Ces mille et une chose que je fais au lieu d’écrire

Crédit: Pixabay

Ouvrir un courriel;

Commencer à le lire, puis m’arrêter brusquement;

Penser à cette liste de To-Do qui sans cesse tourne dans ma tête comme un hamster dans sa cage;

Ouvrir pour la millième fois ce livre que je m’évertue à prétendre lire;

Laisser mes yeux se perdre dans le vide, soudainement immobiles. Un peu comme le chevreuil qui à l’ombre des arbres, s’immobilise d’un coup. Lui surveillant sa proie, moi espérant attraper cette idée qui sans cesse se défile;

Lire une page. Arriver jusqu’au bout avec ce qui pourrait s’apparenter à un sentiment de victoire. Victoire sur la distraction, sur le temps qui file, les idées qui se défilent et mon esprit qui s’entortille sur lui-même. Puis, retourner au tout début de la page. Parce qu’aucun mot n’est parvenu à se figer dans mon esprit;

Puis?

Refermer mon livre. Tant pis! Ce sera pour un autre jour;

Penser à tout ce que je n’ai pas fait aujourd’hui, écartelée entre milles taches que j’aurai oublié avant d’avoir cligné de l’œil;

Me dire que je n’ai pas écrit depuis des semaines;

Penser à ce que je pourrais écrire. Et que je n’écrirai pas. À tous ces mots qui ne verront jamais le jour. Morts-nés avant que d’avoir même songé à exister.

Puis me sentir soudainement lasse comme si j’avais fait la guerre, combattu des dragons, défiés des monstres imaginaires. Tout cela en tentant de défier les mots comme on défie le temps. Sans trop y penser. Sans le réaliser vraiment.

Mais vaincue. Une fois de plus.

Et enfin ? Fermer les yeux comme on referme un rideau. Me dire que demain ça ira mieux. Qu’après la nuit, le soleil. Qu’avec la levée du jour, les mots seront mieux disposés. Si non accueillants, du moins qu’ils se laisseront au minimum approcher d’un peu plus près.

Demain.

Oh oui demain.

Sinon ce sera l’autre d’après.

Qu’est-ce que j’en sais au fond ?

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

18e journée du livre et du droit d'auteur ou la folie livresque partout et pour tous

La lecture, vous le savez maintenant, c'est l'une de mes grandes passions! C'est pourquoi je n'ai pu résister à cette envie d'en parler avec vous, alors que demain, mardi 23 avril, ce sera la 18e Journée[...]

Vu: Yayoi Kusama au AGO de Toronto

Quel merveilleux moment j'ai passé vendredi dernier lorsque, profitant d'un weekend de trois jours à Toronto, j'ai pu visiter l'exposition de la japonnaise Yayoi Kusama! Il faut dire que la dame est un véritable phénomène du[...]

Construire des ponts pour ne pas se noyer

Écrire sur un blogue, bien sûr, cela comporte son lot de positif. Mais cela implique en contrepartie que nous ne sommes pas toujours conscients de la façon dont nos mots seront perçus par ceux qui[...]

Dessines moi une rose, disait le petit Prince

« C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante. » (Le petit Prince, Saint-Exupéry) Je sais ! Je m'étais dit que je profiterais de juillet pour prendre une pause de[...]

Être ou ne pas être ou pourquoi 30 n'est pas le nouveau 20

Combien de fois au cours d'une vie peut-on être frappés de cette conviction d'avoir tout le temps devant soi? Même celui de se tromper, de faire des détours. Et de s'égarer même parfois... Un peu aussi[...]



2 commentaires sur “Ces mille et une chose que je fais au lieu d’écrire

  1. Hello Marie 🙂

    Ton site a fière allure bravo, c’est si joliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii 😀

    Pour ce qui est de la désorganisation et le recherche échappatoires à notre routine, je cris bien que nous sommes tous logés à la même enseigne lol

    Garde courage bella 🙂

    Belle journée de To-Day 😉

    1. Bonjour Yasmine ! Merci pour ton gentil commentaire ! Effectivement, nous sommes plus d’un à nous laisser happer par le quotidien ! Je veux croire que ce n’est qu’un moment à passer et que ça reviendra !
      Prends soin de toi !

      Marie

Les commentaires sont fermés.