Histoires de blogue

Photo: IStock
Et oui, presque 500 chroniques maintenant ! Comme le disait une amie, ça en fait des mots n’est-ce pas ?

Aussi, me demandait-on ce qui m’avait amenée à écrire ici… Me faisant réaliser au passage que vous êtes sans doute nombreux à vous être joints à nous, au cours de la dernière année surtout ! Et que probablement bien peu d’entre vous aviez pu tout lire, depuis le début !

Et ça se comprend n’est-ce pas ? Qui en effet aurait envie de lire 500 chroniques comme cela d’un coup! Sans risquer l’indigestion !

Mais du coup, je ne peux faire autrement que de réaliser qu’il est difficile, voir impossible, de tenter de faire une chronique (seulement une ?) sur ce blogue, sur ce qui m’y a amené et sur tous les tours et détours qu’il m’a fait vivre depuis trois ans !


Alors voilà !

Si vous êtes de ceux qui venez ici depuis mes tout débuts, à l’été 2009, vous savez que l’eau à coulé sous les ponts depuis ce premier jour ou je me suis lancée, un peu en crise, dans la foulée de la perte d’un bébé et de ma mère qui avait eu ce diagnostique de Parkinson… Et de moi aussi, qui ne savait pas trop ou je m’en allais avec tout cela, ni tout à fait qui j’étais vraiment alors… Malgré cette quarantaine qui m’était tombée dessus au même moment, avec la force d’un 4×4 mal assuré comme je le disais alors…

La « chose» laissant ainsi présager de beaux dégâts…

Et c’est ainsi qu’alors que je lunchais avec une amie et ancienne collègue de travail, Karla, et que nous nous racontions justement les derniers rebondissements de nos vies respectives bien souvent chaotiques, nous nous sommes mises à nous imaginer ce que de purs inconnus pourraient penser de nous… De vraies cinglées qui bien souvent, avaient cette impression de parler toutes seules dans la rue !

Bonnes a enfermer !

Et voilà ! Ça y était ! Tout ce qu’il fallait en fait pour que je me mette alors à déverser mes états d’âme dans ce blogue, un peu comme une Shéhérazade racontant ses mille et une histoires… comme s’il n’y avait plus eu de lendemain !
Mais je l’avoue bien humblement aujourd’hui! Je ne pensais jamais que j’y serais encore, presque trois ans et 500 chroniques plus tard ! Ni d’ailleurs qu’en cours de route, j’aurais remonté mon arbre généalogique jusqu’à au moins cinq générations et ce, de tous les côtés ! Faisant au passage certaines découvertes pour le moins déconcertantes et qui m’ont parfois bouleversées... Mais surtout, qui m’ont beaucoup appris sur la vie et sur moi. Notamment cette grand-mère algonquine dont le sang coule certainement dans mes veines. Et un arrière-arrière-grand-père mort à l’asile…un événement qui avait été complètement occulté de mon histoire familiale et dont la découverte m’a amenée à vouloir fouiner dans les dossiers d’archives de l’hôpital concerné… à la recherche d’une potentielle lettre d’amour qu’il aurait pu avoir écrit à mon arrière-arrière-grand-mère Adeline qui ne l’aurait jamais reçue… Tout autant que dans les petits et grands secrets familiaux…
Et puis je l’avoue aussi ! J’ai trouvé ici un lieu pour parler de littérature, d’un peu tout et n’importe quoi. De la vie, de la mort. Du profond à l’insignifiant !
Alors est-ce que j’y serai encore dans cinq-cent chroniques ? Pour vous parler d’une millième chronique ?
Je n’en sais rien !

Mais chose certaine, je vous dis un immense merci a tous d’ainsi venir chez-moi ! De ce petit moment que vous consacrez régulièrement à venir me lire…. De la générosité dont vous faites preuve dans vos commentaires.

Alors ? J’ose nous souhaiter plein d’autres chroniques ?

Suivez et aimez nous:

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

1500 fois merci

27 juillet 2009. C'est la date à laquelle j'ai écrit mon tout premier billet sur ce blogue. Inutile de préciser que j'étais alors à des années lumière de me douter que je tiendrais le cap[...]

Les secrets de famille...encore

Les secrets de famille, vous connaissez ?Dans son édition trimestrielle de Mai/Juin/Juillet, le Magazine Question Psycho traite justement de ces secrets qui pafois, nous réservent bien des surprises lorsqu'on les déterre enfin ! L'article donne[...]

Silence

Je sais, je suis silencieuse !Sans doute un peu la faute du weekend de Pâques, qui de congé n'avait pas grand chose d'autre que le nom ! Qui m'a pris pas mal tout ce que[...]

Gestation

Photo: IStockVous est-il déjà arrivé de vous promener sur Internet ou encore, de fouiner dans une librairie et de tomber sur un texte qui semble sur votre route...expressément pour répondre aux questionnements les plus secrets[...]

Des surprises !

Vous me trouvez silencieuse ces jours ci ?Qu'à cela ne tienne car je vous prépare quelque chose de fort sympatique pour demain !J'ai piqué votre curiosité ?Soyez là demain, vendredi ! Vous saurez tout !

2 commentaires sur “Histoires de blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.