Et si l’avenir appartenait réellement à ceux qui se lèvent tôt ?

Je racontais il y a quelques jours à quel point le fait de me lever tôt le matin – certains vous diraient, aux aurores! – avait pu changer ma vie ! Un moment qui est devenu pour moi rien de moins qu’un processus d’hygiène mentale au quotidien!

Seule au monde a avoir découvert ce secret ?

Il semblerait bien que non! Le preuve étant cet article dans le Psychologie Magazine de Mai dans lequel on vante justement les vertus de ce moment destiné à s’occuper de soi, à développer des projets personnels, à s’adonner à la peinture, à l’écriture… Et à et quoi d’autre encore !

La promesse ? Une réduction notable du stress et une augmentation fulgurante de la productivité ! Comme l’ont un peu démontré plusieurs études menées par des chercheurs en psychologie, tant aux États-Unis qu’ici au Canada. Des études qui ont clairement établi que ceux qui se levaient tôt le matin étaient plus heureux, plus optimistes, plus consciencieux. En plus d’être moins exposés à la dépression.

Que demander de mieux ?

En ce qui me concerne, ce moment matinal constitue rien de moins qu’une parenthèse pendant laquelle j’ai l’impression de m’appartenir. Enfin !

Le phénomène semble bien en voie de devenir une mode alors qu’on en parle partout ! Ici notamment. Puis encore.

Les vertus de sauter du lit aux aurores, bientôt le secret le moins bien gardé de l’univers ? J’en ai bien peur !

Sceptiques ?

Voici de quoi vous convaincre !

Alors ? Converti ?

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

L'art du rangement de Marie Kondo ou la quête du Saint-Graal

Est-ce l'effet de l'automne qui s'incruste, lentement mais sûrement? D'une fin de semaine de pluie ? Ou bien juste une «échoeurantite aïgue» de faire sans fin du ménage ? Un peu comme une Sisiphe poussant sa pierre[...]

Ateliers, saveurs... et nouveaux horizons

  Hier, je racontais que selon une étude sur laquelle je suis tombée cet été, les instants et, d'une certaine façon, la liberté qu'on s'offrait parfois en cherchant de l'aide à l'extérieur pour nous libérer de[...]

Postcrossing, le monde dans sa boîte aux lettres

«Le bonheur est une petite chose que l’on grignote, assis par terre, au soleil.» (- Jean Giraudoux) J’en ai parlé quelques fois, ici et là notamment. Ce plaisir qui peut sembler un peu démodé d’envoyer des cartes postales. Une activité qui semble certainement un[...]

La semaine des quatre jeudis

La procrastination. Maudite maladie que celle-là n'est-ce pas ? N'empêche, j'ai envie de croire - ou de faire du déni, diront les mauvaises langues! - que c'est l'arrivée de l'été qui, ces temps-ci, fait en sorte[...]

Prendre le temps de cuisiner et de bien manger: dernier tabou ?

Chaque année à l'automne, c'est un peu le même scénario. Je peux passer des semaines à tenter de trouver de quoi sera fait le menu de mes réceptions des fêtes.  Dans l'espoir avoué d'impressionner mes invités,[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.