03/17/15

La recherche du temps perdu. En avoir…Ou pas !

Crédit: Photo-Libre.fr

Comme le chantait Léo Ferré jadis : « Avec le temps, va, tout s’en va », vous vous souvenez?

Ah ce précieux temps !

Un peu paradoxalement, je me dis parfois que plus la technologie nous en fait gagner, moins nous avons l’impression d’en avoir.

Étrange n’est-ce pas ?

J’ai l’impression parfois que jamais les tablettes (celles des libraires! En bois celles-là!) n’ont autant débordé de livres nous promettant la révélation d’une multitude de secrets pour mieux gérer nos vies et notre temps.

Ces livres étant malheureusement trop souvent…une perte de temps eux aussi ;-) Dont la lecture n’a d’autres conséquences que de nous culpabiliser de ne pas parvenir à contrôler le nôtre. Ce temps qui dans notre propre vie, ressemble plus à un cheval fou qu’on ne saurait dompter…

Qu’à quelque chose que nous pourrions espérer domestiquer!

Partagez avec vos proches!
01/25/15

La 25ième heure ou la recherche du temps perdu

Photo-libre

Vous connaissez, vous aussi je parie !

Ce sentiment, presque étouffant par moment, que vingt-quatre heures ne suffisent pas dans nos journées de fous!

Je l’avoue, à une fréquence presque aussi régulière que le tic-tac incessant des aiguilles de ma montre, je me retrouve confrontée à cette éternelle question de savoir quand il arrivera ce moment ou ce sera enfin mon heure à moi….

Ce moment ou une fois les besoins de tout le monde assouvis, je pourrai enfin me consacrer aux miens.

Mais voilà, c’est bien là sans aucun doute une cruelle vérité que, tous, nous ne disposons que de 24 heures dans une journée, n’est-ce pas?

Desquelles nous sommes forcés d’en soustraire entre six et neuf (selon les besoins!) pour dormir.

Puis au moins huit pour le travail. Selon le poste qu’on occupe! Et qu’on soit salariés, entrepreneur ou patron…

Continue reading

Partagez avec vos proches!
08/18/13

Prendre le temps

Crédit: IStock

En ce petit dimanche matin ensoleillé, je suis tombée sur un article qui m’a soudainement donné envie de prendre des tonnes de bonnes résolutions…

Ce billet d’une journaliste du Huffington Post qui raconte ce jour ou elle a cessé de prononcer les sempiternels mêmes mots…  « Dépêche-toi »

Avec la rentrée scolaire de nos chers enfants qui est tout juste à nos portes, la folie du quotidien reprenant ainsi ses droits, ça porte à réfléchir…

Soyons zen ! Pour cela, nous n’auront pas indéfiniment le temps !

Partagez avec vos proches!
02/24/11

Une pause ?

Parfois, lorsqu’on court intensément depuis bien des années, on peut en venir à oublier comment faire pour s’arrêter….jusqu’à ce qu’on commence à percevoir au loin le mur dans lequel on pourrait entrer en collision si on n’y prenait garde…

Je me sens un peu ainsi présentement. Les idées qui glissent entre mes doigts comme mille grains de sable que je n’arrive plus à retenir, une certaine lassitude et cette impression que je n’arriverai jamais au bout de mon Certificat universitaire. Même si bien sur, je sais bien qu’on se sent toujours ainsi tout juste avant d’arriver au bout d’un grand projet… Et d’enfin voir la lumière !

Ainsi, j’aurais envie, comme dans le roman « Je l’aimais » d’Anna Gavalda, de faire comme le personnage de Mathilde, qui écrit une longue liste à son amant pour lui dire tout ce qu’elle rêverait de partager et de vivre avec lui. D’écrire ma propre liste. Non pas à quelque amant bien sur ! Mais plutôt à moi-même. Une liste ou il y aurait toutes ces belles choses que j’ai envie de voir se produire dans ma vie, tel un million de feux d’artifice…

Continue reading

Partagez avec vos proches!
02/16/11

Ne rien faire pendant deux minutes

Photo: Chronques d’une cinglée

Avoir des enfants, c’est se rendre compte un beau matin que vous n’avez pas dormi une nuit complète, sur vos deux oreilles, depuis…des années !

Et puis avec nos vies de fous, je pense que nous finissons parfois par oublier qu’il n’en fut pas toujours ainsi…jusqu’à ce que nous attrapions un virus, rhume ou grippe, qui nous oblige…comble du comble,…à nous arrêter !

Et si on s’arrêtait deux minutes ?

Deux minutes pour respirer !

Pour fermer les yeux ! Pour ne rien faire…

Deux minutes, ça peut sembler bien peu je vous le concède ! Jusqu’à ce qu’on tente l’expérience pour se rendre compte que même deux minutes, ça peut parfois sembler long…

Je suis tombée sur un site internet qui nous met au défi !

Et vous, pouvez-vous passer deux minutes à ne rien faire ?

Partagez avec vos proches!
08/31/10

Maternitude…suite

Pixabay

Comme je vous le disais hier, la question de savoir comment déterminer ce que c’est que d’être une bonne mère flotte dans l’air depuis un bon moment ! Et j’ai constaté à quel point la question était explosive lorsqu’il y a quelques mois déjà, après être tombée sur un article qui parlait d’une journaliste américaine, Laura Vanderkam (USA Today, Business Week, Wall Street Journal) qui avait écrit un essai disant en gros que nous avions plus de temps que nous le pensions ( « 168 Hours, You Have More Time Than You Think ») et dans lequel elle tentait de démontrer qu’en une semaine, nous pouvions clairement en faire…plus !

Et ce, peu importe que nous ayons des enfants ou que nous ayons un agenda dont les coutures frôlent, elles, parfois dangereusement l’explosion !

Bien sur, j’ai tout de suite envoyé le-dit article à Karla qui…n’a pas tardé à réagir !

- « Ahh ah ! Ben oui, du temps, c’est comme de l’argent, on finit toujours par en trouver ! Mais il faut que la société laisse aux femmes le loisir de choisir ce qu’elles veulent en faire de ce temps. Mais si moi j’ai envie de « m’effouerrer » 20 heures devant la télé au lieu de passer du temps de « qualité » avec mes enfants !!! J’ai besoin de ma dose de Grands Reportages et d’America’s Got Talent (OK mes choix sont éclectiques !) pour être une mère heureuse et relax »

Continue reading

Partagez avec vos proches!
08/30/10

Maternitude

Crédit: PIxabay

Comment détermine-t-on que nous sommes une bonne mère? Voilà une bien grosse question pour débuter la semaine, j’en conviens! Une question que m’a posée un ami français avec qui j’échange par courriel depuis environ sept ou huit ans alors que nous parlions des pressions sociales énormes visant les mères.

Et qui m’est revenue en tête lors de mon lunch mensuel de filles avec Karla jeudi dernier… Un peu comme si cette interrogation flottait dans l’air alors que je l’ai abordée à quelques reprises ces dernières semaines, et ce, avec différentes personnes.

Peut-être, comme le suggérait Marguerite Duras dans son œuvre, faut-il être un peu folle pour être mère. Comment expliquer autrement que nous nous imaginions pouvoir consoler nos enfants de tous leurs mauvais rêves ? Que nous pensions pouvoir leurs éviter tous les malheurs du monde, frôlant par là même le risque de les surprotéger?

C’est vrai que les mères doivent être un peu folles pour alimenter et nourrir leurs enfants, leur faire croire que la vie est merveilleuse malgré les déceptions et les douleurs… Les mères doivent être folles n’est-ce pas pour raconter des histoires, inventer des jeux et répondre à toutes les questions… Et pour croire ne serait-ce qu’un instant qu’elles peuvent travailler à temps plein mais néanmoins être partout et sur tous les fronts à la fois…

Continue reading

Partagez avec vos proches!