Chronique de l’amour et du hasard ou comment survivre à la St-Valentin

J’ignore si je suis la seule à avoir remarqué le phénomène mais chaque année en février, à l’approche de la St-Valentin, j’observe sur mon fil facebook et sur les médias sociaux en général à un genre de rituel un peu particulier. Et attention! Je ne parle pas ici de l’accouplement des tourterelles au coucher du soleil. Mais bien de ce que je qualifierais de déferlement de conseils que des coachs auto-proclamés de l’amour distillent avec un empressement qui me dépasse.

Bref! Ce que j’aurais envie d’illustrer comme étant un perpétuel jour de la marmotte. Mais conjugué sur le mode de l’amour.

Aussi, pour la St-Valentin qui arrive à grands pas, ne reculant décidément devant rien pour le bénéfice de l’amour, j’ai pensé écrire ce billet afin de vous révéler absolument tout tout tout ce que vous devez absolument savoir (ou presque) sur la recherche de l’amour. Rien de moins qu’un guide pour vous éviter les conseils plus bancals qu’efficaces. Ceux, surtout, plus vides que les montagnes de cœur en chocolat que s’empresseront de vendre les commerçants pour cette fête de l’amour. Et ce n’est pas peu dire!

Alors soyez prévenus! Vous ne trouverez absolument rien de scientifique ici!

Je vous dirais que cette idée est partie du fait qu’il y a quelques jours, lorsque j’ai vu passer cet article, je me suis dit qu’il me fallait absolument faire la lumières sur ces précieux conseils dont on imagine pas à quel point ils sont une source sans fin de réflexion!

Et pour illustrer ce que je veux dire par là, quel meilleur exemple que ce conseil-ci. «La bonne personne frappera à votre porte au moment où vous vous y attendrez le moins»….

Vous voyez! Je vous laisse le temps de relire cette phrase pour en saisir pleinement toute la profonde subtilité.

Je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, ce genre de conseils, ça me fait toujours beaucoup rire. Car, quiconque a été célibataire plus de cinq secondes et quart dans sa vie sera probablement d’accord avec moi. Plus encore si comme moi lorsque j’étais dans la vingtaine, vous l’avez été des mois, voire des années! Si c’est le cas, vous vous souvenez d’une chose ! Vous aviez vraiment hâte de vous conjuguer au pluriel. Tellement que la personne qui vous serait arrivée avec ce «divin conseil» aurait pu finir étouffée. Non pas à la vue de votre beauté sans commune mesure (ce dont on ne doute aucunement ici)! Mais bien sous l’effet de vos blanches mains !

Non mais on s’entend! Vraiment, quel conseil de merde, n’est-ce pas!

Ce genre d’affirmation, ça me fait bien rire en fait parce que c’est un peu là le principe de la pensée magique. Vous savez! Ce phénomène de la princesse qui attend son prince charmant. Celui qui lira dans vos pensées, devinera vos moindres secrets. Tout cela alors qu’il ne sera même pas encore descendu de son beau destrier d’une blancheur immaculée! (parce que c’est forcé, les destriers sont toujours d’une blancheur immaculée!)

Déjà, quiconque a déjà été en couple au sein d’une relation de longue durée, assez pour avoir une bonne idée de quoi on parle lorsqu’on évoque la routine, comprend assez vite merci qu’il y a un os dans l’affaire! Parce que voyez-vous, n’importe quelle femme en couple depuis suffisamment longtemps sait pertinemment une chose !

Allez! Je ne suis pas la seule à avoir fait cette découverte! Avouez !

Un homme, ça ne lit pas dans nos pensées.

J-A-M-A-I-S ! Comme dans Never!

La preuve, s’il était besoin de n’en nommer qu’une seule, étant cette charge mentale relative au fonctionnement familial qui repose à 99% sur les femmes, dès l’arrivée des enfants. Et ce n’est pas que moi qui le dit ! Des listes, des listes, faites-en! Parce que personne d’autre que vous ne se rappellera des milles obligations domestiques qui reviennent pourtant avec la déroutante régularité d’un métronome. Pas plus que personne, vraiment personne, ne lira dans vos pensées pour découvrir que vous en laisseriez bien au moins un peu à votre homme de cette foutue charge mentale.

Alors lire dans vos pensées vos émotions les plus profondes ? Vraiment ?

Pffff !

*Note à moi-même: Est-ce que ça ne ferait pas joli d’insérer ici l’image d’un ballon qui explose ?

Alors lorsque pour ma part je tombe sur ce type de conseil à cinq sous, genre  «La bonne personne frappera à ta porte au moment où tu t’y attendra le moins», je suis toujours un peu perplexe. Car ce que j’entends en fait c’est à peu près ceci.

Ma belle, méfie-toi! De deux choses l’une. S’il ne trouve pas la sonnette, il n’est probablement pas vite, vite! Dans lequel cas à ta place, déjà je trouverais ça louche. Et certainement, je m’assurerais à tout le moins d’avoir à portée de main le numéro de téléphone de la police… Juste au cas où…

Ou pire!

Imagine que ce soit le représentant d’une secte! Bien sûr, je dis ça, je dis rien ! Car vraiment loin de moi l’idée de dénigrer qui que ce soit! Mais quand même! Notez la similitude! Eux aussi, qu’on se le dise, trouvent toujours le moyen de frapper à votre porte quand vous vous y attendez le moins. Avec eux par contre, pas de surprise n’est-ce pas? C’est toujours la fin du monde ! Alors que vous bien sûr, ce que vous voulez, c’est le paradis n’est-ce pas ? Vous savez! Les oiseaux qui chantent, le sentiment d’avoir des ailes, et tout le forfait qu’on imagine venir avec le fait de trouver enfin «la bonne personne»!

Quoi qu’il en soit, et blague à part (nonnnnn!) pour ma part je ne prends jamais de risque. Si on frappe à ma porte, surtout au moment où je ne m’y attends pas, je fais la morte. Et surtout, je surveille ma télé, au cas où elle disparaîtrait !

Car soyez prévenues (je m’adresse ici aux femmes car bien sûr, je n’imagine pas un gars lire ce genre d’article!) Lorsqu’il est question d’amour, on n’est jamais trop prudentes !

Mais, je dis ça, je dis rien hein !

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas qu’au final, chaque chausson fini toujours par trouver sa chaussette. Et même s’il arrive parfois que certaines se perdent d’une façon un peu mystérieuse dans le triangle des Bermudes du sèche-linge, dites-vous que certains «matchs» même inattendus peuvent parfois s’avérer fort surprenants.

Ne me remerciez pas! Ce sera cinq sous pour ces précieux conseils qui à n’en pas douter, changeront définitivement votre vie !

***

Vous aimez mes billets ? N’hésitez pas à les partager sur vos réseaux sociaux. Ma maison est grande, il y a de la place pour la visite !

Cinq vérités sur l’amour…Avec ou Sans Valentins

Crédit: Pexels

La Saint-Valentin tombant cette année un samedi, j’ai du penser un moment donné que c’était l’occasion idéale d’abuser du sujet!

Oui, oui! Je vous entends penser !

Mais voilà ! Ici, je ne compte pas du tout tenter de vous vendre cette idée que la Saint-Valentin, cette célébration un peu commerciale de l’amour, c’est un moment magique dont il ne faut surtout pas se passer !

Mais plutôt vous convaincre qu’on peut s’en amuser ! Au moins un peu !

Continuer la lecture de « Cinq vérités sur l’amour…Avec ou Sans Valentins »

Vous prendriez bien un concombre pour la Saint-Valentin ?

Crédit: Pexels

Il y a longtemps que je n’avais pas fouiné dans les nouvelles insolites…Même si j’avoue avoir un certain faible pour ces infos un peu décalées qui ont immanquablement l’art de me faire sourire.

Dans le genre petit péché mignon auquel je m’adonne sans complexe.

Voilà qu’hier, je suis tombée sur celle-ci dans laquelle on raconte que le supermarché britannique Tesco a vu l’une de ses opérations de marketing, visant à l’origine a aider ses clients à trouver des idées cadeaux pour la Saint-Valentin, tourner à la blague.

C’est ainsi que des panneaux portant la mention «Idéal pour la Saint-Valentin» ont été déplacés par des clients. Les-dits panneaux se retrouvant ainsi à proposer des préservatifs, de la crème Chantilly…ou encore, des concombres.

Hum !

Bien sur, la chaîne s’est empressée de préciser que ces idées n’étaient pas les leurs et qu’eux, recommandaient plutôt les traditionnels chocolats et fleurs !

Plutôt rigolo à mon avis !

L’amour au temps de la Saint-Valentin

IStock Photo

Le sujet du jour, partout, tant sur les blogues que dans les médias, ce sera sans aucun doute la Saint-Valentin n’est-ce pas?

Le genre de fête que l’on adore, ou que l’on déteste.

Ou que l’on adore détester ! Pourquoi pas !

C’est selon !

Un peu comme  si à ce chapitre, l’indifférence n’était pas une option !

En ce qui me concerne, il n’y a rien que je trouve plus anti-romantique que de me ruer le 14 février dans un restaurant bondé proposant un menu pré-formaté, supposément pensé pour mettre en appétit les amoureux …

Je ne sais pas pour vous! Mais en ce qui me concerne, ça ne m’inspire pas trop cette idée de tous faire la même chose au même moment! Un peu comme une gang de petits soldats bien dociles….

*****

Continuer la lecture de « L’amour au temps de la Saint-Valentin »

L’application qui vous invente un petit ami fou amoureux…et imaginaire!

Crédit: Photo-Libre.fr

Ce week-end, tous, nous tourneront la page de nos calendriers… Déjà février qui pointera ainsi le bout du nez !

Et l’hiver qui par conséquent, perdra lui un peu de terrain…

Et février, tout le monde le sait n’est-ce pas, c’est aussi le mois de la Saint-Valentin, moment symptomatique de l’année ou tous, nous sommes supposés célébrer l’amour…

Du moins, c’est ce qu’on tente de nous vendre dès le 2 janvier à coups de boîtes de mauvais chocolats en forme de cœur et d’immenses bouquets de roses que bien des hommes iront chercher pour leur dulcinée…à la dernière minute le 14 février prochain!

C’est pourquoi j’ai eu cette idée de partager avec vous quelques nouvelles plutôt insolites sur lesquelles je suis tombée ces derniers jours….et qui m’ont fait sourire parfois. Ou m’ont carrément découragée dans certains cas!

D’abord celle-ci ! Une nouvelle que vous avez peut-être lue vous aussi d’ailleurs tant elle a circulé sur les réseaux sociaux ces derniers jours… Et qui faisait état d’une nouvelle tendance qui ma foi, m’a laissée plutôt perplexe !

Continuer la lecture de « L’application qui vous invente un petit ami fou amoureux…et imaginaire! »

Chaque année, la Saint-Valentin

Chaque année, la Saint-Valentin

Photo: Chroniques d’une cinglée

Ah la Saint-Valentin !

Ce genre de fête qui, de retour chaque année, résonne toujours dans nos esprits comme le bruit d’un tiroir caisse….

C’est tellement commercial, se dit-on chaque fois !

N’empêche, j’aime la Saint-Valentin ! Parce que cette journée représente à mes yeux une petite pause dans la froideur de l’hiver ? Parce qu’elle représente une belle occasion de prendre un bon repas cuisiné maison (loin des restaurants bondés et qui surfacturent surtout !) ?

Un peu de tout cela, je dirais !

Continuer la lecture de « Chaque année, la Saint-Valentin »

L’amour dans les livres

Ça y est ! La Saint-Valentin est à nos portes ! C’est donc dire que dans les prochains jours, les marchands de fleurs et de chocolat feront sans contredit leurs meilleures ventes… Et chaque année, je m’amuse le jour de cette fête des amoureux à regarder ces messieurs qui dans le transport en commun, semblent tous avoir le même point, tout aussi commun, de rapporter des fleurs à leur douce. Comme si leur vie en dépendait ! (peut-être est-ce le cas 😉 

Mais l’amour, l’amour – le pur, le passionné, l’incendiaire ! – ou le trouver mieux que dans les livres ? Je vous le demande !

Alors ? On se fait un festival du livre d’amour ?

Continuer la lecture de « L’amour dans les livres »

L’amour, la tête d’Henri IV et autres folies

En ce vendredi, j’ai envie de partager avec vous une idée un peu farfelue qui m’est passée par la tête ! Je sais, ce n’est pas la première ni la dernière, hélas! 

Ou heureusement!
Mais parlant de « tête », laissez moi d’abord vous mettre en contexte ! (Quel beau lien! Vous le constaterez vous même lorsque je vous aurai exposé les méandres pour le moins surprenants de mes réflexions!)
Vous vous souvenez ? Je vous parlais récemment du mystère de la tête d’Henri IV qui se serait promenée pendant quelques 400 ans. (Je vous en parlais juste ici !) Alors que la tombe de ce roi français qui a régné de 1589 à 1610 – année ou il fut assassiné – aurait été profanée pendant la révolution française, et le corps du roi démembré… La tête ayant semble-t-il été retrouvée récemment chez un retraité de 84 ans qui la conservait en secret depuis 1955 ! (Chéri, ou as-tu rangé la tête ? Tu sais cette vieille chose un peu étrange dans la penderie ?)
Et puis voilà qu’hier, on parlait de nouveau de cette étrange histoire aux infos, alors qu’un documentaire intitulé tout simplement « Le Mystère de la tête d’Henri IV » était lancé en début de semaine à Montréal, en primeur mondiale, afin de raconter cette étrange découverte historique et scientifique.
Et puis hier, dans un tout autre ordre d’idées, j’ai réalisé que nous approchions de la Saint-Valentin, cette incontournable fête des amoureux ! Écoutant justement un reportage qui parlait de lettres d’amour, je me suis dit que ce serait peut-être là un bon filon pour organiser un premier « événement » sur mon blog ! 
 
Je parie que vous me voyez venir avec mes gros sabots n’est-ce pas ?
Et oui, vous le savez, j’adore les histoires, celles parlant d’amour encore plus ! Alors voilà ! Je vous invite à m’envoyer vos histoires d’amour à vous. Ou encore, vos plus belles lettres d’amour personnelles. Ces histoires de vos rencontres les plus belles. Les plus surprenantes. Mais surtout, bien sur, les plus romantiques !
Pour ce faire, je vous invite donc à m’envoyer vos textes à l’adresse suivante: chroniquescinglees@gmail.com d’ici le dimanche 6 février. Après quoi, du 7 au 13 février, je publierai ces lettres sur mon blogue afin que vous puissiez voter pour celle qui vous aura le plus touché ! Ou mis le sourire aux lèvres ! Ou inspiré ! 
Et bien sur, le 14 février, un gagnant sera proclamé ! Avec tambour et trompette, comme il se doit !
Mais j’y pense ! Pour un concours, ne faut-il pas qu’il y ait un grand prix pour le ou la gagnante  ? Le contraire irait bien sur contre toute logique !
Que diriez-vous alors du livre « Les lettres d’amour d’Henri IV » ?  de l’auteur Jean Castarede (n’est-ce pas que j’ai de la suite dans les idées ? 😉
Car en effet, lors de mes recherches Internet sur ce roi (sacré curiosité !), j’ai découvert que bien qu’il fut un monarque actif sur les champs de batailles, Henri IV n’en fut pas moins un grand amoureux qui coucha ses sentiments envers ses épouses et maîtresses dans une abondante correspondance de plus de… 8000 lettres !
Comme l’auteur de ce livre, Jean Castarede le dit lui-même sur son blog « Ces lettres d’amour sont extraites du recueil qui en a été fait au XIXe siècle par deux professeurs chargés de ce travail pendant une quarantaine d’années et publiées en neuf tomes par messieurs Berger de Xivrey et J. Guadet (1843-1876). Nous en avons extraits près de deux cents adressées à ses trois principales maîtresses, Corisande d’Andoins comtesse de Gramont, Gabrielle d’Estrées, Henriette de Balzac d’Entragues, qui ont correspondu à trois époques fondamentales de la vie du roi.»
Un livre inspirant en cette période de la Saint-Valentin, ne trouvez vous pas ? 
Et qu’il me fera plaisir d’envoyer au gagnant ou à la gagnante, ou qu’il ou elle se trouve dans le monde !
À vos plumes ! Je suis impatiente et excitée à l’idée de vous lire !
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email