05/15/17

La charge mentale comme un saut dans le vide ou la solitude des héroïnes

Pixabay

On en a pas mal parlé depuis une semaine dans les médias ! Cette fameuse charge mentale dont toute femme ressent un jour ou l’autre tout le poids sur ses épaules…

Vous savez !

Ce sentiment de devoir penser à tout, tout le temps. De devoir tout prévoir, en toutes circonstances. Au prix de devoir tenir des listes sans fin de taches à accomplir. Parce que les sujets à lister, il y en a vraiment de tous les genres n’est-ce pas ? Du «qu’est-ce qu’on mange ce soir pour souper?» au pantalon d’éducation physique de fiston qui présente des trous sur les genoux… Et qu’il faudra forcément remplacer, l’année scolaire ne devant se terminer que dans un mois encore… Du lunch froid à prévoir le jeudi X pour la sortie scolaire au lunch qu’il faut rappeler à fiston de mettre au frigo, sous peine de se voir privé de son heure de dîner par une éducatrice qui en a marre de répéter la même chose à une marmaille réfractaire aux consignes…

Et je ne parle même pas ici des besoins de nos parents qui, alors que ces derniers vieillissent, deviennent plus nombreux. Ni même des taches qu’implique forcément le fait d’occuper un emploi à temps plein !

En ce qui me concerne, j’ai parfois littéralement le sentiment de gérer une PME. Au point de me réveiller parfois en plein milieu de la nuit, en sueur (Et non! Ce n’est pas la ménopause!) littéralement angoissée à l’idée de ce détail que j’aurai pu oublier dans ma journée ! Ou encore, dès mon réveil, d’avoir ce sentiment que mon cerveau ressemble étrangement à un citron que l’on aurait un peu trop pressé… Et duquel plus rien de valable ne peut être extrait !

Continue reading

Partagez avec vos proches!
05/8/17

Et mon weekend, bordel ?

Pixabay

Suis-je donc la seule qui ait cette impression de courir sans fin après mon temps comme une noyée qui cherche son air ?

Chaque weekend, devant l’agenda de ma famille qui menace l’explosion chaque fois que nous vient à l’esprit l’idée d’ajouter quelque chose à la déjà très longue liste d’activités prévues à l’horaire, je me dis que ce n’est qu’un moment à passer.

Que bientôt, tout rentrera dans l’ordre.

Et, je tente alors de calmer cette angoisse qui  monte en moi en cherchant à me convaincre que bientôt, très bientôt, nous pourrons enfin passer un petit weekend, bien peinards à la maison. Vous savez ! Du genre qu’on passe à ne rien faire d’autre que dormir et s’empiffrer de Doritoes devant un vieux film… Bien affalée sur la causeuse avec cette couverture toute chaude qui en a visiblement vu d’autres et dans laquelle je fini par m’endormir… Parce qu’un vieux film bien sur, nous pouvons bien en perdre des bouts n’est-ce pas ? Qui oserait s’en offusquer ?

Mais, la tragique vérité qui m’a un peu frappée comme un coup de poing au visage ces derniers jours, c’est qu’il me semble que ça fait rien de moins que des années que je me berce de cette douce chimère…

Continue reading

Partagez avec vos proches!
03/17/17

La fin du plus que parfait ou la beauté du chaos

Pixabay

En jetant de temps en temps un regard sur la vie des autres à travers cette loupe grossissantes que sont les Facebook et Pinterest de ce monde, je me dis parfois qu’il n’y a que moi qui ai une vie complètement bordélique et désorganisée.

Vous savez ce que je veux dire j’imagine !

Ce sentiment d’avoir une vie pas mal plus beige que celle que je peux percevoir comme étant celle des autres. Dans la mienne, jamais assez de voyages. Beaucoup de responsabilités. Trop de nuits blanches à m’inquiéter de tout et de rien. Le sentiment perpétuel de lutter constamment contre mon poids. De ne pas savoir être là ou j’aurais envie d’être. D’être devenue avec l’Homme de la maison au fil des années à l’image de ces vieux couples qui me décourageaient tellement quand je les regardais aller, il y a quelques années. D’être cette mère pas toujours aussi patiente que j’aimerais imaginer l’être. Et surtout, cette incapacité crasse à me tenir debout pour enfin terminer mon livre. Un projet qui pourtant, me semble être le symbole ultime s’il en est un que j’aurai atteint le sommet de ce que me semble être une vie réussie (à mes yeux).

Parce que bien sûr, il m’arrive, comme à vous sans doute, d’être soudainement frappée de cette impression qui me tombe alors dessus un peu comme une tonne de briques qu’il n’y a que moi…. pour qui les choses se passent rarement comme je l’aurais voulu.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
09/8/16

L’automne, la rentrée et le retour de la folie du quotidien ou l’éternel combat

Pexels

Je ne sais pas ce qui s’est produit ces derniers jours mais tout d’un coup, j’ai comme ce sentiment inexplicable que l’air autour de moi se soit comme raréfié.

Alors que la semaine dernière, dans la canicule de l’été, je me suis fait cette réflexion que rentrée, pas rentrée, l’été caniculaire n’avait pas dit son dernier mot, j’ai comme le sentiment tout d’un coup que la lenteur estivale n’est décidément plus qu’un souvenir…

Tout d’un coup, le sac d’école rempli à ras bord de mon fils, les agendas qui se remplissent, tant à la maison qu’au boulot, les tâches qu’on exécute jamais assez rapidement… Et tient donc, cette rencontre de parents de l’école de mon fils qui, même pas deux semaines après la rentrée, est déjà au programme!

Tout ce joyeux fatras semblant s’être donné le mot pour, de gré ou de force, me ramener à la dure réalité du quotidien.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
02/23/16

Messieurs ! Et si le bonheur était dans le fer à repasser?

Crédit: Pexels

Stressées nous les femmes ?

Jamais de la vie, n’est-ce pas!

Car clairement, entre le boulot, les courses, les repas à prévoir, cuisiner, puis réchauffer, nos enfants à éduquer, nos parents à soutenir, les amis à fréquenter et toutes ces tâches en «ages» qui s’additionnent (lavage, repassage, époussetage, balayage, etc), il nous faudrait être de très mauvaise foi sans doute pour oser nous plaindre!

Et oui! On appelle cela de l’ironie !

Je ne vous dis donc pas mon immense surprise lorsque hier,  je suis tombée sur cette nouvelle qui racontait qu’une étude réalisée par la Firme Léger avait conclut que nous, québécois, étions plus stressés que jamais.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
01/15/16

Petit lexique à l’intention des hommes (et des femmes surtout!) ou quand tout n’est qu’une question de langage

Crédit: Pexels

Mon dernier billet vous aura peut-être fait rire (un peu !) si vous êtes une femme. Ou ? Découragé (pas mal!), si vous êtes un homme.

C’est selon !

Un ami à qui je racontais ma théorie du Mammouth me disait justement que ce n’était pas très gratifiant comme vision pour les hommes.

Je le conçois!

Je tiens toutefois à préciser ici qu’il n’y a rien de pénalisant dans cette vision de l’ère des Mammouths comme meilleur exemple pour expliquer les différences hommes-femmes! Rien de plus, à mon humble avis, que la constatation de nos différences.

Néanmoins, je suis forcée de l’avouer, le fait de vous exposer cette théorie m’a amenée, moi aussi, à pousser ma réflexion sur le sujet.

Car c’est bien beau de savoir qu’il y a un monde, littéralement, qui sépare nos comportements selon que nous soyons homme ou femme. Mais dans le quotidien, de savoir que j’ai l’immense privilège d’avoir l’œil pour la poussière parce que théoriquement, le grand ordre de l’univers m’a ainsi programmée, ça ne me console pas tellement.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
03/17/15

La recherche du temps perdu. En avoir…Ou pas !

Crédit: Photo-Libre.fr

Comme le chantait Léo Ferré jadis : « Avec le temps, va, tout s’en va », vous vous souvenez?

Ah ce précieux temps !

Un peu paradoxalement, je me dis parfois que plus la technologie nous en fait gagner, moins nous avons l’impression d’en avoir.

Étrange n’est-ce pas ?

J’ai l’impression parfois que jamais les tablettes (celles des libraires! En bois celles-là!) n’ont autant débordé de livres nous promettant la révélation d’une multitude de secrets pour mieux gérer nos vies et notre temps.

Ces livres étant malheureusement trop souvent…une perte de temps eux aussi ;-) Dont la lecture n’a d’autres conséquences que de nous culpabiliser de ne pas parvenir à contrôler le nôtre. Ce temps qui dans notre propre vie, ressemble plus à un cheval fou qu’on ne saurait dompter…

Qu’à quelque chose que nous pourrions espérer domestiquer!

Partagez avec vos proches!
01/27/15

La vie et le stress à l’ère des réseaux sociaux

Photo-Libre.fr

Dans nos sociétés modernes, j’ai souvent l’impression – comme vous sans doute! – que tous, nous sommes hyper-connectés, limite dépendants, clairement drogués  à la technologie et tout ce qui vient avec: ordinateurs, réseaux sociaux et téléphones intelligents…

Qui tous, nous tiennent plus solidement que la plus rigide des laisses…

Aussi, clairement j’ai l’impression de devenir folle chaque jour à force de tenter de contrôler la consommation d’écrans de mon fils qui, si je le laissais aller, deviendrait tel un zombie sans vie qui ne sait plus s’amuser autrement qu’en ligne… Moi-même me sentant trop souvent coupable d’avoir les yeux rivés sur mon téléphone ou sur ma tablette…

C’est pourquoi c’est avec un grand étonnement – mais surtout avec une pointe de curiosité, que je suis tombée ce matin sur cette nouvelle racontant qu’une étude récente  du Pew Research Center avait démontré que, non, et contrairement à l’idée reçue, l’utilisation élevée des réseaux sociaux n’ajoutait pas une couche de stress supplémentaire à nos vies déjà largement surchargées…

Mieux encore ! Les femmes – et les femmes seulement! – seraient carrément moins stressées lorsqu’elles naviguent sur certaines plateformes de façon quotidienne, Twitter venant en tête de liste.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
12/9/14

Prendre le temps de cuisiner et de bien manger: dernier tabou ?

Crédit: photo-libre.fr

Chaque année à l’automne, c’est un peu le même scénario. Je peux passer des semaines à tenter de trouver de quoi sera fait le menu de mes réceptions des fêtes. 

Dans l’espoir avoué d’impressionner mes invités, très clairement ! Mais surtout, dans le but de faire de ces fêtes de Noël un moment festif dans lequel le partage de bons repas avec mes proches aura constitué une partie aussi importante – sinon plus – que tous ces cadeaux qu’on nous invite à offrir en abondance et qu’on est pressés d’aller échanger le 26 décembre… 

Et pourtant, je suis très loin d’être une Martha Stewart ! 

Je me souviens qu’alors que j’étais jeune, ma mère qui ne savait pas vraiment cuisiner mais qui se débrouillait plutôt avec les moyens du bord avait eu la «merveilleuse» idée une année, de préparer un Noël chinois. Elle avait passé des mois à cuisiner avec ses soeurs des chicken balls, egg roll et autres «chinoiseries» de son cru.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
11/20/14

Sans titre (parce que rien ne pourrait parfaitement décrire mon état!

La nouvelle courrait depuis des semaines sous forme de rumeur !

Voilà qu’aujourd’hui, nous enterrons au Québec ce qui faisait de nous un modèle dans le monde au niveau de la conciliation travail-famille. Mais surtout, au niveau de l’égalité hommes-femmes… 

Vous aurez peut-être deviné que je parle de la fin de l’accès aux services de garde à 7,30$, décision prise par un gouvernement de vieux croutons aux salaires faramineux bénéficiant de nounous à la maison! Un gouvernement pour lequel je n’ai pas voté mais que je dois subir !

Un gouvernement qui décidément, en veut aux femmes et aux familles !

Parce que je me suis démenée pour aller à l’université (des cours pour lesquels je me suis endettée!), que je me tue à travailler en même temps que j’ai un enfant, je suis aujourd’hui punie en tant que femme par un gouvernement qui va maintenant m’imposer encore plus parce que je ne suis pas sur l’aide sociale à me prendre le derrière chez-moi.

Continue reading

Partagez avec vos proches!