Non classé

Fille ou garçon ?

Il y a quelques semaines, je vous racontais l’histoire de ce couple Ontarien qui refusait de révéler le sexe de son enfant sous prétexte d’éviter de le soumettre au poids de son genre (féminin ou masculin). J’en parlais juste ici.

Ce matin, je suis tombée sur deux articles qui risquent d’apporter de l’eau au moulin de ce couple mais également, à tous ceux que les stéréotypes sexuels agacent…

Il s’agit en fait d’une campagne de publicité entourant le nouveau produit d’une marque de vêtements pour enfants dont les dirigeants ont eu la «brillante» idée de mettre en marché deux versions d’un body: une version pour fille, en rose bien sur, portant les descriptifs «jolie, têtue, rigolote, douce, gourmande, coquette, amoureuse, mignonne, élégante, belle». Et une version garçon, en bleu, détaillant «courageux, fort, fier, robuste, vaillant, rusé, habile, déterminé, espiègle et cool»…

C’est le sujet du jour sur Internet alors qu’on en parle partout, ici, ici et  notamment. Et encore ici. Et ça ne décolère pas sur la page Facebook de l’entreprise Petit Bateau

Après avoir envisagé la possibilité de retirer le body en question du marché, l’entreprise a plutot décidé de le maintenir sur les étalages.

Et vous, que pensez-vous de tout ce tollé ? Tempête dans un verre d’eau ?

Pour ma part, j’ai trouvé plutôt intéressante la réaction de cette femme qui se disant un peu «garçon manqué» sans pourtant décrier son statut de femme, dit tout simplement que loin de se résumer à des inscriptions sur un chandail, le tout part peut-être à la base d’une meilleure éducation.

Peut-être la solution réside-t-elle tout simplement dans le fait de mieux éduquer nos enfants à choisir et à se respecter. Tout simplement !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

2 commentaires

  • Mademoiselle Maman

    Bonjour !
    Moi, j'en pense surtout qu'il faut arrêter d'attendre des marques qu'elles changent le monde pour nous. Si petit bateau lance ces tee-shirts, c'est parce que cela se vend pas parce que c'est moral ou bien ou je ne sais quoi, c'est pas leur vocation. Eux, ils veulent faire de l'argent, pas éduquer les masses. Je suis d'accord avec toi et avec cette femme dont tu parles, le tout passe par une meilleure éducation. C'est à nous de changer notre manière de penser et là, les marques changeront leurs inscriptions, cela ne se fera pas dans l'autre sens alors inutile de s'indigner dans le vent.
    Après tout, c'est au consommateur que revient le choix d'acheter ou pas. 🙂

  • MARIE

    Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Je ne connais pas une entreprise qui poursuivrais ses activités avec un produit dont personne ne veut ! J'imagine que dans ce cas ci, il y a plein de gens qui trouveront ces petits vêtements fort « cute » et qui s'empresseront d'en acheter ! Et nous, on leur fait de la publicité en en parlant autant 😉

    Merci de ton passage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email