02/24/17

La science de l’amour et du hasard calculé

Crédit: Pixabay

Parfois, en tombant sur certains articles, je suis partagée entre le découragement et le scepticisme le plus profond!

Ce matin, en découvrant cet article de l’Express qui raconte qu’en Espagne, on vient d’ouvrir la toute première École Neuroscientifique de l’Amour (Escuela neurocientifica del amor) , j’avoue que j’ai ressenti un profond malaise…

La promesse ? Permettre aux étudiants d’acquérir – d’une façon scientifique S.V.P. – tous les outils «nécessaires» pour enfin trouver l’amour avec un grand «A»! Celui des films romantiques dégoulinants de mièvrerie et dans lesquels aucune chaussette sale ne traîne jamais !

Vous savez de quoi je parle n’est-ce pas ? Car dans les films, il n’y a jamais de disputes ! Jamais de baisse de libido ! Jamais de passages à vide !

Juste l’AMOUR jusqu’à la fin des temps!!!! Comme dans les contes de fées !

Continue reading

Partagez avec vos proches!
09/2/16

Miroir, miroir

Pexels

Depuis quelques temps, j’avais envie d’aborder le sujet…

Celui de cette pression sans fin qui est mise sur le paraître des femmes général.

Et cela, vingts-quatre heure sur vingts-quatre. Trois cent soixante-cinq jours par année.

Voilà que ce matin, je suis tombée sur un article du Figaro dans lequel on raconte que la chanteuse américaine Alicia Keys avait reçu une volée de critiques sur les médias sociaux.

Continue reading

Partagez avec vos proches!
05/29/16

Sans titre et sans filtre ou l’amitié à l’ère de Tinder

Crédit: Pexels

Mon petit bonheur le dimanche matin, c’est immanquablement chaque fois le même. Celui de m’asseoir avec le journal sur ma tablette. Sans soucis du temps que je mettrai à faire le tour de ce qui aura l’art de susciter mon intérêt.

Ou de piquer ma curiosité.

Cela après m’être préparé un bon latté bien sur!

Et ce matin, je suis tombée sur cet article de LaPresse+ dans lequel on raconte qu’en cette ère ou il existe vraisemblablement des applications pour tout, il y en aurait désormais même une pour trouver.. des amis !

Comment s’en étonner lorsqu’on réalise qu’aujourd’hui en effet, il existe de ces applications qui nous promettent absolument tout ! De nous trouver un mari comme un amant, un resto tout aussi bien que notre route. Les meilleurs sushis de la ville. Ou encore, les prix de billets d’avion les plus avantageux.

Et je ne parle même pas ici des applications les plus insolites (et pathétiques?). Celle par exemple qui vous promet de faire une sieste au boulot…sans vous faire repérer. Et oui, oui, ça existe ! Ou pire, celle-ci, appelée Fake An Excuse, qui vous permet de trouver des excuses pour raccrocher la ligne lors d’un appel téléphonique interminable…

Continue reading

Partagez avec vos proches!
04/1/16

Dans la catégorie #OuiMaisNonMerci!

Crédit: Pexels

Parfois, en parcourant le web, je suis légèrement perplexe face à tout ce qu’on tente de nous faire croire !

Dans le genre #C’estDuN’importeQuoi !

Ce matin par exemple, dans Le Figaro, section Madame, cet article dans lequel on raconte que – tenez-vous bien! – la fécule de maïs peut remplacer n’importe quelle poudre libre en matière de soins du visage.

Personnellement, la simple idée de me tartiner le visage de Corn Starch me donne des boutons !

Et honnêtement, je doute fort qu’il s’en trouve beaucoup a se trouver soudainement pris de cette folle envie de tester la chose !

En ce qui me concerne, #OuiMaisNonMerci!

Continue reading

Partagez avec vos proches!
02/10/16

L’index Schick ou lorsque une entreprise décide de se mêler de nos choix en matière de petites culottes

Crédit: Pexels

Les culottes de grand-mère sont-elles responsables de la chute de vigueur du dollars canadien ?

Voilà autre chose maintenant !

C’est en effet la très «sérieuse» question au coeur de cette  nouvelle diffusée hier par l’entreprise Schick Hydro Silk et qui s’est ainsi retrouvée sur internet depuis.

L’entreprise – spécialisée dans les rasoirs jetables, soit dit en passant – s’est ainsi attelée à créer son «indice Schick» afin de faire toute la «démonstration» de l’effet de nos choix féminins en matière de sous-vêtements…sur la vigueur du dollars canadien.

On tente ainsi de nous démontrer que moins les femmes portent de sous-vêtements sexy, et moins le dollars canadien se porte bien…

Continue reading

Partagez avec vos proches!