Coup de blues

Est-ce parce que c’est dimanche? Que dehors il pleut? Que face à cette nouvelle interface de mon blogue, je me sens comme un chien dans un jeu de quilles? Ou encore, parce que depuis une semaine, mon niveau d’énergie frôle le point de congélation?

Et que l’inspiration, comme par magie, semble partie voir ailleurs si elle y était…

Aucune idée!

Sauf que de me voir ainsi dépourvue de cette envie d’écrire qui m’avait jusque là tenue debout me met devant cette évidence qu’à l’heure ou tout semble toujours aller trop vite (court par ci, court par là! 1h40 pour me rendre au travail. Autant pour en revenir…), je me sens soudainement comme

…désynchronisée.

Car le rêve, par moment ça me semble bien loin du fait de vouloir posséder une magnifique voiture. Ou encore, d’avoir une maison plus grande. Ou mieux encore, de partir en vacance à l’autre bout du monde.

Non.

Car le rêve – presque aussi chimérique que le fait de toucher le Saint-Graal – c’est peut-être tout simplement de prendre un café au lait.

Seule.

Derrière une porte fermée à double clés. Dans ce qui semblerait un semblant de victoire sur les assauts du quotidien qui sous le masque des obligations – familiales, professionnelles, des rêves qui refusent de se taire – bouffent tout sur leur passage…

Est-ce parce que c’est dimanche? Que dehors il pleut? Que face à cette nouvelle interface de mon blogue, je me sens comme un chien dans un jeu de quilles? Ou encore, parce que depuis une semaine, mon niveau d’énergie frôle le point de congélation?

Et que l’inspiration, comme par magie, semble partie voir ailleurs si elle y était?

Je n’en sais rien!

Mais la vérité c’est que tout cela n’en fini plus de tourner en boucles dans ma tête…

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

La quête du bonheur: À la bonne heure !

«Le bonheur, c'est tout ce qui arrive entre deux emmerdements.» (- de Jean-Baptiste Lafond) Ah le bonheur ! Quelle galère ! C'est comme n'importe quoi n'est-ce pas ? Beaucoup concluent que si c'est tendance, il y a forcément[...]

Parfum d'automne

Bien que je n'aie pas écrit ces dernières semaines, je me suis bien gardée de m'ennuyer ! En effet, le mois d'août qui tire à sa fin, annonçant sans l'ombre d'un doute la fin de[...]

Panne

...d'inspiration !Un peu comme si la course folle reprenait ses droits, empiétant dangereusement sur le temps précieux dont je dispose juste pour moi! Si en été, il est facile de prendre plein de résolutions avec[...]

Fleurs d'automne

Pour vous souhaiter un bon matin, j'ai pensé vous offrir ces fleurs qui fleurissent actuellement tout près de mon balcon ! Une belle façon, me suis-je dit, de faire un test «photo» pour mon blog[...]

Le goût de l'automne

« On ne ment pas la bouche pleine.  Beaucoup d'aveux se font à table » (Claude Chabrol, novembre 2009) Chaque automne, c'est un peu la même chose! La profusion de couleurs de mon jardin de même que dans les[...]

6 commentaires sur “Coup de blues

  1. Le point de congélation est arrivé aussi chez vous? Plusieurs en sont touché je crois. La grisaille nous rentre un peu dedans.On dirait qu’on a pas beaucoup « d’espace » entre les grandes chaleurs de l’été et la froideur de l’automne. Hier,on mangeait encore dehors et oups…on a le goût de s’emmitoufler dans la doudou.Peut-être que ton inspiration est en « stand by » comme la nature? Mais comme elle ,fait toi confiance elle sait que les beaux jours vont revenir. Bonne semaine Marie, pouce en l’air pour toi.

    1. C’est vrai qu’octobre et novembre, bien souvent ça donne un coup de déprimer ! Surtout quand comme aujourd’hui, il pleut sans discontinuer ! Le passage obligé vers l’hiver, il faut bien faire avec n’est-ce pas ?

      Bonne journée à toi aussi Étoile ! Et merci de tes bons mots 😉

      Marie

    1. Tu me rassures alors 🙂 C’est vrai que l’automne, après les couleurs et l’effervescence de la rentrée, ça rime aussi avec replis sur soi !

      On est au moins deux alors 😉

      Marie

  2. Comme tu me réconforte ma chère! Sais-tu que j’adore te lire? 🙂

    C’est vrai que l’arrivée de l’automne frappe souvent comme un deux par quatre et par le fait même, ralenti les quelques neurones qui fonctionnaient à plein régime.

    Rassure-toi, l’inspiration va et vient. Fatou Diome, écrivaine franco-sénégalaise, énonça ceci avec sagesse: «Les idées sont des graines de lotus, elles ne dorment que pour mieux pousser.»

    Bon dimanche et surtout, bonne semaine Marie,

    Carina

    1. Ça alors ! On part un club alors 🙂 Les filles en manque d’inspiration par un beau (?) dimanche de pluie ! J’aime bien cette citation de Fatou Diome ! Je vais en faire mon mantra pour les prochains jours 😉

      Pour fin de journée ma chère Carina !

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.