Insomnie

Pourquoi le temps passe-t-il si vite ? Voilà la question existentielle que posait un article sur lequel je suis tombée hier. 
 
Vous savez ce que c’est ? 
 
Le genre de question, qui une fois posée, devient en quelque sorte tel un vers qui s’infiltre dans votre esprit et s’incruste jusqu’à ce que vous n’en pouviez plus de chercher des réponses… Et qui une fois la tête posée sur mon oreiller hier soir, continue de tourner, parmi mille autres choses – toutes aussi urgentes il va sans dire ! – dans mon esprit….
Je me suis donc relevée, pour écrire… Histoire de me libérer les idées un peu.
Étrangement, je pense ce matin que ce qui rend « la question » aussi importante à mon esprit, c’est en fait deux histoires dont j’ai entendu parler récemment et qui raisonnent pour moi d’une même voix…
D’abord, une constatation ! Je ne sais pas pour vous mais moi, depuis que j’ai eu mon fils, je suis devenue extrêmement sensible et émotive ! Comme mon fils aura bientôt cinq ans, j’ai cessé de croire que cette émotivité était quelque chose de passager… Je fais donc avec ! Mais la vérité est que je lis le journal par exemple et que je peux me mettre à pleurer à la seule lecture d’un article qui me touche. Ce qui je vous assure, est souvent une source de rigolade pour mon mari qui trouve toujours la chose fort drôle !
Mais, ne nous égarons pas !
Ainsi donc, je me sens ces jours-ci pleine d’une compassion sans fin pour cette famille dont le fils de trois ans, autiste, sourd et muet, est porté disparu depuis dimanche. On en parle juste ici  Ainsi, j’ose à peine imaginer combien il doit être absolument horrible de ne pas savoir ou se trouve son enfant ! S’il est toujours vivant ou encore, ce qui a pu lui arriver…. Pour ma part, je crois que je ne survivrais pas à une une telle épreuve !
Et puis au travail, le neveu d’une collègue est décédé d’un accident tout bête jeudi dernier. Vingts-et-un an, beau comme un cœur, toute la vie devant lui ! Le jeune homme, un ancien employé d’une entreprise d’émondage souhaitant aider un ancien collègue, venait décharger le conteneur de son camion en fin de journée. Mais le système hydraulique de son véhicule se serait retrouvé coincé et en voulant tenter une manœuvre derrière le camion, la benne se serait ensuite renversée sur lui… causant sa mort. 
Le genre d’événement tellement triste qu’on ne peut alors s’empêcher de se dire que la vie, vraiment, ne tient qu’à un fil… Une vérité qu’on oublie trop souvent !
Alors j’en reviens à la question que posait l’article dont je vous parlais en début de chronique ! Pourquoi le temps et la vie passent-t-ils si vite ?
Et si c’était pour nous rendre absolument obscène l’idée d’en perdre ne serait-ce qu’une minute ?
Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Bonheur garanti ou promesse de remboursement

Photo: IStockPhotoUne application pour le bonheur ?Le bonheur, on le sait, ça fait vendre ! Tel un Eldorado inaccessible que l'on se sent presque coupable de ne pas atteindre !Mais qu'à cela ne tienne ![...]

Bonheur un jour, bonheur toujours

La semaine dernière, je vous disais que j'avais cette impression que le bonheur était en quelque sorte devenu un produit de consommation, quelque chose que l'on nous propose maintenant à toutes les sauces... Laissez-moi vous en[...]

Les plaisirs hivernaux ne sont pas toujours ceux que l'on pense...

Trouvez-vous comme moi que janvier, avec ses gros flocons, donne envie de se blottir confortablement dans sa doudou avec un bon livre ?    Ou d'aller voir un bon film au cinéma ? Moi si ! En ce[...]

Clin-d'oeil

Il y a, je pense, des indices qui parfois, vous donnent à croire que vous êtes irrémédiablement en train de traverser de l'autre côté, vos parents devenant comme vos enfants... Pour moi, c'est arrivé hier[...]

L’incommensurable nécessité des petits moments sans importance

Avez-vous commencé à réfléchir à vos résolutions pour cette nouvelle année qui viendra clore rien de moins qu’une décennie et en inaugurer une nouvelle ?Moi pas !Évidemment, j’ai bien quelques idées sur la question. Néanmoins,[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.