La chaussette solitaire ou la fin d’un mystère

Au tout début de ce blogue, j’étais tombée sur une étude des plus insolites qui s’était penchée – le plus sérieusement du monde – sur la destinée de ces chaussettes solitaires.

Vous savez ?

Ces chaussettes qui telles d’éternelles abandonnées de l’amour, sont comme condamnées a être à jamais en manque de leur douce moitié…

Drame Cornélien s’il en est un! Il faut bien le dire !

J’en avais d’ailleurs fait un billet qui, étrangement et sans que je ne puisse l’expliquer, sortait fréquemment sur le web, associé à mon blogue ! Pour le meilleur comme pour le pire ! Comme quoi, ça ne prend parfois pas grand chose pour se démarquer n’est-ce pas ?

Mais revenons à nos chaussettes ! Même si j’avoue que je n’aurais jamais cru reparler du sujet un jour sur ce blogue !

Bref ! Quoi qu’il en soit, qui d’entre nous n’a pas un jour été taraudé par cette énigmatique question de savoir ou pouvaient bien disparaître toutes ces légions de chaussettes qui disparaissent à la fréquence d’un métronome et qu’on ne revoit jamais. Laissant jusqu’à la fin des temps, dépareillée, une moitié désormais inconsolable. Un peu comme si les fugueuses s’étaient faufilées à travers la lorgnette d’un quelconque triangle des Bermudes !

Mais voilà ! Ne reculant devant rien pour faire contrepoids à notre ignorance à tous face aux grands mystères de l’humanité, voilà que je suis tombée sur une vidéo qui pourrait bien tout expliquer de ce qui pendant longtemps, fut sans doute l’un des plus grands mystères de l’univers !

Et qui se révélera n’être peut-être rien d’autre…qu’une banale erreur de parcours pour les fautives !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Libérées, le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale, Titiou Lecoq

Les derniers mois, je dois l'avouer, j'étais tellement fatiguée que juste l'idée de me plonger dans un livre et la chose m'apparaissait comme rien de moins que hors de ma portée. La  concentration à zéro[...]

Le syndrome de la chaussette solitaire

Il y a parfois des études (très sérieuses !) qui ont l’art de nous faire sourire, mais surtout, qui en disent long sur leur auteur (et sur nous?)! Et qui ont la propriété de nous[...]

Bêtes curieuses...

Drôles de bêtes que nous sommes, nous les humains... Ce dimanche, journée idéale pour la farniente, alors que je « surfais » sur Internet, je me suis mise à me demander « mais qu'est-ce qui vous amène sur mon[...]

Que d'émotions pour une simple chaussette !

Ce matin, deux nouvelles: l'une qui a fait ma journée et la deuxième, qui m'a littéralement jetée par terre ! Ainsi, j'ai reçu mon premier courriel d'une lectrice européenne (wow ! Bonjour de Montréal ;-) Celle-ci[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.