Comme des perles qu’on enfile

Crédit: Photo-libre.fr

Certains collectionnent les aventures d’une nuit comme d’autres les papillons qu’on agrafe sur un panneau de liège;

D’autre accumulent les amours malheureuses comme d’autres encore les contraventions;

Une majorité préférera toujours les questions aux réponses.

Parce que les premières sont sans fin. Alors que les autres portent en elles une certaine forme de finalité.

Un peu comme le mouvement incessant des aiguilles de l’horloge qui enfilent les secondes pour en tricoter des minutes.

Les questions, elles, vous entraînent dans un infernal pas de deux avec les mille et un scénarios qu’elles auront, au passage, laissé germer dans votre esprit.

Alors que les réponses elles, comme un mur contre lequel on se frappe, nous enchaînent dans le réel.

Surtout !

Elles impliquent de vivre avec une vérité qui parfois, paradoxalement, n’en continue pas moins de nous échapper.

Sans qu’on ne sache trop pourquoi.

Sans qu’on ne sache trop comment.

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Le temps qui file... et qui défile

Parfois je me dis que tout va de plus en plus rapidement. Qu'on fait de plus en plus de choses.  Cela toujours plus vite.  Et, un peu paradoxalement, en prenant de moins en moins le temps de le faire bien. On[...]

Peurs

Je n'ai jamais eu peur de la mort. Mais de tout le reste. Tout ce qui se trouve avant ce final et irrémédiable point tournant que constituera mon dernier souffle. Le noir la nuit; De l'inconnu dans l'ombre[...]

Gribouillis sur coin de table

  Assise en apesanteur Sur un mince fil entre deux rives Le cœur déserteur L'esprit à la dérive.   Les pieds dans le vide La tête ailleurs Fugace astéroïde Que ce cœur baladeur!   Fragile équilibre Un instant maintenu Que l’on tente de retenir Avant qu'il ne soit rompu.

Non-dits

«Seuls les petits humains se présentent sans faiblesse. Les grands, eux, dévoilent courageusement leur vulnérabilité parce qu’ils savent se relever.»                            (-Sarah Dulude,[...]

À la recherche du temps (et de l'inspiration!) perdus

Depuis quelques temps, je cherche désespérément l'inspiration. Mais je me retrouve toutefois forcée de me rendre à cette évidence que l'actualité et les médias sont horriblement vides de toute lumière par les temps qui courent.[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.