Instant de lucidité

En ce dimanche matin, tout juste une citation que j’ai pourtant trouvée tellement vraie… C’est tiré du magazine Question Psycho dont je vous avais parlé récemment, et de son dossier sur la quarantaine…
« Il y a un âge pour se raconter sans trop de mensonges; la quarantaine. Avant, on enjolive; après, on radote ». (Jean-Claude Andro)
Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Les mots des autres ou l'art de se réinventer

Crédit: Photo-libre.frLe signe que l'automne est bel et bien revenu je pense, nous apparaît d'une évidence indéniable lorsqu'on se rend compte que les journées raccourcissent et défilent à une vitesse pour laquelle nous peinons à[...]

Renouveau

En vacances cette semaine, je me suis permis de me replonger dans la lecture de l'un de ces livres qui n'attendent que mon bon vouloir, patientant sur ma table de chevet dans l'attente que je[...]

Les mots des autres

Crédit: Photo-libre.frJeanette  Winterson, une auteure britannique que je ne connaissais pas jusque là et dont les mots résonnent particulièrement pour moi...«Je préfère m’appréhender comme un personnage plutôt que comme un fait. Si je me lis comme[...]

Laisser la lumière briller

Histoire de mettre un peu de lumière dans ce samedi gris d'une époque, la nôtre, parfois bien grise elle-aussi... Ce magnifique extrait d'un texte de Marianne Williamson... Imaginons un instant... « Notre peur la plus profonde n'est pas que[...]

Les mots des autres... Scott Fitzgerald sur les écrivains

«Un écrivain qui n'écrit pas ressemble à un fou enfermé en lui même» (-F. Scott Fitzgerald cité par Walter Kirn dans Blood Will Out)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.