Indignité et Magie de Noël

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir légèrement « indigne » devant vos enfants ? De bonne façon j’entends !

C’est un peu ce qui m’est arrivé ce matin !

Comme vous je l’imagine, je suis ces temps ci dans un frénétisme d’emballage de cadeaux, tentant tant bien que mal de trouver des petits moments pour effectuer la chose en cachette de mon fils dans le but évident de ne pas entacher sa croyance envers la magie de Noël. Car pour cette vérité-là, je me dis qu’il aura bien toute la vie !

Le weekend dernier justement, alors que je réussissais finalement à terminer le tout, j’avais laissé quelques cadeaux tout en haut d’une armoire de la salle de bain, attendant le bon moment pour aller les cacher au sous-sol. Les mettre sous l’arbre de Noël ? N’y pensez même pas car je vous assure que j’ai bien appris ma leçon l’an dernier, alors que mon fils se levait la nuit pour les déballer…

Enfin bref !

Bien entendu, mon fils n’a pas mis 24 heures à voir les cadeaux, cachés tout en haut! Découverte à laquelle je me suis très vite empressée de lui répondre «Mais quel coquin que ce Père-Noël ! Il avait caché les cadeaux tout en haut, s’imaginant que nous ne nous en apercevrions pas ! » Léger mensonge auquel il a néanmoins adhéré vous vous en doutez bien!

Bon, parenthèse ici. Je sais que de mentir c’est très mauvais, surtout à son fils ! Mais parfois, dans un cas d’extrême nécessité, il peut arriver que nous ayons besoin de faire du « damage control » ! Et avouez qu’ici, c’était bien le cas !

Ainsi, ce matin, alors qu’il refusait de se réveiller, bien que nous l’ayons apporté dans nos bras jusqu’au salon, j’ai décidé de profiter quelque peu de mon « pouvoir » de magie si je puis me permettre d’appeler la chose ainsi….

Voyant qu’il refusait toujours d’ouvrir ne serait-ce que le coin d’un œil, je me suis tournée vers mon mari et sous prétexte « de situation d’urgence », je lui ai demandé d’aller chercher un ou deux cadeaux de notre cachette et de les apporter sous l’arbre. Tâche à laquelle il s’est exécuté, bien qu’avec une pointe de méfiance à mon égard ! Après quoi, je me suis exclamée devant mon fils – toujours endormi il va sans dire – « Oh, le Père Noël est passé et on ne s’en est même pas aperçu !!! ». Phrase qui a immédiatement eu l’effet magique escompté, soit de voir notre fils se lever à une vitesse à peine imaginable quelques secondes plus tôt !

Et devinez quoi ?

J’en ai rajouté !

Je lui ai dit que les cadeaux ne s’y trouvaient pas quelques minutes plus tôt et que lorsque j’étais sortie de la salle de bain, je les avais aperçu…Lui demandant si lui avait entendu ou vu quelque chose…

Perplexe, il n’a pu que répondre que non…

Avouez qu’il ne s’agit pas là d’un bien méchant mensonge car le but finalement n’était que de mettre un peu de magie dans son esprit d’enfant de 4 ans ! Dont le double bénéfice (non négligeable !) aura finalement été de le sortir de sa léthargie !

Néanmoins, afin de mettre un peu de magie dans ma journée ainsi que dans la votre, j’aimerais bien avoir vos commentaires là dessus !

Et vous, jusqu’où êtes-vous déjà allé sous prétexte de couvrir ce bon Père Noël auprès de vos enfants ?

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Trace

Ces jours-ci, je me sens un peu comme si j'étais dans le jeu Ou est Charlie. Vous savez ? Ces livres-jeu pour lesquels le lecteur doit tenter de retrouver le personnage de Charlie, grand maigrichon[...]

Scène de la vie conjugale ou quand ta bouffe ne fait pas fureur

Je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, j'aime beaucoup essayer de nouvelles recettes. Parce que ça permet de varier les repas. Et que ça rend la tâche d'alimenter la tribu[...]

L'art de multiplier les heures

Jeudi dernier, je suis tombée sur un article de La Presse sur Internet qui traitait de conciliation travail-famille - vous savez combien le sujet me préoccupe ! – et j’y ai trouvé un angle de[...]

Comme dans un jeu de serpents et échelles

La vie parfois, je me dis que ça a peut-être pas mal à voir avec un jeu de serpents et échelles. Ou bien, à un jeu de Monopoly. Alors qu'au moment ou nous pensions enfin[...]

Redevenir poussière

Je sais, ça semble fou !  Et pourtant, lorsque j'ai réalisé que mon père était né tout juste un an presque jour pour jour après la mort tragique de son frère qui a 14 ans, était[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.