Faire la différence

Crédit: IStock

Il y a quelques jours, j’écoutais un film. L’histoire d’un jeune homme qui ne «s’aggrippe» à rien de sa vie, parce qu’il a soudainement découvert sa finitude. C’est à dire, qu’un jour, comme tout le monde, il sera mort.

Car c’est un fait indéniable n’est-ce pas que la vie, bien sur, personne n’y survit !

Bref, un moment donné pendant l’histoire, l’un des professeurs du jeune garçon lui donne un défi. Celui de trouver quelque chose qui vaille qu’il y consacre du temps…

«Regarde toi dans le miroir, écoute ton instinct et crée quelque chose qui te passionne. Quelque chose que tu aimes, en quoi tu crois.

Ça peut être gros ou petit.

Ça peut être peint en merde de chauve-souris.

Pourvu que ce soit honnête et courageux.

L’important est de trouver quelque chose que tu n’as pas eu le courage de dire avant»

Ce n’est peut-être rien d’autre que cela la vie ! Trouver quelque chose qui vaille qu’on y consacre le temps dont nous disposons.

Peu importe qu’il soit court. Ou long.

Peu importe que nous ayons raison. Ou qu’on se trompe. Parfois.

Peu importe que pour les gens autour de nous, ça ait du sens. Ou pas.

L’important étant que ça en ait pour nous n’est-ce pas ? Et qu’après notre passage, le monde soit un tout petit peu meilleur.

Suivez et aimez nous:

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Renouveau

En vacances cette semaine, je me suis permis de me replonger dans la lecture de l'un de ces livres qui n'attendent que mon bon vouloir, patientant sur ma table de chevet dans l'attente que je[...]

Les mots des autres... Scott Fitzgerald sur les écrivains

«Un écrivain qui n'écrit pas ressemble à un fou enfermé en lui même» (-F. Scott Fitzgerald cité par Walter Kirn dans Blood Will Out)

Les mots des autres

Crédit: Photo-libre.frJeanette  Winterson, une auteure britannique que je ne connaissais pas jusque là et dont les mots résonnent particulièrement pour moi...«Je préfère m’appréhender comme un personnage plutôt que comme un fait. Si je me lis comme[...]

Simple point de vue

  «Il y a deux manières de vivre notre vie.  L’une consiste à penser que rien n’est un miracle, et l’autre, que chaque chose est un miracle.» – Albert Einstein 

Les mots des autres ou pourquoi j'écris sur moi

Crédit: Photo-libre.fr Parce que parfois, les mots des autres résonnent en moi particulièrement... M'inspirent aussi. Un extrait dans la même veine que celui d'hier !  « Quand j’écris «je», je me sens à la bonne place » (Emmanuel Carrere,[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.