Décembre, décembre…Magie ou es-tu?

Pixabay

Décembre c’est un peu toujours la même chose année après année n’est-ce pas ?

Dès le fameux « Boxing Day » autour du 25 novembre, et cela jusqu’à Noël, c’est la bataille – que dis-je? – la guerre déclarée entre ceux qui d’un coup, deviennent un peu comme les Apôtres de Noël et qui ce faisant, se mettent à la recherche de tout ce qui leur rappelle ce moment festif de leur enfance. Du tapis de bain aux couleurs de Noël jusqu’au sapin proprement dit. En passant par les serviettes de tables, les décos un peu bling bling et l’éclairage digne d’une autre galaxie qui orne l’extérieur de leur maison. La-dite maison que l’on pourrait certainement apercevoir de l’espace si nous pouvions faire le test!

Et dans le coin opposé, ceux qui ne voient en Noël qu’une occasion de dépenser. Et qui, un peu comme le célèbre Grinch, aimeraient bien pouvoir s’endormir à la fin novembre pour n’ouvrir l’œil que deux mois plus tard.

Pour ma part, je l’avoue, j’ai toujours adoré cette période pendant laquelle on se permet de penser aux autres pour l’inutile. Les biscuits fabriqués maison que l’on décore un à  un. Les pots de confiture dont j’ai repéré la recette des plus osées quelques part sur internet (betteraves et orange, marmelade à l’érable, etc). Ces petites choses que, convenons-en, on ne se fait que très rarement pour soi-même, faute de temps. Et qui convainquent définitivement votre entourage que vous vivez certainement sur une autre planète pour – dans notre monde de fous ou on manque carrément toujours de temps – consacrer quelques heures à cela.

L’inutile. Le superflu. Tout ce qui en bref, demande un temps fou alors qu’on peut trouver du déjà tout fait au Wallmart du coin. Tant pis si c’est fait par des enfants exploités à l’autre bout du monde. C’est Noël n’est-ce pas ? On chasse les mauvaises pensées !

L’erreur c’est peut-être seulement cela. Imaginer qu’un cadeau ça se trouve forcément en grande surface. Qu’un peu comme la période annuelle des impôts, c’est un mauvais moment à passer. Et que par conséquent, ça doit pouvoir s’aligner dans une colonne. Et balancer quelque part.

Parfois je me dis que l’erreur c’est peut-être un peu ça justement. Donner en espérant recevoir. Des mercis, des « Wow! »,… À la limite de l’amour.

Faute de reçu pour les impôts.

Alors, je me dis que nous ne sommes plus dans le don. Mais plutôt dans la recherche de la fameuse recette magique pour recevoir.

Et dès lors, j’en ai bien peur, Noël et tout ce qui entoure cette fête de fin d’année,…ça ne devient inévitablement qu’une dépense forcément inutile, une obligation pour bien paraître.

Très certainement, un moment dont on se passerait volontiers.

Pour ma part, c’est justement cela qui m’éteint. Cette idée que ça coûte cher, que ce soit bien du trouble pour pas grand chose.

La vérité c’est que ce sont les rituels qui accompagnent ce moment de l’année qui me font un bien fou. Parce que dans la grisaille qui s’amène avec novembre, une fois les feuilles d’automne et les couleurs éteintes, c’est plutôt de cela dont je me passerais bien.

Alors tant pis pour le Grinch! Moi je retourne à mes biscuits !

Et c’est à moi que ça fait plaisir d’abord!

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Petit éloge de l'inutile

Chaque année, le temps des fêtes de fin d'année venu, c'est la même chose n'est-ce pas ? Tous, nous courons comme des fous pendant tout le mois de décembre, dans l'espoir bien légitime (mais un peu[...]

Magie vous avez dit ?

Il neige, il neige, ce matin sur Montréal ! Et oui ! Ça y est ! Il est effectivement fini le déni n'est-ce pas ? Car avec une bonne petite bordée en train de nous tomber dessus,[...]

Prise la main dans le sac

Mon fils, hier soir au moment de se mettre au lit, qui convoque son père pour une rencontre au sommet... - «Papa, j'ai quelque chose de très urgent qu'il faut que je te dise! Il faut[...]

Les bienfaits du calendrier de l'Avent... presque de la magie!

Je ne sais pas pour vous mais de mon côté, une fois le cap du 1er décembre passé, j'ai comme soudainement ce sentiment que Noël est à nos porte. Et avec lui, cette évidence que c'est[...]

Les idées enneigées

En ce petit matin enneigé, ma pensée du jour, dont les mots ont étés vus sur Twitter... « Celui qui dit que le Père-Noël n'est pas capable de passer par la cheminée n'a clairement jamais assisté à[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*