05/2/17

Histoire de s’inspirer…Walk With You

J’ai beau chercher, il y a peu de choses dans ce monde qui parvienne autant à m’arracher du bruit ambiant qui m’entoure que…la musique. C’est pourquoi, si d’office il vous arrivais de me croiser quelque part par hasard, il y a de fortes chances que ce soit avec des écouteurs sur les oreilles.

Ce qui m’inspire ces temps-ci? Cette chanson des Frankin Électric que j’écoute en boucle….

Et que je vous mets au défi d’écouter cela les yeux fermés et de ne pas planer…

«I’ve seen the cracks between the walls
I see the paint is thinning out
I’ve seen the feet beneath the curtain
As it slowly unfolds
I got bored of the convincing
I got numbed from all the noise
I could laugh or be sentimental
And I could tell you once more, oh oh

I would walk with you
If you would walk with me…»

Partagez avec vos proches!
04/12/17

De l’art des priorités selon Laura Vanderkam

On me demande souvent comment je fais pour trouver le temps d’écrire aussi fréquemment ici! Étant entendu que lorsqu’on a un emploi à temps plein, une famille, des obligations, etc….nous n’avons le temps pour rien d’autres n’est-ce pas ?

Aussi, j’ai pensé partager avec vous cette présentation fort inspirante d’une américaine, Laura Vanderkam qui a écrit il y a quelques années un livre sur la gestion de temps.

Je vous avais parlé d’elle, tout juste ici.

Dans cette présentation super inspirante, elle explique à quel point, contrairement à l’idée reçue, le temps est en quelques sortes une vue de l’esprit. Et qu’il est possible d’y intégrer absolument tout ce qu’on veut.

À condition de le choisir.

Partagez avec vos proches!
04/6/17

Comment les pires moments de notre vie font de nous ce que nous sommes

Un peu comme dans un effet de synchronicité alors que pas plus tard qu’en début de semaine je parlais du livre de Benacquista qui suscitait la réflexion sur cette envie qui est parfois la nôtre de vouloir devenir quelqu’un d’autre, voilà que je découvre cette vidéo qui elle, part justement de la réflexion contraire. Soit de savoir comment tous les moments de notre vie contribuent à faire de nous la personne que l’on est….

Un postulat qui, une fois accepté, a pour effet de nous faire oublier cette envie de devenir quelqu’un d’autre que soi….

Super inspirant!

* À noter qu’en bas de l’écran, à droite, il est possible d’accéder aux sous-titres en français…

Partagez avec vos proches!
03/1/17

Voir double

Pixabay

Avoir un double, avouez qu’on en a tous rêvé un jour n’est-ce pas?

Un jumeau ou une jumelle, beaucoup plus audacieux(se) qu’on peut soi même l’être. Et qui nous conseillerait en cas de doute…

Et si le numérique le permettait maintenant?

La semaine dernière, je suis tombée sur cet article du Nouvel Observateur que j’ai trouvé vraiment fascinant ! Dans celui-ci, on parle en effet du phénomène de ces blogueurs qui sur le web, dans des blogues ou sur Facebook, s’inventent carrément un double.

Un phénomène qui a beaucoup a voir avec un exercice de création littéraire dans lequel on s’invente ce qui a tout de ces personnages de fiction pour lesquels rien n’est impossible. Pas plus d’avoir vécu au siècle dernier que d’avoir épousé Donald Trump il y a bien longtemps (une erreur de jeunesse quoi!). Ou encore, d’avoir frayé avec le gratin. Avant de s’inscrire au programme de protection des témoins après un audacieux vol de bijoux…

Continue reading

Partagez avec vos proches!
02/26/17

L’année du oui de Shonda Rhimes

Décidément, le mot audace m’interpelle particulièrement depuis le début de cette nouvelle année!

Tellement que j’ai parfois le sentiment d’être littéralement aspirée par n’importe quel livre, article ou publication qui traite du sujet.

Dans mes derniers billets, je parlais de l’audace qu’il nous faut pour aller vers les autres. Pour se faire de nouveaux amis. Pour sortir de sa zone de confort. Parce que ça on le sait ! L’humain est un être d’habitudes. Un peu, je dirais, comme ces vieux souliers que l’on s’acharne à porter. Usés à la corde, déglingués, mais néanmoins confortables parce qu’on y est habitués. Alors que les nouveaux souliers, on en est très conscients, nous obligeront pendant un temps à avoir soudainement conscience de nos pieds… Douloureux pendant un temps… Avant qu’on s’y habitue.

Parce que la réalité, elle est sans doute là ! Dans ce fait qu’on finit par s’habituer à tout. Même aux nouvelles habitudes que l’on tente d’intégrer à sa vie.

Bref ! Ce long préambule pour en venir à vous parler de ce livre avec lequel j’ai voulu débuter mon année: «L’Année du oui» de la scénariste américaine Shonda Rhimes.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
02/17/17

La vie comme une peinture

Crédit: Pixabay

Pendant le congé des fêtes, j’ai mis la main sur une série télé fabuleuse avec laquelle je suis littéralement tombée en amour ! Celle ci (This is Us) partant du principe que sur terre, environ 18 millions d’êtres humains à travers le monde partagent le même jour d’anniversaire (et parfois plus!), met en scène une famille répartie entre New-York et Los Angeles.

Une famille dont quatre des membres partagent justement la même date d’anniversaire…

Mais aussi, comme on le découvre, infiniment plus. Comme dans une immense broderie dont on s’étonne de découvrir peu à peu tous les fils si merveilleusement liés les uns aux autres.

Si la prémisse de départ peut sembler de prime abord bien mince, je vous mets personnellement au défi de ne pas succomber à sa magie! Et cela, dès le premier épisode !

Mais, si j’en parle aujourd’hui, c’est que j’ai littéralement craqué pour un passage en particulier de l’épisode 5 dans lequel l’un des personnages, discutant avec des enfants pour leur expliquer la mort et le deuil, fait le parallèle entre la vie et une peinture abstraite.

Pour vous, je traduits ci-bas, un peu grossièrement il va sans dire (mon anglais bien loin d’être de niveau élite !) ces mots qui m’ont tellement touchée.

Inspirant!

Continue reading

Partagez avec vos proches!
01/18/17

L’année du oui, Shonda Rhimes

Je ne me dompte pas ! J’ai beau avoir des dizaines de livres qui n’attendent que mon vouloir sur ma table de chevet ! J’ai beau en avoir même deux ou trois d’entamés, je me retrouve invariablement à succomber à un nouveau livre.

Plus inspirant, plus fou et semblant comme rempli de promesses auxquelles les autres ne peuvent oser prétendre !

Voilà que ces dernières semaines, je suis tombée sur un article du Figaro dans lequel on parlait de la sortie du livre, «L’année du oui», écrit par la créatrice de nombreuses séries télé, Shonda Rhimes (Grey’s Anatomy, Scandal, Private Practice,…) Un livre dans lequel celle-ci raconte ce défi un peu fou qu’elle s’est elle-même lancé. Soit, pendant un an, histoire de sortir de sa zone de confort, de répondre oui aux opportunités qui se présenteraient à elle.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
12/7/16

Mes coups de cœur livresques à offrir…ou à ne garder que pour soi

Pexels

Et oui! C’est un secret de Polichinelle que Noël est à nos portes ! Et avec lui, la sempiternelle question de savoir ce que nous offrirons à nos proches.

Et comme chaque année, mon amie Carla me demande des suggestions de livres à offrir à son frère, je me suis dit que c’était sans doute le moment idéal de joindre l’utile à l’agréable. 

Comment ?

En ressortant de mes tiroirs ces billets publiés depuis des années, recensant des livres dont la lecture s’est avérée un coup de cœur. Pour une raison ou pour une autre !

C’est pourquoi tous les jours d’ici Noël, je vous invite donc sur la page Facebook des Chroniques d’une cinglée sur laquelle je partagerai avec vous ces coups de cœur littéraires, découverts au fil du temps, et dont j’ai déjà parlé ici bien sur. Mais que vous avez peut-être raté.

Et je vous le promets ! Il y en aura pour tous les goûts !

Alors, c’est ici que ça se passe !

On s’y retrouve ?

Partagez avec vos proches!
10/21/16

Le plus vieil arbre

Cette semaine, je suis tombée sur un article qui m’a fait grandement plaisir !

Celui-ci racontait en effet que le plus vieil arbre du Québec se trouverait…en Abitibi. Cette région d’ou je suis moi-même originaire dans le fin fond du Québec.

Et que, cet arbre serait âgé d’au moins mille ans.

«En l’an 1000, les rois régnaient sur une Europe en plein moyen âge, les Vikings parcouraient les mers, le Québec était habité par des nomades Amérindiens et le lac Duparquet s’appelait Agodekamik, c’est à cette époque qu’a germée la graine du vénérable thuya qui pousse encore aujourd’hui.» (Métro)

On parle de cet arbre un peu partout sur internet. Ici notamment.

Aussi, quiconque me lit depuis suffisamment longtemps à sans doute une bonne idée d’à quel point la forêt et les arbres qu’elle contient peuvent m’inspirer. Et je ne suis pas la seule, visiblement, puisque cette semaine, on racontait également, sur  Slate notamment, que selon une étude, les arbres auraient cette faculté de se parler entre eux.

Continue reading

Partagez avec vos proches!