05/25/11

Le pardon, encore !

Question Psycho, No.24

Peut-on tout pardonner ?

Voilà bien une question sur laquelle il nous est sans doute tous arrivés de nous pencher un jour ou l’autre, moi la première sur ce blog ! C’est pourquoi j’ai été heureuse de trouver un dossier sur le sujet dans le dernier numéro de Question Psycho qui vient tout juste de sortir en librairie. Un magazine que j’ai découvert lors du numéro précédent et que décidément, j’adopterai ! Pour la richesse et la diversité de ses sujets mais surtout, pour la réflexion qu’il suscite.

Donc, peut-on tout pardonner ? Et surtout, «doit-on» tout pardonner ?

Pour ma part, avec le temps qui passe, j’en arrive à penser parfois que le pardon, c’est sans aucun doute le plus beau cadeau que l’on puisse se faire à SOI ! Car si pardonner ne signifie surtout pas oublier, n’en demeure pas moins que de ne pas le faire nous empêche fort probablement d’avancer et de grandir. Mais surtout, cela nous retient peut-être prisonnier de quelque chose que nous n’avions pas choisi au départ…et qui continuerait ainsi de nous offenser.

En terminant, je vous laisse ici deux citations trouvées dans cet article et qui m’ont semblées tellement pertinentes…

« Celui qui ne peut pardonner aux autres se coupe des ponts qu’il devra traverser, car tout homme éprouve le besoin de se faire pardonner» (Thomas Fuller) 

«Il faut se pardonner beaucoup à soi-même pour s’habituer à pardonner beaucoup à autrui.» (Anatole France)

 Bonne journée !

Partagez avec vos proches!
03/29/11

Pardon

J’en reviens donc à la révélation m’ayant frappé telle une évidence comme quoi, il serait peut-être temps d’enterrer mon père…

Et si tout ce qu’il attendait pour être en paix et nous également, c’était une pierre tombale ?

Et si c’était là ce qu’il fallait que je fasse, pour moi aussi, avoir ce droit d’exister vraiment ?

Un peu une revanche sur le destin ?

Partagez avec vos proches!
03/28/11

Redevenir poussière

Je sais, ça semble fou ! 

Et pourtant, lorsque j’ai réalisé que mon père était né tout juste un an presque jour pour jour après la mort tragique de son frère qui a 14 ans, était tombé dans une scie à bois, laissant son cœur, au propre comme au figuré, dans les mains de leur père et condamnant leur mère à un deuil qu’elle ne ferait au final jamais, j’ai compris que mon père n’eut sans doute jamais le droit d’avoir sa place, confronté à cette obligation d’être aussi parfait que ce frère désormais insurpassable. Parce que parti trop tôt…

Se peut-il alors que mon père ait compris cela ? Et qu’il se soit dès lors acharné, sa vie durant, à ressembler le moins possible à son frère ? Allant jusqu’au pire pour s’en assurer ?

Continue reading

Partagez avec vos proches!
03/27/11

Deuil…

Je vous disais vendredi dernier qu’une révélation m’avait traversé l’esprit selon laquelle le moment était peut-être venu pour moi d’enfin enterrer mon père…

Soyez rassurés ! Je n’ai pas sa tête dans mon frigo !

Ni nul ne part d’autre d’ailleurs ! 

Mais bien que mon père soit mort depuis trente-deux ans maintenant, il me semble parfois que certains deuils soient plus difficiles à faire que d’autres…

Continue reading

Partagez avec vos proches!