Hier encore



Photo: IStock

N’était-ce pas l’été hier encore ?

Une fois de plus, je suis forcée de constater que ce calendrier qui nous donne parfois cette impression d’être figé, sait tout autant se mettre soudainement à défiler, tel un fou qui ne saurait plus s’arrêter…

Aussi, je me suis levée ce matin avec cette impression que c’en était fini de l’été ! Les nuits plus fraîches, ces matins ou l’on supporte sans broncher une veste et un bon café chaud, le bout des arbres qui tels des adolescents timides n’arrivent plus à cacher qu’ils prennent des rougeurs …

Mais surtout, l’arrivée sur mon balcon…du catalogue de Noël ! Chaque année, je me fais alors la réflexion qu’il est sans doute un peu fou ce monde dans lequel on veut nous vendre le père Noël au mois d’août !

Mais en voyant mon fils ce matin, plus occupé à regarder le-dit catalogue qu’à s’habiller, oubliant même de manger, je suis revenue quelques trente ans en arrière, me souvenant combien j’ai pu rêver alors devant ce fameux catalogue, marchand de rêves ambulant de tous ces cadeaux dont je faisais, défaisais et refaisais sans fin la liste…

N’était-ce pas l’été, hier encore ?

Et puis il y a exactement trois ans aujourd’hui, ma Juliette faisait un saut dans ma vie. Presque rien ! Tout juste le temps du battement d’aile d’un papillon ! Mais comme «l’effet papillon», son court passage aura eu ce pouvoir de provoquer une tornade dans ma vie.

N’était-ce pas hier cela aussi ?

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Légèreté

Qu'y a t’il de plus agréable l'automne que ces soupers entre amis qui s'éternisent longtemps après le coucher du soleil ? Et c'est justement à ce rituel des plus social que je me suis adonnée le[...]

La quête du bonheur: À la bonne heure !

«Le bonheur, c'est tout ce qui arrive entre deux emmerdements.» (- de Jean-Baptiste Lafond) Ah le bonheur ! Quelle galère ! C'est comme n'importe quoi n'est-ce pas ? Beaucoup concluent que si c'est tendance, il y a forcément[...]

Avant que la citrouille ne se transforme...

Photo: Chroniques d'une cinglée Quel plus beau symbole de l'automne que la citrouille? Vous ne trouvez pas? Pour l'occasion, et parce que l'automne me rend gourmande avec toutes ses couleurs, j'ai pensé partager avec vous ma recette[...]

Renouveau automnal

N'avez-vous pas cette impression que l'automne rime d'une certaine façon avec l'idée du renouveau ? Pour ma part, si la fête du Travail est toujours le prétexte idéal pour aller aux pommes ou mettre en[...]



4 commentaires sur “Hier encore

  1. 3 ans déjà… J'aime à croire qu'elle est un petit ange maintenant et qu'elle veille sur sa maman… la perte d'un enfant c'est une douleur qui ne se mesure pas, et qui n'a pas de mot… les années passent mais le souvenir ne s'effacera jamais. Tu auras eu la chance (et la tristesse) de l'avoir connu et serrée dans tes bras pour la réconforter et la laisser partir avec les anges… et Juliette aura eu la chance de sentir l'amour de sa mère… une grosse pensée pour toi en ce jour triste…

    madamechose qui a une larme à l'oeil…..

  2. Merci pour la pensée ! C'est vraiment gentil 😉 Bien sur, je penserai toujours à ma petite Juliette, même si le temps fait bien sur son oeuvre, qu'on le veuille ou non. Je demeure convaincue qu'elle est toujours là avec nous. Chose certaine, sa courte présence aura enrichie nos vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.