Non classé

Jasette et plaisirs – Vers une vie qui nous ressemble

Photo: IStock

Samedi dernier, j’ai participé à une journée de conférences Jasette & Plaisirs organisée par le Magazine Coup de pouce et dont le thème, fort inspirant, portait sur le sujet «Vers une vie qui me ressemble».

Bien sur, j’ai eu envie d’en être ! Et je n’étais visiblement pas la seule à chercher de l’inspiration dans ma vie puisque nous étions quelques 600 personnes présentes, majoritairement des femmes ! Et cela, c’était la première surprise ! Que quelques 600 personnes aient choisi de s’accorder ce petit moment hors du temps, plutôt que de se précipiter dans les magasins, «magie du temps des fêtes» oblige, c’était en soi super inspirant !

Et d’en être, je ne l’ai pas regretté puisque les conférences, toutes plus inspirantes les unes que les autres, se sont suivies tout au long de la journée à un rythme d’enfer.

J’ai dans un premier temps adoré la conférence de Martin Larocque. Comédien et conférencier, celui-ci est bien connu pour les conférences qu’il donne à des publics, notamment adolescents, portant sur l’estime de soi. Le sujet qu’il nous destinait à nous ? «Êtes-vous là ou vous voulez être ?» Dans votre vie ? Dans votre couple ? Dans votre carrière ? Dans votre corps ? Une heure et demi de pur plaisir pendant laquelle pas un coin de notre jardin n’a été oublié !

Et puis, ça a été la psychologue Lucie Mandeville, auteure notamment du livre «Le bonheur extraordinaire des gens ordinaires» dont le travail porte justement sur la question de savoir ce qui rend les gens heureux et ce qui ne les rends pas heureux, à venir nous parler. Pourquoi certaines personnes, de prime abord moins choyées par la vie, semblent paradoxalement plus douées que d’autres pour le bonheur ? En nous livrant les résultats de diverses études, elle a voulu démontrer que le bonheur était bien plus une question d’attitude que de chance.

Et puis, je retiens de son intervention cette petite histoire qu’elle nous a raconté et qui semble-t-il, circule dans les cours universitaires destinés aux psychologues. Ainsi, c’est l’histoire de tortues géantes vivant sur une île perdue. Imaginez qu’un jour, elles décident d’entreprendre un défi: soit de monter tout en haut de la plus haute montagne de l’île. Chose dite, chose faite comme on dit ! C’est ainsi que les tortues se mettent en marche – bien sur à la vitesse des tortues – mais néanmoins d’une façon décidée.

Étonnés, et remplis de bonnes intentions, les autres animaux vivant sur cette île se mettent alors à les mettre en garde, les prévenant que l’entreprise est vouée rien moins qu’à l’échec. Tout le monde ne sait-il pas en effet que des tortues, c’est lent ? Et qu’à ce rythme, les chances qu’elles y parviennent son presque nulles ?

Se rendant à ces arguments plein de bon sens, les tortues se mettent à douter. Puis une à une, elle s’arrêtent et décident de faire marche arrière.

Sauf une. Qui continue ainsi à gravir lentement, mais sûrement, la haute colline. Y mettant des semaines mais ne regardant jamais en arrière.

Bien sur, le jour ou cette tortue géante arrive au sommet, l’événement sème la stupéfaction au sein de toute la communauté. Tant celle des tortues que des animaux vivant sur l’île !

On délègue alors l’une d’elles afin d’aller demander à la tortue en question comment elle a fait.

L’émissaire revient quelques jours plus tard avec la simple révélation que la tortue était tout juste…sourde !

Révélateur n’est-ce pas ? Combien de fois, me suis-je demandée, nous laissons-nous décourager par les autres alors qu’il suffirait peut-être de juste s’écouter soi-même ? Et d’être sourd à tout le reste…

Et ce c’est là qu’un exemple de tout le «brassage d’idées» qui nous a été offert ce samedi !

Pour Jasette et plaisirs, c’était une troisième expérience. Pour moi, une première. Inutile de vous dire que l’événement est déjà à mon agenda pour l’automne 2012 😉

3 commentaires

  • Anonymous

    Comme l'histoire des tortues décrit bien ce que nous vivons trop souvent dans notre vie.

    On nous dit de marcher tout droit dans notre chemin alors qu'il nous arrive d'entendre l'appel pour bifurquer vers la gauche.

    Je l'ai fait – une fois – de bifurquer à gauche et j'y ai trouvé un bonheur incommensurable.

    J'aimerais bien être en 2012 à cette conférence.

    Marjo

  • MARIE

    Il serait surprenant qu'ils ne reprennent pas l'expérience ! Le succès et l'énergie des participants étaient bien visibles. Les deux premières années, l'événement se tenait sur une soirée. C'est plutôt bon signe je pense qu'ils aient organisé une journée complète cette année ! Vivement la prochaine édition ! 😉

    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email