Courir après son X

Crédit: Photo-libre.fr

J’ai bien l’impression qu’il y a de ces moments dans une vie qui portent sérieusement à questionnement !

Ce genre de période ou quoi que vous fassiez, peu importe le niveau de banalité de la chose que vous entreprenez, vous pouvez être certain d’une chose….

Ça va forcément accrocher dans les coins!

Ces temps-ci, je cherche furieusement le sens de ce qui m’apparaît clairement comme un sérieux désalignement de mes chakras !

Un exemple ? J’écrivais il y a environ deux semaines que notre duplex était enfin vendu, une offre ayant été reçue et acceptée.

Mais voilà, c’aurait sans doute été trop simple que les choses continuent dans cette voie n’est-ce pas ?

Bref ! Dans le marché immobilier actuel, l’acheteur peut vraisemblablement faire la loi! Résultat! Nous ne nous sommes finalement pas entendus !

Comme dans un immense jeu de Monopoly, retour à la case départ.  Ne passez surtout pas Go !

Mais encore ?

Cet hiver, j’ai du vider l’appartement de ma mère qui faisait la transition pour désormais vivre en résidence. Je me suis donc retrouvée avec ses laveuse – sécheuse. Les nôtres étant plus âgés, nous avons convenu, l’homme de la maison et moi, de les vendre afin de conserver pour nous ceux de ma mère dont elle n’avait plus besoin. Et qui selon toutes vraisemblances, avaient une espérance de vie un peu plus longue que les nôtres que nous avions acquis tout juste avant de nous marier. Il y aura bientôt onze ans.

Simple ? Sur papier seulement! Visiblement !

Car dans la réalité, nous sommes parvenus à vendre à une vitesse qui nous a épaté notre vieil ensemble. Mais ça s’est légèrement corsé lorsqu’il s’est agi d’installer le-dit nouvel ensemble !

Parce qu’un vieux duplex n’est-ce pas, c’est comme un amant caché. Ça vous réserve parfois quelques surprises un peu moins agréables!

Dans le cas présent: de la vieille tuyauterie qui n’est pas compatible, une course ou deux en magasin pour tenter de corriger la situation. Pour finalement se rendre compte qu’il faudra selon toutes vraisemblances courir un peu plus loin en ville pour trouver le nécessaire…

Résultat: du linge sale qui s’accumule dans une maison que l’on tente du mieux que l’on peut de garder belle pour plaire aux éventuels visiteurs désirant se lancer dans cette magnifique expérience qu’est celle de propriétaire de duplex…

Et devant qui nous espérions passer sous silence le fait indéniable que décidément, le jupon dépasse chez-nous…

Ouf !

Je reviens donc au début de ce billet ! Il est de ces moments ou quoi que l’on fasse, peu importe la banalité de la chose que l’on entreprend, nous nous trouvons devant ce doute qui se met soudainement à flasher dans notre tête avec la même force qu’un affichage sur l’autoroute que forcément, il doit bien y avoir une caméra quelque part !

Quelqu’un tapis dans un coin – ou derrière un rideau – qui a fait un pari sur le temps que l’on mettra à devenir complètement barjo !!

Allez! Vous pouvez sortir de votre cachette maintenant!

Vous voyez ! Me voilà maintenant qui discute avec mes rideaux !

Je me rends ! Je suis vaincue !

Puis-je savoir il est ou mon fichu X maintenant ?

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

8 secondes dans la vie d'un poisson rouge

Les montres molles de Dali (ou Persistance de la mémoire), vous connaissez? Cette oeuvre du célèbre peintre surréaliste qui a un jour imaginé pouvoir représenter le temps qui fuit à travers cette image de montres[...]

La vie au temps du Coronavirus

Ce n'est un secret pour personne je pense. Vraiment, l'information est tellement partout ces temps-ci qu'il faudrait probablement venir d'une autre planète pour l'avoir manquée. .. Jamais en effet l'idée d'attraper la grippe ne nous aura[...]

Pages féminines d'un autre temps...L'art de s'embellir

Les recettes de grand-mère aux problèmes qui n'existent pas ? On adore n'est-ce pas ? En voici une - prétendument efficace! - et qui m'a bien fait rire! Pour celles qui se soucieraient de la[...]

Du pouvoir réactionnaire de la féminité

Hier, je suis tombée sur un article de Libération qui, après m'avoir donné le sentiment d'être littéralement tombée de ma chaise, m'a portée à réfléchir... L’histoire ? Celle de Lucia Caram, une bonne sœur Dominicaine d’une cinquantaine[...]

Douce folie au coeur de l'hiver

J'ai toujours été attirée par la douce folie de ces personnes d'exception qui ne craignent pas, parfois pour le pire, le plus souvent de façon tout à fait insignifiante, de rêver. Osant imaginer même l'impossible. Ce[...]

2 commentaires sur “Courir après son X

  1. Bonjour Marie 🙂

    Je ne peux que compatir à une telle situation et faire vœux, pour vous et votre famille, que cela va tourner au rose très bientôt !!!!
    De ma petite expérience, cela reste possible … dans une certaine mesure … alors patience, courage (à ce que je comprends vous en avez à revendre) et surtout, comme toujours, écrivez, rêvez, créez, amusez-vous comme vous le pouvez, riez, adoptez un chat ou un chien (si vous n’en avez pas déjà), peignez, achetez des plantes … bref, colorez votre vie 🙂

    Bien à vous,

    Une amie qui connait bien les galères

    Yasmine d’Alger où ça commence à chauffer grave 😉

    Bisous 🙂

    1. Merci Yasmine ! Vos bons mots sont les bienvenus 🙂 Mais bien sur, je demeure consciente que mes petits problèmes n’en sont justement que de petits. Quant je vois ce qui se passe actuellement au Népal ou ces gens qui ont déjà si peu perdent ce peu dans un tremblement de terre qui les laisse encore plus démunis, je me sens un peu gênée de me plaindre ! C’est toujours bon de relativiser un peu avec ce qui nous arrive 😉

      Ici, nous avons droit à un beau 20 et quelques degrés aujourd’hui. Eux aussi sont les bienvenus après l’hiver sibérien que nous avons eu ici ! Comme quoi, après la pluie (ou le froid), finit toujours par arriver le beau temps !

      Un superbe dimanche à vous, à l’autre bout du monde !

      Marie xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.