Et si chez-moi, c’était chez-vous ?

Crédit: IStock

Petit samedi gris et pluvieux.

Après des jours et des jours à ce régime, au point de craindre de voir filer l’été entre mes doigts avant d’avoir pu crier « ciseaux »,  voilà que j’ai été prise d’une envie irrépressible. Celle d’ouvrir toutes grandes les portes de ma maison.

Et d’y laisser entrer l’air pur et frais !

****

Il y avait longtemps que je ne m’étais penchée sur la quantité de billets publiés ici depuis bientôt quatre ans et voilà que ce matin, réalisant que j’en étais (avec celui-ci) à mon 848e billet, j’ai été prise d’une envie!

Celle d’ouvrir toutes grandes les portes de ce que j’aime toujours voir comme un immense salon. Ce lieu ou vous êtes peut-être arrivés un beau matin, en cherchant autre chose.

Ou rien de précis.

Par hasard ou par ennui…

Mais ou vous avez – je l’imagine! – eu envie de revenir !

Et puis, m’est venue cette idée que quatre ans, ça méritait sans doute d’être célébré n’est-ce pas ?

Voilà pourquoi j’ai envie ce matin de vous lancer une invitation en vous ouvrant, au propre comme au figuré, les portes de mon salon !

Vous êtes blogueur(se) ? (Ou pas) Vous aimez écrire ? Vous avez envie de venir mettre votre grain de sel en tant qu’invité ?

Alors je vous invite à m’envoyer un mot à chroniquescinglees(at)gmail.com avec votre projet (ou même votre texte lui -même).

Le sujet ? Vous avez carte blanche ! (tant que cela demeure dans un esprit bienveillant, bien sur !)

Soyez certain qu’il me fera plaisir de le mettre en ligne (en criant « ciseaux » ! 😉

Alors ? On ouvre les portes toutes grandes ? Et on se fait une visite ?

(* À noter que si vous avez vous aussi un blogue, il me fera plaisir de mettre un lien vers votre propre blogue 😉

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

31 août: journée mondiale du blogue!

Aujourd'hui, jeudi 31 août, c'est la Journée mondiale du blog ! L'événement peut sembler banal au premier regard mais, quand on s'arrête deux secondes pour y regarder de plus près, on ne peut que se dire[...]

2016 comme dans Nouveau début ou 10 façons de devenir une meilleure version de soi

Une nouvelle année, chaque fois, c'est un peu comme se retrouver devant une page blanche n'est-ce pas ? Outre ce moment de l'année ou statistiquement la neige recouvre tout de son manteau immaculé - comme c'est[...]

Deux ans déjà !

Illustration: moufle.net Et oui, deux ans aujourd'hui que je transpose ici mes états d'âmes, mes débordements émotifs, mes « illuminations » sur le sens de la vie qui se révèle parfois à moi, tel un mince rayon de[...]

Une autre année, un peu comme une page vierge sur laquelle mettre nos couleurs

Une nouvelle année qui arrive, pour une raison que je ne m'explique pas, ça me donne toujours un peu le vertige. Peut-être au fond parce que ça ressemble un peu à cette fameuse boîte de chocolats[...]

L'heure des bilans...et des souhaits

Et oui, nous en sommes déjà dans les dernières heures d'une année que d'ici peu, nous seront forcés de conjuguer au passé. Ce moment annuel ultime des bilans ou il est de mise de jeter[...]

2 commentaires sur “Et si chez-moi, c’était chez-vous ?

  1. Bonjour Marie, Je te félicite pour ce 848ième billet en quatre ans . De mon côté, je suis arrivé ici tout à fait par hasard. Je me promenais d’un blogue à l’autre et j’ai vu ton adresse je suis allé voir quels sujets tu écrivais. J’ai aimé tout de suite. J’ai aimé que tu parle de tes projets d’écritures, de livres que tu avais lus ou que tu prévoyais lire, et de plein d’autres sujets très variés. Je suis ici depuis environ un an et demi et je suis allé lire tout tes billets passés. à part ta belle générosité dans tes billets j’ai même eu la chance de gagner un livre que tu as fait tirer. Je suis très privilégiée d’être arrivé ici car j’apprends à travers tes billets à me questionner à mon tour . Vivre est un éternel recommencement on ne fini jamais d’apprendre. Je suis bien contente de faire un bout avec toi. Alors à bientôt chère Marie. Je te dis encore merci de faire cette différence dans ma vie bon 4ieme anniversaire!

    1. Allo Étoile !

      Merci pour tes bons mots ! Je n’aurais jamais imaginé y être encore après tout ce temps ! Ni surtout, écrire autant sur un peu toutes sortes de choses !

      Merci d’être aussi fidèle ! À moi maintenant de trouver de nouvelles idées pour continuer 🙂

      Marie xx

Répondre à Étoile Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.