trouvé leur chemin, sont arrivés jusqu’à vous et vous ont donné envie de revenir…

Ainsi, pour célébrer «l’événement » sur une note des plus joyeuses, je vous donne ici mon Top 3 des chroniques qui génèrent le plus de visites…(On peut imaginer que vous les avez aimées ou bien qu’elles vous ont marqué !)

  1. Fabulation  (27 novembre 2009)
  2. Le syndrome de la chaussette solitaire (7 mai 2010)
  3. Stormy Story  (25 mai 2011)

Et vous, laquelle avez-vous préféré ? Quel serait votre Top 3 ?

Un immense MERCI de venir me lire !

On se dit «encore une autre année » ?

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email