12/26/15

La tarte au vinaigre de ma grand-mère et autres absurdités créatives

Crédit: Pexels

Je me souviens que lorsque j’étais petite, pour Noël une année au coeur de la deuxième moitié des années soixante-dix, j’avais reçu un petit four Betty Crocker dont j’avais rêvé comme une folle depuis des mois !

Le bonheur, je ne vous dis pas !

Je me souviens que dans les mois qui avaient suivi, alors que je me faisais garder chez mon grand-père par l’une des sœurs jumelles de ma mère, j’avais voulu suivre son exemple. Elle qui cuisinait des tartes avait en effet accepté de bon cœur de me donner des retailles de pâtes à tarte pour que je puisse m’amuser à cuisiner, version mini.

Toutefois, je me souviendrai toujours avoir été passablement frustrée devant son refus assez catégorique de partager par la suite la garniture des dites-tartes afin que je puisse moi aussi confectionner les meilleures tartes au monde !

Qu’à cela ne tienne! Moi qui n’ai jamais accepté de me résigner devant un refus, j’avais entrepris de faire contre mauvaise fortune, bon coeur ! Et d’être créative en cuisinant des tartes… à l’eau !

Seriez-vous étonnés si je vous disais qu’elle s’en souvient encore ?

Continue reading

Partagez avec vos proches!
09/8/13

Plenty, un coup de coeur gourmand

Ça y est ! Je suis tombée en amour !

Mais que l’Homme de la maison ne se sente point menacé puisque c’est bel et bien un…livre de recettes qui a ainsi su enflammer mes sens!

Quel meilleur moment de l’année que l’automne, n’est-ce pas, pour avoir envie de cuisiner jusqu’à plus faim tous ces merveilleux légumes, tous plus colorés les uns que les autres, dont regorgent les marchés ?

Voilà donc qu’alors que je regardais avec envie ce livre chaque fois que j’avais l’occasion de tomber dessus en librairie – et ce, depuis des semaines – j’ai enfin succombé, pas plus tard qu’hier, à cette envie de l’ajouter à la très nombreuse liste de ces livres qui sont partout dans ma cuisine (et que je devrai bien finir par mettre en boîte, déménagement oblige ! Mais ça, c’est une autre histoire !)

Enfin bref, voilà que je le feuillette depuis une bonne demie-heure, me demandant encore par quelle recette je commencerai mon «festival gourmand! » Par des quartiers de citrouilles croustillants servis avec de la crème sure ?  La fameuse ratatouille de Tamara (il paraît que c’est la sienne!) ? Ou bien par une tarte méditerranéenne débordante de légumes rôtis ?

Continue reading

Partagez avec vos proches!
05/28/13

La recette du bonheur

 

Crédit: IStock

Le bonheur, n’est-ce pas qu’il en fait vendre des livres ce petit mot de tout juste deux syllabes ? Presque l’équivalent du Saint-Graäl…

Et pourant, je me dis que si une recette existait réellement, nous voudrions tous la faire breveter n’est-ce pas ?

N’empêche ! J’ai toujours envie de sourire lorsque je tombe sur l’un de ces articles qui prétend connaître tous les secrets de la félicité humaine !

Cette fois-ci, c’est sur cinq astuces insolites (et qui fonctionnent, on nous le promet !) pour être heureux, que je suis tombée.

Mais attendez plutôt de voir de quoi on parle ici ! Et surtout, je vous préviens ! Ne vous attendez à rien de scientifique !

Continue reading

Partagez avec vos proches!
09/9/12

Le goût de l’automne

Crédit : Istock

« On ne ment pas la bouche pleine. 
Beaucoup d’aveux se font à table »
(Claude Chabrol, novembre 2009)
Chaque automne, c’est un peu la même chose! La profusion de couleurs de mon jardin de même que dans les marchés me donne envie de tout mettre en conserve, histoire de tenter d’emprisonner toutes ces saveurs pour les longs mois d’hiver à venir…

Et quand bien même je me fais chaque fois la promesse que cette fois-ci, je vais lâcher un peu prise, en faire un peu moins, laissant tomber tout ce travail que demande la mise en conserve…je fini toujours par succomber!

Ainsi, mardi, alors que j’avais planifié une petite journée de congé à consacrer à l’écriture, je me suis laissée happer par plein (trop !) d’autres choses !

Lavage, repassage…et confection d’une quinzaine de pots de conserves. Compote de pommes et de poires, confitures de mirabelles, confitures de tomates et poivrons rouges de mon jardin… Tout y est passé !

Sauf le fait d’écrire. Du moins, autant que je l’aurais voulu…

Je me console du sourire de mon fils lorsqu’il est tombé dans mes pommes (au propre comme au figuré ;-) Et de ces longs mois d’hiver à venir ou nous pourrons continuer de déguster ces petits pots de bonheur qui pour le moment, s’alignent sagement sur mes tablettes, fiers de leurs couleurs.

Et voilà que parlant de Confiture de tomates, oignons et poivrons rouges, cette recette que j’ai dénichée sur le Web et que j’ai un peu modifiée (c’est tout moi ça !), s’est avérée le succès de la saison alors qu’hier soir, au cours d’un souper partagé avec des amis, nous sommes littéralement tombé en amour avec l’un de ces petits pots de bonheur !

Voici donc la recette !

Confiture de tomates, oignons et poivrons rouges

Ingrédients :
Poivrons rouges fermes et sans taches
Tomates (idéalement des italiennes, sans pépins)
Sucre
Huile d’olives
Basilic (ou toutes herbes qui vous tombent sous la main et que vous aimez !)
1 sachet de gélatine

Exécution :

  • Couper tous les légumes en morceaux (tomates, poivrons, oignons). Les placer dans un grand chaudron et les faire revenir légèrement dans l’huile d’olives.
  • Les couvrir de la moitié de la quantité de légumes en sucre (exemple: 4 tasses de légumes= 2 tasses de sucre). Cuire jusqu’à ce que les légumes se défassent.
  • Passer le mélange au robot culinaire afin d’en faire une purée et remettre dans le chaudron pour poursuivre la cuisson jusqu’à épaississement. (Le fait de passer les légumes au robot permet au passage de retirer l’excédent d’eau qui se sera formé pendant la cuisson)
  • En toute fin, j’ajoute un sachet de gélatine que j’ai d’abord fait lever dans un peu d’eau. Puis je mets le tout en conserve.

Il est important de faire cuire la confiture suffisamment, du moins jusqu’à ce qu’elle épaississe un peu sans quoi, elle demeurerait trop liquide. En refroidissant, elle prendra une consistance un peu gélatineuse.

Un délice avec du pain frais et un bon fromage de chèvre ou de brie !

Partagez avec vos proches!
04/8/12

Pâques gourmand

Photo: Chroniques d’une cinglée, 2012
Un signe qui ne trompe pas, indiquant hors de tout doute que l’hiver est bel et bien derrière nous… c’est sans aucun doute le retour du congé de Pâques n’est-ce pas ? 
Et avec lui, les mille et un projets de rénovation visant à rafraîchir la maison, ainsi que le traditionnel repas pascal pris en famille le dimanche de Pâques…
Aussi, dans le but de faire d’une pierre deux coups alors que  nous avons entrepris, l’Homme de la maison et moi, de repeindre la chambre de notre fils, j’ai laissé à la mijoteuse le soin…de faire le travail à ma place ! Et avec l’odeur de jambon à la bière et à l’érable qui flotte maintenant dans la maison, je parie que le repas chez ma mère demain soir, risque … de ne pas faire long feu !

Si j’arrive à empêcher l’Homme de tout manger ce soir en cachette bien sur ! ;-)

JAMBON À L’ÉRABLE ET À LA BIÈRE À LA MIJOTEUSE

Ingrédients:
  • Un jambon avec l’os;
  • 1 bouteille de bière (ou du jus de pommes);
  • Une demie tasse de sirop d’érable;
  •  Moutarde sèche;
  • 1 ou 2 oignons coupés grossièrement.
Méthode:
Déposer les oignons au fond de la mijoteuse. Y mettre le jambon. Puis la bière, le sirop d’érable et finalement, la moutarde sèche.

Cuire de 8 à 10 heures dans votre mijoteuse.

Presque trop simple avez vous envie de dire ?

Mais un hit à tout coup, je vous jure ! 

Joyeuse Pâques !
Partagez avec vos proches!
01/16/12

Fait d’Hiver

Photo: Chroniques d’une cinglée

En janvier, nous sommes tous pareils j’imagine! Après les excès des fêtes, nous avons envie de recommencer à bien manger.  

Et avec le froid, vivement les plats réconfortants ! 

Et en voici justement un qui une fois cuisiné, me fait déjà saliver !

 

 

RATATOUILLE AU TOFU

Ingrédients:

  • 2 courgettes vertes;
  • 2 petites aubergines;
  • 1 poivron rouge;
  • 1 poivron jaune;
  • 1 oignon;
  • 4 tomates;
  • 250 gr. de tofu ferme;
  • 60 ml (¼ tasse) d’huile d’olives;
  • Ail, laurier, ciboulettes (au goût !);
  • 1 petite conserve de pâte de tomates.

Couper tous les légumes et le tofu en cubes à peu près de même grosseur.  Faire chauffer l’huile et l’ail et y faire dorer individuellement les légumes et le tofu. Placer le tout dans une casserole et y ajouter les autres ingrédients: herbes et pâte de tomates.

Laisser mijoter une dizaine de minutes et puis voilà, vous avez une fabuleuse ratatouille vitaminée que vous aurez envie de déguster sur l’heure du lunch !

Partagez avec vos proches!
12/18/11

Un vin chaud aux épices pour se mettre dans l’esprit des fêtes

Photo: IStock
Avez-vous remarqué que les mauvaises surprises, ça arrive TOUJOURS au mauvais moment ?

Presque avec autant de précision qu’une horloge suisse.

Même si bien sur – je l’avoue ! – bien malin celui qui pourrait dire un matin: « voilà la journée idéale pour que le ciel me tombe sur la tête !»

Y a-t-il plus mauvais moment en effet qu’une semaine avant Noël, ou deux semaines avant de partir en vacances au soleil, pour voir son réfrigérateur rendre l’âme ? Je vous le demande !

Alors voilà ! Avec sur mon balcon une glacière remplie à pleine capacité du minimum de nourriture que je puisse encore espérer pouvoir conserver jusqu’à l’arrivée du nouveau frigo, j’ai pensé célébrer l’occasion (puisqu’il en faut une !) en vous présentant ici une recette de vin chaud, dans la tradition des marchés de Noël à l’européenne…

Histoire de rappeler à mon souvenir ce merveilleux voyage fait l’an passé à Prague et Vienne…

Vin chaud aux épices

Vous aurez besoin de: 

Une bouteille de vin rouge;
Un demi litre d’eau
 
50 g de sucre
1 étoile d’anis
1 bâton de cannelle
1 pincée de gingembre en poudre
1 pincée de muscade râpée
Zeste et jus d’un citron et d’une orange

Dans une grande casserole, mélanger le vin rouge, l’eau, les zestes et le jus du citron et de l’orange, le bâton de cannelle, l’anis étoilée, la pincée de gingembre en poudre et la pincée de muscade râpée. 

Faites chauffez jusqu’à un léger frémissement.
Baissez le feu au minimum, couvrez la casserole et laissez frémir tout doucement pendant une heure.

Au bout d’une heure, éteignez le feu, ajoutez le sucre et remuez.
Servez le vin chaud dans des tasses résistantes à la chaleur.

Ce vin peut être conservé quelques jours au réfrigérateur. Il suffira de faire réchauffer dans une casserole au moment voulu.

J’adore !
Partagez avec vos proches!
12/18/11

Gourmandises

Photo: Chroniques d’une cinglée
Vous connaissez Hansel et Gretel ? Ce conte pour enfants des frères Grimm ? 
Pour moi, Noël c’est un peu cela. Cuisiner sans fin des gourmandises pour mes invités. Non pas bien sur pour les dévorer ensuite (les invités s’entend ! ) Mais plutôt pour leur faire plaisir. 
Je n’y peux rien. Les fêtes pour moi rimant avec le mot gourmandise.
C’est pourquoi, j’ai eu envie de partager avec vous cette recette de tartelettes-gâteau aux fruits…. Version moderne du classique gâteau aux fruits. Vous m’en donnerez des nouvelles ;-)
TARTELETTES-GÂTEAU AUX FRUITS
Ingrédients
  • Fonds de tartelettes du commerce (pour une économie de temps !)
  • 1 1\2 tasse de noix variées (pacanes, noix de grenoble, amandes entière et émincées);
  • 1 tasse de fruits séchés divers (canneberges, raisins secs, abricots, dattes, etc)
  • Une poignée de grains de chocolat blanc;
  • 1 paquet de 200 grammes de pâte d’amandes (massepain);
  • 1/4 tasse de sucre;
  • 1 oeuf;
  • 3 c. à soupe de crème (35% si vous êtes vraiment gourmand ou 18% pour vous sentir moins coupables ;-)
  • 3 c. à soupe d’Amaretto;
  • Zeste d’une orange.

Méthode
  • Préchauffer le four à 325 F (ou 165 degrés C.);
  • Mélanger les noix, les fruits séchés et le chocolat blanc. Réserver;
  • Couper la pâte d’amandes en morceaux puis déposer ceux-ci dans le robot culinaire. Y ajouter le sucre, puis les oeufs. Pulser jusqu’à consistance homogène. Ajouter la crème, l’Amaretto et le zeste d’orange. Puis ajouter le mélange de noix et fruits séchés (sans pulser ces derniers toutefois !);
  • Verser dans les fonds de tartelettes. Puis cuire au four pendant 30 minutes.

Divin !

Partagez avec vos proches!
09/18/11

Plaisir d’automne

Photo: Chroniques d’une cinglée
Dimanche d’automne. 
Le soleil se montre le bout du nez. 
Les amis arrivent pour bruncher avec leur marmailles. 
Le moment idéal pour cuisiner mes super muffins à la citrouille et à l’orange !

Un délice !

 

Muffins à la citrouille et à l’orange

Ingrédients:

1 1/3 tasse de farine
2 1/2 c. à thé de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à thé de bicarbonate de sodium
1/2 c. à thé de sel
1 c. à thé de cannelle
2/3 tasse de cassonade
1/4 tasse de raisins secs (ou de dattes)
1/4 tasse de noix au choix
1/4 tasse d’huile de noix
1/2 tasse de lait
1 orange (écorce et chair) réduite en purée au robot culinaire (c’est le secret !)
1 œuf
3/4 tasse de purée de citrouille en conserve
1 c. à thé de cannelle

Méthode

Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Tamiser la farine, la levure chimique, le bicarbonate de sodium, le sel et les épices dans un grand bol. Ajouter la cassonade, les raisins et les noix.

Battre ensemble les ingrédient mouillés (huile, lait, orange réduite en purée, l’œuf, le zeste et la citrouille). Incorporer aux ingrédients secs et mélanger juste assez pour humidifier la préparation. Verser dans les moules à muffins. Cuire 18 à 20 minutes.


Donne une douzaine de muffins
Reste maintenant à faire quelque chose de toutes ces pommes qui nous avons cueillies la semaine dernière ! Des tartes, compotes et gâteaux. 
Ouf ;-)  
Partagez avec vos proches!
08/21/11

Du soleil à travers la pluie

Dimanche pluvieux.
Je suis tombée, en lisant mon journal du week-end, sur une recette pleine de soleil: un gâteau aux amandes et au Limoncello ! Qui m’a d’un coup ramenée sept ans en arrière alors qu’en voyage de noces en Italie, j’avais visité la magnifique région de Sorrento sur la Côte Amalfitaine ou l’on fabrique justement le Limoncello !

Photos: Chroniques d’une cinglée
En voici la recette si un peu de soleil vous dit !
GÂTEAU AUX AMANDES ET AU LIMONCELLO
Ingrédients:
3|4 tasse de farine tout unsage;
1 cuillère à thé de poudre à pâte;
1 pincée de sel;
3|4 tasse de sucre (de canne de préférence);
1|3 tasse d’huile d’olives;
5 cuillères à soupe de beurre non salé;
10 1|2 onces de poudre d’amandes;
2 cuillères à soupe de zeste de citron râpé (1 citron);
4 oeufs;
1|3 de Limoncello;
Sucre en poudre.

Méthode:
  • Chauffer le four à 325 F. Beurrer et fariner un moule (rectangulaire ou rond);
  • Tamiser la farine, la poudre à pâte et le sel dans un bol;
  • Dans un un second bol (ou au robot), fouetter le beurre, l’huile et le sucre ensemble jusqu’à consistance crémeuse. Ajouter la poudre d’amandes, puis le zeste de citron. Ajouter les œufs un à un en battant entre chaque ajout;
  • À ce mélange, incorporer le mélange de farine jusqu’à consistance crémeuse;
  • Verser dans le moule et mettre au four et cuire 40-45 minutes (jusqu’à ce qu’un couteau en ressorte propre);
  • Retirer du four et laisser refroidir une heure avant d’y verser le Limoncello et de saupoudrer de sucre en poudre (j’y ai plutôt mis de la poudre d’amandes). 
    Quel besoin d’avoir du soleil lorsqu’on peut déguster un tel gâteau, je vous le demande !
Partagez avec vos proches!