Jusqu’à ce que la mort nous sépare…à quelques détails près

Photo: clipart-fr.com

Contrairement à bien d’autres endroits sur la planète, au Royaume-Unis, le consentement mutuel ne suffit pas pour pouvoir demander (et obtenir !) le divorce  !

La solution pour se sortir d’un mariage dont on ne veut plus alors ?

Trouver une raison, même la plus improbable, pouvant servir à plaider le comportement déraisonnable… et prouvant que de vivre avec «l’autre» est devenu…un véritable enfer !

Par exemple ? Madame s’acharne à servir du thon alors que Monsieur déteste. Ou encore, Madame déteste la façon dont Monsieur … respire. Mais à ce chapitre, peut-être que le fin fond de l’histoire serait plutôt que Madame n’aime pas que Monsieur respire, n’est-ce pas !

L’histoire ne le dit pas 😉

À quand le mariage à durée déterminée, comme au Mexique ?

On en parle dans le New-York Times.

Source: Slate.

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Y perdre sa chemise

Si je vous disais que les hommes et les femmes sont deux espèces bien distinctes ? Vous me répondriez sans aucun doute que je n'ai rien inventé n'est-ce pas ? Ou pire encore, que je[...]

Retour de chaque chose à sa juste place

Mais n'allez surtout pas croire que mon couple soit menacé ! Bien au contraire ! Car si j'en parle aujourd'hui c'est que d'une part toute cette histoire fait maintenant partie du passé. Et que d'une façon[...]

Pas toujours simple de vivre en couple !

Si vous êtes en couple, ou l'avez été, vous l'avez probablement déjà prononcée cette petite phrase n'est-ce pas ? Et pourtant, vous étiez probablement bien loin de vous douter à quel point vous pouviez être près[...]

Petit lexique à l’intention des hommes (et des femmes surtout!) ou quand tout n’est qu’une question de langage

Mon dernier billet vous aura peut-être fait rire (un peu !) si vous êtes une femme. Ou ? Découragé (pas mal!), si vous êtes un homme. C'est selon ! Un ami à qui je racontais ma théorie[...]

7 commentaires sur “Jusqu’à ce que la mort nous sépare…à quelques détails près

  1. Comme j'aime cette idée de « mariage à durée déterminée. » Ça sauverait bien des couples de la séparation ou divorce. On renouvelle – un peu comme un bail…aux deux ans.

    Ceux ou celles – qui tout comme moi – a eu le privilège d'être heureuse durant 25 années ; c'était un renouvellement non-écrit à chaque anniversaire de mariage.

    Bonne journée,

    Marjo

    1. C'est une belle façon de voir la chose je pense que de se dire qu'on renouvelle en quelques sortes nos voeux (même de façon non écrite !) à chaque anniversaire. Une belle façon de ne pas se prendre pour acquis et de réaliser qu'en tant que personne, nous évoluons tous à travers les années. Je trouve magnifiques les personnes telles que vous qui parviennent à passer d'aussi nombreuses années côte à côte. C'est rare mais ça aide à croire que ce soit possible 😉

      Marie

  2. Je me suis marié jeune ,18 ans. Mais quand je l'ai fait pour moi c'était bien sûr pour la vie. Mais après 12 ans et un enfant,mon mari a décidé de quitter et je ne l'ai jamais revu et notre fils ne l'a revu que de très rares fois. J'ai vécu une très grande désilusions façe au mariage. J'aurais bien voulu que ça dure et fêter comme mes parents dernièrement 56 belles années. J'ai accepté avec le temps mais aujourd'hui,j'avoue bien franchement que le grand « mariage » à la vie à la mort je n'y crois plus du tout. J'aurais aimé lire les articles que tu a mis dans ton billet mais je ne lis que très peu l'Anglais. Mais je n'apprécie pas moins ton billet. merci Marie et bonne fin de journée.

    1. C'est tellement difficile je trouve de se projeter dans le futur en tant que couple aujourd'hui ! On part bien sur avec l'idée d'être ensemble pour la vie mais je pense qu'on ne peut pas imaginer au jour de notre mariage ce que notre couple sera amené à vivre et qui pourra avoir des conséquences plus ou moins positives. Au début, c'est facile bien sur puisqu'on est que deux, qu'on est en amour et que tout semble possible. Mais avec les années, les enfants, la routine, le sentiment de se perdre de vue soi même, j'ai parfois l'impression que ce qui prend une importance primordiale, c'est les points en commun ou encore, une vision de la vie qui se ressemble. J'ai sans doute l'air de jouer les conseillères conjugales ici (ce que je ne veux surtout pas !) mais je comprends tout à fait la désillusion, surtout avec un enfant qui en a subi les conséquences lui aussi comme ça a été le cas de votre fils. J'ai moi aussi passé à un cheveu de la séparation suite à la perte de notre bébé, événement qui pour moi, a été un peu la goutte qui a fait déborder le vase si je peux le dire ainsi… J'ai un temps même été convaincue que notre histoire était terminée. Ce qui m'a aidée alors c'est d'en parler avec des amies au travail, plus âgées que moi, mariées depuis 25 ou 30 ans, qui m'ont avoué avoir eu leurs périodes difficiles sans que ce soit la fin de leur couple…. Étrangement, ça m'a réconfortée et donné le sentiment que nous aussi, nous pourrions passer à travers… Mais oui, j'ai aussi ce sentiment que le mariage pour la vie, c'est un peu comme un coup de dés. Mais ça existe ! Il suffit de lire Marjo pour s'en convaincre 😉

      Si vous le souhaitez, n'hésitez pas à m'envoyer un petit mot dans mon courriel. Cela me ferait plaisir d'échanger avec vous 😉

      Marie

  3. J'apprécie grandement tes mots et ta bonne compréhension toujours sans jugement.Ce dernier billet m'a permis de voir où j'en suis aujourd'hui et je peux dire que je suis heureuse et en paix avec le passé. J'ai travaillé durant des années avec des personnes vivant le deuil d'une séparation.Hommes et femmes qui ont eut à vivre,le choc,l'abandon,l'acceptation,et le pardon. Toutes les émotions reliées directement au divorce.Certaines d'entre elles arrivent à tourner la page en quelques mois,d'autres en quelques années et d'autres jamais malheureusement.Je vais toujours encourager les couples qui ont comme projet de vivre à deux. je leur souhaite vraiment du fond du coeur tout le bonheur possible malgré les hauts et les bas. Comme je dis souvent « sois heureuse Aujourd'hui ».Je te les dis à toi chère Marie.et merci.

    1. C'est une belle richesse je trouve que de pouvoir prendre les épreuves et de s'en servir pour aider les autres comme tu l'as fait 😉

      Et merci pour les souhaits !

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.