09/8/10

Cinglée vous dites ? À un point que vous ne pouvez imaginer !

Petit matin gris et pluvieux, le E-Pod sur les oreilles, assise dans le train…

De quoi vous parlerai-je ce matin, me suis-je demandée ! Non pas que les options manquent car ma vie est remplie de ces petits moments qui me font constater jour après jour que ce blog n’était pas un luxe…

Ainsi, si j’avais pensé vous parler de ma découverte du plaisir ultime de dire « non » (qui finalement, devra attendre une prochaine chronique !), voilà que ces derniers jours m’est arrivée une aventure qui vous le verrez, est loin de donner de moi l’image de la fille la plus saine d’esprit qui soit… Mais bon, puisqu’en plus, je n’ai aucun orgueil…

Mais que je vous raconte d’abord ! Ainsi, samedi dernier, fidèle à mon habitude, je me suis mise très tôt à la lecture de mes journaux du week-end, plaisir que je sabote en semaine, par manque de temps, alors que je passe au travers de mon journal comme une sauterelle, d’un titre à l’autre. Alors que le week-end, je lis TOUT ! Et c’est en passant par la chronique Arts et Spectacles (ma préférée !) que je suis tombée sur un article qui parlait d’un film français qui sortira ici dans quelques jours, Mère et filles. Et vous comprendrez que j’ai tout de suite été interpellée par les thèmes abordés alors qu’on y parle de transmission familiale, de féminisme, de destins féminins, de liberté, celle qu’on imagine et comment on l’atteint… Bien évidemment, je n’ai pu faire autrement que de voir des liens et des similitudes avec mon blog…et mon projet de roman, me promettant bien sur de courir au cinéma le week-end prochain !

Continue reading

Partagez avec vos proches!
11/10/09

Là ou le mystère s’épaissit

Lucienne, la toute jeune épouse de Dollard m’apparaît comme une totale énigme ! Née en 1908, on sait peu de choses d’elle sinon qu’elle épousa mon arrière-grand-père à St-Charles-de-Limoilou, en juillet 1923.

Calqua-t-elle son humeur sur la Grande Dépression de l’époque ? Fut-elle atteinte d’un syndrome post-partum suite à la naissance de ses deux enfants ? Ou était-elle simplement une femme qui était incapable de se conformer aux normes du moment, ou encore, contestataire ? Là dessus, je n’ai aucune réponse ! Peut-être que le mariage et la maternité n’étaient tout simplement pas sa tasse de thé…

Continue reading

Partagez avec vos proches!
11/5/09

À la recherche de soi

Certaines personnes pourraient penser que je suis ce qu’on pourrait appeler une « superwomen », partagée entre travail, enfants (le petit garçon que j’ai, la petite fille que j’ai perdu), mari, amis, mère malade, famille que l’on pourrait qualifier de…hors-norme…mais le temps tout de même de faire mes confitures et mon pain !

Mais pour paraphraser Simone de Beauvoir qui disait « nous ne naissons pas femme, nous le devenons », je dirais simplement que le fait d’être une « superwomen », loin d’être inné relèverait plutôt de l’instinct de survie. Essayez d’installer une souris sur un tapis roulant, puis augmentez la vitesse du tapis…vous comprendrez assez vite ce que je veux dire ! Les chances que la dite souris comprenne d’instinct qu’elle est mieux de savoir pédaler sont en effet assez probables !

Continue reading

Partagez avec vos proches!