05/25/16

#Madeleineproject et autres choses que le temps n’est pas encore parvenu à disperser

Crédit: Pexels

Ce ne sera pas ici la révélation du siècle! Je suis littéralement folle de tout ce qui relève des secrets de familles, des vieilles histoires. Et de ce qui se cache parfois derrière les murs des vieilles demeures.

Ceux-ci recelant d’histoires souvent bien plus folles que tout ce que pourrait imaginer le plus imaginatif des romanciers!

C’est pourquoi j’ai littéralement craqué pour cette histoire dont on a parlé sur internet, d’abord sur Twitter sous le mot-clé #Madeleineproject et cela, depuis l’automne dernier. Puis, dans la presse ces derniers jours.

L’histoire ? Celle de Clara Beaudoux, une journaliste qui décide de louer un appartement à Paris. Ici, rien de spécial, nous en conviendront. Toutefois, l’histoire prend des airs d’enquête lorsque la jeune femme décide de faire le ménage dans la cave laissée en plan avec son contenu par l’ancienne propriétaire, une quasi centenaire décédée l’année précédente. Comme les héritiers de la dame ne manifestent aucun intérêt pour tout ce que leur parente a laissé derrière elle, Clara Beaudoux décide, après deux ans, de faire le grand ménage.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
02/19/16

Rebound, Rosie Valland

Parce que c’est vendredi.

Parce que ces jours-ci, je l’écoute en boucle !

Et parce que les belles choses, ça se partage.

«Si je me perds dans tes yeux

Regarde les miens

et dis-moi si j’ai besoin de voir mieux.

Si je me perds dans ta peau

Regarde mon corps

et dis-moi si j’ai besoin de toi.

Si je me perds dans tes bras

T’inquiète

Je connais le chemin vers le bas…»

(-Rosie Valland, Rebound)

Partagez avec vos proches!
07/5/15

Dessines moi une rose, disait le petit Prince

« C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante. » (Le petit Prince, Saint-Exupéry)

Je sais ! Je m’étais dit que je profiterais de juillet pour prendre une pause de mon blogue… Histoire de laisser monter l’envie, l’inspiration et l’excitation que suscite en moi la publication de chacun de mes billets..

Toutefois, comme vous le verrez, ce qui suit est loin d’être incompatible avec mon soudain désir de ralentir ! Bien au contraire !

Continue reading

Partagez avec vos proches!
12/22/14

Les plaisirs démodés !

Carte postale reçue d’Ukraine

En cette fin d’année 2014, j’ai redécouvert un petit bonheur presque oublié ! Celui de recevoir dans ma boîte aux lettres autre chose…que des factures !

Vous savez ? Des lettres et des cartes postales par exemple, des mots tout juste griffonnés pour moi et n’ayant rien à vendre contrairement aux montagnes de dépliants publicitaires qui semblent aujourd’hui seuls à devoir occuper ma boîte postale !

Me reviennent en mémoire ces années – pourtant pas si lointaines! – ou à l’adolescence, j’envoyais et recevais des lettres manuscrites, échangées avec des correspondants d’ailleurs dans le monde !

Continue reading

Partagez avec vos proches!
09/10/14

Semaine oublie un livre quelque part

IStock

Du 8 au 14 septembre prochain – cette semaine et jusqu’à dimanche donc - c’est la semaine «Oublie un livre quelque part». Une initiative lancée par deux internautes québécoises afin de partager le plaisir de lire.

En consultant la page Facebook des organisatrices de cet événement, nous avons un bel aperçu des livres déjà partis en vadrouille dans la nature.

Ce matin donc, j’ai fait le tour de ma bibliothèque et décidé, moi-aussi, de laisser s’envoler une bulle de plaisir en laissant partir l’un des nombreux livres qui jonchent ma bibliothèque. Dans ce cas-ci, un petit livre fort inspirant que j’avais lu il y a un moment déjà: «Va au bout de tes rêves» dans lequel l’auteur Antoine Filissiadis nous invite à rêver notre vie plutôt que de simplement la vivre…

Un beau message à partager, c’est ce que je me suis dit !

Et vous, comptez-vous participer à cette initiative de partage «livresque» (Dieu que j’adore ce mot!)? N’hésitez pas à partager en commentaires, tant ces titres de livres que vous avez peut-être déjà abandonnés dans la nature que, – qui sait? -, vos trouvailles faites au détour d’une ruelle !

On parle de l’événement un peu partout sur internet cette semaine, ici par exemple.

 

Partagez avec vos proches!
02/18/13

Cinq blogueuses à découvrir…comme un cadeau que l’on déballe, bien longtemps après Noël !

Crédit: IStock

Bloguer, je l’ai déjà dit, ça sauve parfois du précipice !  En plus de nous aider par la même occasion à préserver un semblant de santé mentale dans un monde ou le fait d’écrire constitue parfois ce seul moment que l’on s’accorde à soi même….

Et puis, c’est une magnifique occasion, comme je le constate tous les jours, de découvrir des personnes dont nous n’aurions jamais imaginé l’existence autrement.

Voilà pourquoi j’ai eu envie de créer ce qu’on pourrait qualifier de chaîne dans laquelle vous aurez l’occasion à votre tour de découvrir cinq blogues qui nous font craquer.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
11/20/12

Des lettres d’amour à de purs étrangers

 

Crédit: Photo-libre.fr

Vous savez sans doute depuis longtemps à quel point je peux aimer tomber sur ce genre de nouvelle !

Du genre capable de  nous redonner des ailes…

Aussi, j’ai littéralement craqué pour cette vidéo dans laquelle une américaine, Hannah Brencher, raconte comment toute jeune, alors qu’elle venait d’une famille qui valorisait la correspondance, elle s’est retrouvée au Collège plus tard – à une époque ou les seules conversations que nous ayons bien souvent soient devant un écran – la seule à continuer d’attendre des lettres….

Continue reading

Partagez avec vos proches!
05/21/11

Sens

Magnifique journée au cours de laquelle j’ai assisté à une formation sur la gestion de communautés en médias sociaux… Qui m’a permis de découvrir un nouveau magazine et…qui m’a donné l’impression de revenir à 20 ans ! 

Ce n’est pas rien n’est-ce pas ?

Même le soleil avait décidé de faire une sortie pour l’occasion, alors qu’il s’était fait porter absent depuis bien des jours !

Ainsi, alors que j’avais planifié une journée de congé au boulot afin de pouvoir assister à cette formation qui se tenait dans un quartier, tout près de l’Université, dans lequel d’ailleurs je n’avais pas mis les pieds depuis un bon bout de temps, je me suis sentie revenir vingt ans en arrière ! Alors que je flânais, entre deux cours, dans les cafés ou bien dans les librairies, mes endroits de prédilection. Un plaisir dont je ne me suis bien sûr pas privée pendant l’heure du lunch alors que je me suis gardée du temps pour aller voir l’étal de nouveaux magazines tous frais sortis du jour. Un moment qui m’a permis de découvrir celui-ci, «Clés» qui propose rien de moins que de retrouver le « sens » des choses ! 

J’ai adoré !

Le genre de magazine qu’on lit à petites doses et qui propose autre chose que la dernière marque de maquillage ou le dernier vêtement à la mode… Ou pire encore ! Le meilleur régime à faire avant les vacances !

Je vous en reparle bientôt ;-)

Partagez avec vos proches!
04/4/11

Toute une découverte !

«Être fou, comique, c’est une manière de passer le temps quand on ne comprend pas le sens de notre vie.» (Alexandro Jorodrowsky)
Alexandro Jodorowsky, non mais quel personnage !
Celui dont je n’avais personnellement jamais entendu parler était à l’émission Tout le monde en parle d’hier soir et je dois avouer qu’il m’a totalement conquise !
Il faut dire que sa biographie est digne d’un roman ! Né au Chili en1929 de parents russes, il quitte sa famille pour Paris, de manière irrévocable, à 24 ans. Il ne les reverra effectivement jamais, selon ses propres dires. N’entrant décidément dans aucune case, et après un début de carrière comme marionnettiste ambulant, il deviendra réalisateur, acteur, écrivain, auteur de BD et même…psycho-magicien et spécialiste du tarot divinatoire ! À son arrivée à Paris, il intégrera même la compagnie du mime Marcel Marceau pendant environ cinq ans, avant de devenir…peintre en bâtiments !
Après quoi, il fait la rencontre de Roland Topor et Fernando Arrabal avec qui il crée un anti-mouvement artistique, « Panique » qui se propose de dépasser le courant du surréalisme. Puis il repart en Amérique du Sud les dix années suivantes. Là, en plus de la pantomime, il crée le théâtre d’avant-garde de Mexico,en plus de réaliser trois  films, dont « El Topo » en 1970, film qui sera financé par nul autre que John Lennon !
En entrevue, Jodorowsky a aussi raconté comment il s’était retrouvé seul avec son fils à qui il avait demandé un jour d’enterrer la photo de sa mère, actrice partie de son côté, et son « toutou d’enfant». Chose pour laquelle il a avoué avoir demandé pardon à son fils, bien des années plus tard, avouant que cela avait été une grande erreur…  Faisant avec son fils une cérémonie de «déterrement» !
Vraiment le genre de personnage, hors de toutes étiquettes, que j’adore découvrir ! Et qui me fait réaliser à quel point l’humain en général cherche toujours à rester en équilibre sur ses certitudes pour ne surtout pas en tomber, alors que des personnages comme Jodorowsky jonglent littéralement avec la vie ! Sans peur !


Il a 82 ans alors que je lui en aurait donné 50 !
J’adore !

«Pour que le monde nous appartienne nous devons penser qu’il nous désire. Seul ce qui nous désire est nôtre.» (Alexandro Jodorowsky)

Pour entendre cette entrevue qui est disponible sur Internet, c’est pas ici.
Partagez avec vos proches!
03/6/11

Aventure

Photo: www.lesgrandsexplorateurs.com
Il est des destins qui parfois, surprennent ! Tant par l’anti-conformisme des personnes qui les vivent que par leur « sans peur » face à la vie ! Personnellement, ça me fascine toujours !
C’est un peu ce genre de personne qui j’ai découvert hier alors qu’avec mon mari, nous étions allés pour une séance des Grands Explorateurs, série de rencontres avec des conférenciers-aventuriers parcourant le monde et nous offrant en face à face le fruit de leur travail, des films bien souvent fort étonnants, tournés dans les endroits les plus divers et étonnants du globe…
Hier, nous étions en Libye !
Le film, dont le tournage à nécessité deux ans de travail et environ huit ou neuf voyages de la part de la cinéaste Anne-Sophie Tiberghien était on ne peu plus actuel, alors que comme on le sait, la Libye fait la nouvelle par les temps qui courent ! Un coup de maître des programmateurs des films des Grands Explorateurs qui bien sur, n’auraient jamais pu prévoir les événements actuels…
Le film donc m’a bien sur fascinée étant donné le peu de choses que je connaissais jusqu’alors sur ce pays et son peuple en tant que tel. Lybiens chaleureux, accueillants, éduqués et dans lequel pays, les femmes jouissent d’une exceptionnelle liberté dans le monde arabe qui les entoure… 
 
Mais, ce qui m’a le plus déroutée, c’est le parcours hors du commun de cette reporter-photographe, cinéaste, aventurière, écrivaine (et quoi d’autre encore !) qui semble avoir beaucoup en commun avec Tintin… Celle qui a vécu quelques années avec sa petite fille dans une tribu de la jungle Amazonienne,…avant d’être obligée de partir, le village ayant été attaqué par une tribu voisine et elle, atteinte d’une flèche empoisonnée dans la colonne vertébrale… Puis soignée par le sorcier du village…
Rien que ça !
Ensuite, elle a passé une dizaine d’années en auto-stop, accompagnant des Tziganes dans une quinzaine de pays, dont la Roumanie, la Tunisie, l’Angleterre…. Après avoir également vécu dans une tribu de peau rouge de l’Ouest canadien… 
 
Décidément, rien ne l’arrête !
Alors j’avoue ! Je suis toujours sans mots devant ce genre de personne, capable de tout laisser tomber pour entrer dans un univers totalement inconnu, rejetant absolument toute zone de confort ! Dotée d’une curiosité envers l’humain impossible à assouvir !
Une magnifique découverte ! Vraiment !
Alors si jamais elle passe près de chez-vous, ne manquez pas cette occasion de l’entendre raconter ses histoires dignes des milles et une nuit !

Livres écrits par Anne-Sophie Tiberghien:
« Mon cœur s’appelle Amazonie »
« Comme un chat sauvage »
Film actuellement à l’affiche des Grands Explorateurs:
« Lybie, entre mer et désert »
Partagez avec vos proches!