Comme dans un jeu de serpents et échelles

Photo: IStock

La vie parfois, je me dis que ça a peut-être pas mal à voir avec un jeu de serpents et échelles.

Ou bien, à un jeu de Monopoly.

Alors qu’au moment ou nous pensions enfin toucher le but, nous nous faisons dire « retournez au point de départ. Et ne passez surtout pas par Go » (ou quelque chose du genre !)

Bon, je l’avoue ! Parenthèse ici ! Je n’écris pas beaucoup par les temps qui courent ! Est-ce en raison du fait que nous sommes en juillet ? Que le rythme est différent ? Que j’ai un nouveau travail qui m’occupe pleinement ?

Probablement un peu de tout cela, j’imagine!

Mais chose certaine, et malgré mon horaire qui s’est considérablement alourdi ces dernières semaines en raison d’un nouveau travail et de mon éventuel déménagement, je m’étais imaginée qu’après avoir trouvée mon arrière-grand-mère, Lucienne – ou du moins l’endroit ou elle est enterrée – j’étais sur la bonne voie. Que j’allais enfin mettre la main sur son dossier médical et savoir de quoi elle est morte, il y a soixante ans.

Laissant derrière elle des tas de mystères, vraisemblablement toujours irrésolus…

Hier, j’ai reçu une lettre qui a eu l’art de me ramener à la réalité. Ou bien, à la case départ…. Le bureau des archives de l’Hôpital ou elle est supposément décédée…. n’ayant apparemment aucun dossier au nom de Lucienne.

Retour à la case départ donc, c’est le moins que l’on puisse dire ! Mais surtout, j’avoue que je suis soufflée !

Et que je ne sais plus du tout de quel côté continuer mes recherches.

Mes peut-être que certaines choses relatives à l’histoire de mon arrière-grand-mère sont destinées à demeurer un mystère total ?

Je fais quoi maintenant ??

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Galère

Ces jours-ci, à la recherche d'un indice, d'une trace ou même d'une illumination pouvant constituer une piste capable de me conduire sur les pas de mon arrière-grand-mère... mes meilleurs amis semblent être des archivistes, des sites internet traitant[...]

Mots d'enfants

À mon fils, 4 ans, me disant qu'il voudrait bien avoir une petite sœur, j'ai du expliquer certaines réalités de la vie...- « Maman, je voudrais avoir une petite sœur »- « Tu en as une[...]

Clin-d'oeil

Il y a, je pense, des indices qui parfois, vous donnent à croire que vous êtes irrémédiablement en train de traverser de l'autre côté, vos parents devenant comme vos enfants... Pour moi, c'est arrivé hier[...]

Ma soeur, mon frère, nécessairement des amis ?

La famille berceau de tous les enfers ? C'est du moins ce qu'a un jour affirmé l'auteure Nancy Huston dans un entretien ou elle faisait la promotion de l'un de ses livres, Infrarouge...  Et une vision,[...]

Tous des emmurés

Photo: PABvision.comJe vous disais hier combien «Le domaine des murmures» de Carole Martinez m'avait touchée...C'est peu dire !Car du coup, je n'ai pu m'empêcher d'y voir un lien avec mon arrière-arrière-grand-père Édouard qui si j'arrive[...]

6 commentaires sur “Comme dans un jeu de serpents et échelles

  1. Bon matin Marie,

    Tu fais quoi ? Tu ne lâches pas ! Il faut que tu écrives l’histoire de ta famille.
    Les archives de l’hôpital n’ont aucun dossier ? Ont-ils bien regardé ? Se pourrait-il que l’employé(e) ait fait une erreur ? Si la recherche s’est bien faite, il y a sûrement un autre moyen – si non – tu écris quand même l’histoire avec ce que tu appris jusqu’à date sur cette Lucienne. Il manquera des détails, mais tu la feras quand même vivre au travers ce que tu as appris d’elle. N’abandonne pas !

    Il est vrai qu’avec les canicules que nous connaissons, nos petites cellules peuvent fonctionner au ralenti, mais une température normale arrivera bientôt ; les canicules ne restent jamais longtemps même si nous croyons qu’elles s’éternisent lorsque les chaleurs nous accablent.

    Prends un peu de temps pour faire autre chose que d’écrire ; je sais que tu as beaucoup à faire avec ton nouveau travail, un déménagement, etc. Mets de côté l’histoire de ton arrière-grand-mère. Tu y reviendras plus tard.

    Bonne journée et semaine à toi,

    Tendresse amicale,

    Marjo xx

    1. Bonjour Marjo ! J’ai l’impression, en ce qui à trait à mes recherches sur Lucienne, de continuellement aboutir sur des culs de sac ! Bien sur, j’en sais beaucoup plus maintenant à son sujet que je ne pouvais en connaître il y a trois ans seulement ! Mais elle demeure toujours un immense trou noir à mes yeux ! Le fait qu’il n’y ait pas de dossier à son nom, ça soulève deux (ou trois?) possibilités. Ou bien elle est décédée dans un autre hôpital et dans ce cas, bonne chance pour la trouver. Ou bien elle y est bien décédée mais son dossier est classé « secret » pour une raison que j’ignore. Ma mère qui a travaillé aux archives médicales d’un hôpital lorsqu’elle était plus jeune me disait qu’il y avait parfois de ces dossiers qu’on ne libérait que sur un ordre de la cour. Par exemple, si la personne avait été arrêtée par la police. Comme Lucienne était dans le Red Light des années 30-40, il est fort probable qu’elle ait eu quelques démélés avec la police. Surtout que comme je le lisais dans un livre traitant de cette époque, les autorités de la ville de Montréal avaient décidé après la guerre de « nettoyer » la ville de la prostitution…

      Troisième option: elle y a été enregistrée sous un autre nom. À l’époque, toujours selon les mêmes livres que j’ai pu consulter, il était fréquent que les prostituées changent de nom. Les noms de fleurs ayant semble-t-il la cote…. Des Rose. Des Blanches. Des Marguerite… Comme l’assurance maladie n’existait pas à l’époque et que les hôpitaux étaient gérés par des religieuses, les chances sont grandes qu’on n’y accueillait pas nécessairement les femmes « aux moeurs légères » à bras ouverts…

      Tu vois, je suis présentement à court d’idées pour aller plus loin. Mais une chose me rend heureuse: savoir que j’ai fait les démarches pour valider (ou réfuter) toutes ces idées reçues à son sujet dans la famille depuis des décennies. La vérité, je ne la connaîtrai peut-être jamais mais du moins, ce ne sera pas faute d’avoir essayé ! Et puis, jusqu’à maintenant, j’ai eu beaucoup de chance dans mes démarches. Qui sait sur quoi je tomberai encore, par hasard (ou pas !)

      Bonne journée à toi et un immense merci de tes encouragements !!

      Marie xx

  2. Je suis d’accord avec Marjo, ne lâche pas.

    Il y aura de nouvelles pistes, des éléments nouveaux à découvrir éventuellement…

    Pour le ralentissement, ne le sommes nous pas tous un peu ? On profite de l’extérieur, on prend des vacances, du bon temps…

    Continue, j’apprécie te lire.

    Caroline 🙂

  3. Bonjour Marie. J’aime beaucoup cette image que tu fais du jeu de serpents et échelles avec la vie qui file à toute vitesse. Lorsque j’étais avec mon ex mari, nous avons pendant de nombreuses années fait des recherches pour retrouver sa mère. On savait dans quelle région chercher mais c’était tout. On a fait tous les hôpitaux rien à faire toujours le néant. à chaque années durant nos vacances on retournait aux hôpitaux s’informer. Les personnes qui nous recevaient ne nous laissaient jamais d’espoir. Un jour en rencontrant l’une d’elle ,celle-ci nous a dit qu’elle avait peut-être quelque chose pour nous. Elle avait un tout petit film d’une religieuse nourrissant les petits enfants un à un. On a eu le nom de cette religieuse et oh miracle elle vivait encore! Six mois plus tard la rencontre s’est enfin passée. Après avoir passée de si longues années à chercher on avait de la misère à croire qu’on avait enfin atteint notre but. C’est aussi ce que je te souhaite chère Marie de l’espoir .Tout peut encore arriver on ne sait jamais . Des silences et des cachettes dans les familles il y en a toujours eu et il y en aura toujours malgré qu’on se dise dans une société évoluée. Bonne fin de journée malgré la canicule.

    1. Bonjour Étoile ! Je suis tout à fait d’accord que les réponses elles nous arrivent parfois là ou on ne les attendait pas. Je ne sais plus trop ou chercher maintenant mais de belles surprises dans mes recherches, j’en ai eu moi aussi ! Surtout quand je m’y attendais le moins.

      J’imagine tout à fait combien ça a du être une belle surprise pour vous de tomber sur cette dame toujours vivante et qui a pu vous donner, à ton ex-mari et toi, une partie des réponses que vous cherchiez tellement. C’est ça l’important je pense, demeurer ouvert et prendre toutes les opportunités qui se présentent de savoir.

      Bonnne journée à toi !!

      Marie xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.