Cohabitation

IStock
IStock

Les couples qui désirent avoir des enfants devraient être avertis de deux choses.

Premièrement, les enfants ont leur propre caractère, et pas nécessairement parfaitement assorti au nôtre et deuxièmement, ça interagit ces p’tites bêtes-là!

On dirait que le rôle de nos enfants est de nous pousser à explorer nos limites. Jusqu’où sommes-nous capable de nous investir? Quand perdrons-nous notre calme?

Petit matin de fin de semaine ordinaire. Les enfants regardent tranquillement la télévision. Les parents se réveillent. Bonjour Papa! Bonjour Maman! Des petits anges quoi. Un bon café latté. Petite neige qui tombe. Une charmante journée s’annonce. Un week-end au chalet est prévu à l’horaire. Plein air et tire d’érable sur la neige.

Bucolique. La petite famille commence les préparatifs. Miss Loulou lambine et prend son temps. Habituel. Gentiment, on lui met explique que le départ est prévu dans vingt minutes. Nécessaire. Elle ne veut pas apporter ses devoirs. Elle préfère se la couler douce au chalet.

Normal.

Maman lui explique que c’est le seul temps où elle pourra avoir de l’aide. Elle peut décider de reporter à plus tard mais n’aura pas l’aide de maman. C’est son choix.

Formateur.

Miss Loulou décide de faire ses devoirs mais n’arrive pas à rassembler tout le matériel. Le temps presse. Tout le monde est occupé à autre chose. Pas le temps de l’aider. Stressant. Miss Loulou, s’énerve. Les pleurs. Les cris. On essaie de la raisonner mais c’est trop tard. Elle n’entend plus rien. C’est le tremblement de terre émotif. Déstabilisant.

Le Grand Garou s’en mêle. C’est amusant de faire basculer sa petite sœur dans le chaos. Un regard. Une petite remarque bien sentie et c’est le tsunami. Efficace.

La déferlante emporte toute la famille. C’est l’anarchie. Confrontation majeure. Miss Loulou est hors de contrôle. Elle grogne, pleure et hurle. On dirait qu’elle auditionne pour le prochain remake de l’Exorcime. Inquitétant.

Tout le monde est à fleur de peau. Petite journée gâchée.

Non ce n’est pas facile de cohabiter surtout quand tous les membres de la famille ont une personnalité forte. Ce n’est pas parce que nous partageons les mêmes gênes que les relations sont toujours idylliques. Nous apprenons nos enfants à s’affirmer, à remettre en doute les idées reçues, à s’opposer à l’injustice. Mais nous ne nous soucions pas que cette affirmation peut se retourner contre nous. Ce n’est pas parce qu’on est leurs parents que nous allons savoir les guider et les aider à tous les coups. Parfois, leurs réactions et leurs comportements nous dépassent.

Il y a des jours ou mes enfants me tapent royalement sur les nerfs.

Une amie, à qui je partageais cet état d’esprit m’a fait la remarque la plus libératrice qui soit. Elle m’a dit : «c’est normal que tes enfants t’exaspèrent…. mais dis-toi que souvent, toi aussi tu dois leur taper sur les nerfs».

Comme quoi les problèmes ne sont jamais à sens unique.

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Apparence

J'ai 20 lbs de trop. Mon nez est trop gros. Mes yeux trop petits. Mon ventre, trop gros. Mes fesses, trop plates. Mes cheveux, sont trop fins et raides. Mes dents ne sont pas tout[...]

De l'amour et du papier

J’avais tout juste 25 printemps lorsque je fis le grand saut et décidai d’emménager avec mon chum. Je n'étais pas née de la dernière pluie, j'avais bourlingué un peu et, en grande fille responsable que[...]

Parce qu'on fini toujours par se retrouver seul face à soi même...

Breakfast at Tiffany’s. Pour la première fois en six mois, j’étais seule chez moi dans mon salon à plier mon linge que j’avais moi-même lavé dans ma machine à laver dans ma maison. Depuis les derniers[...]

Le temps file...et nous on change aussi !

Il n'y a pas à dire.... Il en a coulé de l'eau sous les ponts depuis ce jour d'été 2009 ou j'ai commencé à écrire sur ce blogue !  Si on m’avait dit alors que[...]

Retour sur l'investissement

L'aire d'attente est déserte et froide. Je suis la seule âme qui vive ici, ce soir. Je sirote une boisson à peu près chaude et très sucrée. Ça disait «café» sur l’étiquette mais[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*