Comment Proust peut changer votre vie

Vraiment, j’adore cette idée qu’un simple livre puisse changer notre vie !

Ainsi, après la lecture de l’article du Figaro dont je vous parlais hier et qui traitait de ce genre de librairie londonienne qui au cours d’ateliers baptisés The Scook of Life recommande à ses  «patients» certaines lectures ayant le pouvoir de leur apporter du réconfort, je me suis laissée à aller en chercher un peu plus du côté d’Internet… On parle notamment du phénomène ici

Et puis voilà que je suis tombée sur ce livre de l’auteur Alain de Botton qui, dans «Comment Proust peut changer votre vie», confirme en quelque sorte ce que nous pensions du pouvoir des livres… 

Le but ? Nous inciter, bien sûr, à lire ou relire Proust, dans la perspective d’en tirer certaines leçons de vie grâce auxquelles nous devrions être en mesure d’aimer la vie aujourd’hui, de lire pour nous-même, de prendre notre temps, de réussir nos souffrances, d’exprimer nos émotions, d’être un véritable ami, d’ouvrir les yeux, d’être heureux en amour…

Mais aussi, d’être capable…. de laisser tomber un livre (ou éviter de nous laisser enfermer par lui).

Parce qu’un livre digne de ce nom doit nous ouvrir au monde, à la vie, aux autres, au lieu de nous en soustraire.

« On peut, entre autres, considérer «À la recherche du temps perdu » comme une lettre plus longue que la moyenne et non envoyée, l’antidote à une vie entière de proustification… »  (- Alain de Botton)

Alors que le Salon du livre ouvre ses portes aujourd’hui à Montréal, qui pourrait nous reprocher une overdose de lecture n’est-ce pas ?

***

Clin-d ’œil au site tout à fait charmant d’une blogueuse française qui tricote l’actualité, au propre comme au figuré ! Son blogue, Daily Maille, Tricotte tes news ne fait pas dans la dentelle, c’est le moins que l’on puisse dire (oups ! Remarquez le jeu de mots ici 😉 !

On en parle ici.

Sympatique comme tout ! J’adopte!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

C'est le cœur qui meurt en dernier, Robert Lalonde

Lire l’auteur Robert Lalonde, c’était un peu comme un rendez-vous que je ne savais pas avoir, tant les thèmes dont il compose son œuvre me sont chers. L’enfance dont nous ne nous libérons jamais totalement, la[...]

Brève histoire des épidémies au Québec, Denis Goulet

Pendant mes vacances, je suis passée à travers un bijou de petit bouquin que j'ai trouvé vraiment très prenant et instructif dans ce contexte actuel de pandémie auquel nous sommes confrontés avec la Covid-19. Le[...]

Le Métropolis Bleu: C'est aujourd'hui que ça commence !

Parlant d'inspiration, il y a quelques semaines, je vous parlais (tout juste ici) de cette 14e édition du festival littéraire Métropolis Bleu à laquelle je me faisais déjà une fête d'assister...Et bien, c'est aujourd'hui qui[...]

Les mots des autres ou lorsque le récit de notre propre histoire devient comme un rite de passage

Fleurs sauvages (c) 2010 Michael BourquinEt si le fait d'écrire au «Je» se voulait tel un rituel sacré ? « Je reprends possession de mon passé»(-Annemarie Trekker) « Je suis fille unique de parents eux-mêmes enfants[...]

L'angoisse du poisson rouge, Mélissa Verreault

Un réel coup de cœur que ce livre que j'ai découvert un peu par hasard. «L'angoisse du poisson rouge» de l'auteure québécoise Mélissa Verreault est rien de moins qu'un bonheur de lecture ! Mère de triplées,[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.