04/13/17

Qui saurait dire?

Pixabay

Qui suis-je ? Où vais-je?

Ces questions, l’humain ne se les pose-t-il pas depuis la nuit des temps ?

Mais encore ?

Et si, comme dans un jeu de serpents et échelles, une question devait en emmener une autre ?

Et si une porte ouverte devait en proposer douze nouvelles devant lesquelles ne pouvoir se résoudre à choisir ?

Ou pire, et si on ne savait pas définir laquelle ouvrir?

Ou encore, qu’on se trompait et que nous n’ouvrions pas la bonne ?

Ais-je fait le tour avec tous ces mots coulant à flot?

Vais-je finir par me noyer dans ce verre de mots déversés?

Devrais-je enfin décider d’aller voir ailleurs si j’y suis ?

Continue reading

Partagez avec vos proches!
10/24/16

Le motif dans le tapis

Parfois, un peu comme le font ces autistes qui se mettent à ce concentrer intensément, et presque de façon obsessionnelle, sur un détail que d’aucun jugeraient sans importance, j’ai l’impression que la vie est pleine de ces «détails» que l’on pourrait qualifier d’insignifiants. Un peu  à l’image de ces motifs aux mouvements un peu trop compliqués que l’on retrouve dans ces tapis persans dont parlait Henry James.  Infimes et minuscules fragments, aussi fins que de la dentelle, et dont, pour la plupart d’entre nous, nous ignorons jusqu’à l’existence la plupart du temps.

Trop occupés, tous autant que nous sommes, à regarder ailleurs. 

Samedi, jour de pluie et de grisaille, l’homme de la maison et moi avons accompagné belle-maman au cimetière. Il y aura un an déjà dans quelques semaines que son mari est décédé, presque subitement. Voilà que le moment était venu pour elle d’aller déposer les cendres de celui qui allait partager sa vie pendant quarante-sept ans, au columbarium, à deux pas de chez nous.

Et ?

Est-ce-le hasard ? Ou pour une autre raison que mon esprit ne peux juste pas imaginer ?

Ou, juste pour rien ?

Continue reading

Partagez avec vos proches!
09/29/16

Mots(Rosité)

Pexels

Je suis ces jours-ci un peu comme ces grands timides

De ceux qui n’osent pas trop approcher de l’objet de leur convoitise.

De crainte d’être rejeté.

Ou tout simplement…

…pas tout à fait à la hauteur.

Alors ?

Cachée dans un coin

je m’étourdis

…de mots anodins

Continue reading

Partagez avec vos proches!
07/30/16

Hier encore, j’avais 20 ans

Pexels

En décembre dernier, je vous racontais cette histoire de Peter Emshwiller, un écrivain, acteur et réalisateur de 56 ans qui, il y a une quarantaine d’années, quelques part dans les années 70, a eu cette idée un peu surprenante de se filmer lui-même en train de poser des questions…à l’homme qu’il deviendrait.

Profitant de l’occasion pour mettre également sur bobine les réponses qu’il imaginait que pourrait lui faire son «futur- moi» un jour.

D’où cette idée ici d’écrire cette lettre à la jeune femme de 20 ans que j’ai été. Il y a bien longtemps, à ce qu’il me semble…

Un exercice qui, je l’ai constaté, demande énormément de compassion envers la personne que l’on a été…

Et qui redonne foi en l’avenir !

Continue reading

Partagez avec vos proches!
07/24/16

La vie des autres

Pexels

Et non ! Je ne devais pas écrire. 

Pas encore. Pas avant le 15 août.

Mais parce que celui-ci m’est venu tout seul. Et parce que j’aime être là ou on ne m’attend pas…

Pourquoi se priver ?

*****

Il y en a qui passent devant les maisons et qui s’amusent, l’espace d’un instant, à regarder à travers les fenêtres. Un peu comme on entre dans un autre monde: presque en catimini. Histoire de tenter de percer, en une fraction de seconde, les secrets de ces purs inconnus. Des gens anonymes qu’ils ne reconnaîtraient même pas s’ils venaient à bêtement les croiser sur la rue.

Mais dont ils pourraient identifier, presque sans se tromper, la marque des meubles qui ornent leurs maisons.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
07/7/16

Peurs

Crédit: Pexels

Je n’ai jamais eu peur de la mort.

Mais de tout le reste.

Tout ce qui se trouve avant ce final et irrémédiable point tournant que constituera mon dernier souffle.

Le noir la nuit;

De l’inconnu dans l’ombre et des monstres sous mon lit;

Du demain à peine esquissé tout autant que de l’hier, irrévoquable;

Continue reading

Partagez avec vos proches!
04/20/16

Autres temps, autres moeurs…Lucienne et le prix de la liberté

Lucienne Tardif-Martel, archives familiales, Chroniques d’une cinglée

Fouiner dans les vieux journaux du Montréal des années trente, ça me donne toujours ce sentiment qu’au coin d’une rue – ou au détour d’une page – je pourrais croiser Lucienne… Cette arrière-grand-mère un brin insoumise qui en 1928 a décidé de prendre ses cliques et ses claques, abandonnant par conséquent mari et enfants pour venir vivre dans le Red Light… 

Récemment, alors que je visionnais une série télé australienne qui se passe dans le Sydney Australien des années 20, je me suis sentie transportée, comme dans un effet de miroirs. D’un coup, c’était Lucienne que j’avais l’impression d’entendre dans les mots de cette femme qui découvre que sa sœur danse dans un club, genre folies bergères…

Lorsque sa sœur lui propose de lui trouver un travail plus convenable, la principale intéressée lui répond… sans doute avec ces mêmes mots qu’aurait pu prononcer Lucienne aux siens…

Continue reading

Partagez avec vos proches!
03/15/16

Déséquilibre et valse-hésitation

Crédit: Pexels

Depuis quelques temps, j’ai mal au dos… Une douleur digne de me rappeler à quel point il n’y a pas que mon bassin qui soit débalancé par moments…

Mon corps tout entier semblant déchiré entre un côté gauche visiblement déficient qui refuse de faire face à ses responsabilités. Et un côté droit qui par la force des choses, prend tous les coups pour eux deux!

Et moi, au milieu, témoin de leurs disputes incessantes.

Continue reading

Partagez avec vos proches!