La liste, Jérémy Demay

«Il y a deux jours importants dans une vie. Celui où tu nais et celui où tu comprends pourquoi.» (Mark Twain)

Il y avait longtemps que je n’avais pas parlé bouquin ici, n’est-ce pas?

Et pourtant ! Dieu seul sait sans doute que ce n’est pas faute de bouquiner! Ma table de chevet menaçant clairement de s’effondrer sous le poids de tous ces livres que j’achète au rythme d’une toxico qui qui n’en fini plus de promettre que ça y est ! La désintoxe, c’est maintenant ! La vérité étant que j’ai récemment été forcée de dénicher deux bibliothèques tant les livres commencent à envahir la maison au delà du raisonnable !

Bref !

J’ai beau avoir au moins dix livres qui figurent tous dans ma To Do List de lectures, j’ai trouvé le moyen il y a quelques jours d’entrer chez Renaud-Bray et …de succomber à Jérémy Demay!

Mais qui c’est celui-là, vous dites-vous à cet instant ?

Un Parisien qui a décidé, il y a une dizaine d’années, de venir s’installer à Montréal. Seul, sans famille, avec  pour seul ami sa valise.

Celle-ci pleine de rêves !

Voilà qui d’office, avait tout pour attirer mon attention !

C’est pourquoi c’est sans tarder que j’ai de nouveau mis sur la glace tous ces autres livres qui attendent sagement leur tour pour me concentrer sur celui-ci. Convaincue qu’une bonne dose de motivation, le printemps venu, c’était franchement dans ma liste !

Et côté motivation, j’avoue que ce livre remplit son mandat. C’est que l’auteur (et humoriste) parle ici, sans détour, de cette période plus sombre de sa vie ou il a été aux prises avec une dépression. Parce que clairement, changer de pays, refaire sa vie loin de ce que l’on connaît, chercher sa place dans une industrie – l’humour – qui est un milieu que l’on pourrait considérer comme étant tissé serré, dans lequel il peut sembler difficile de s’intégrer lorsque l’on est « l’intrus » dans le décor, c’est sans doute là un terrain fertile pour les remises en question!

N’empêche, cette période plus difficile s’est avérée fertile puisqu’elle l’a amené a remettre certains acquis en question. Avec le désir, au final, d’écrire ce livre qu’il aurait lui-même aimé lire il y a dix ans…

Bien sur, des livres de motivation, dans le genre psycho-pop, on en trouve des tonnes dans les librairies. Toutefois, j’avoue avoir trouvé celui-ci plus sympathique que la moyenne, l’auteur avouant d’entrée de jeu que son intention n’était pas d’être vu comme un gourou !

Reste que tout cela est présenté avec tellement d’authenticité et sans prétention que j’avoue que j’ai apprécié 😉

Quant à moi, un défi pour ma liste! Celui de passer à travers cette pile de livres qui me fait de gros yeux, chaque fois que je passe devant !

Un projet de vie qu’on appelle ça !

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Novembre veut ma peau (un peu tout de même !)

Avec un titre pareil, vous pourriez être tenté de croire que décidément, rien ne va plus chez-nous n'est-ce pas ? Alors qu'en fait, il n'en est rien puisque «Novembre veut ma peau», de l'auteure Hélène Rompré,[...]

Un Nouveau projet sur les tablettes

Nouveau projet, vous connaissez ?Il s'agit en fait d'un nouveau magazine (et oui ! Encore un autre !) mais qui cette fois, nous promet plus de chair dans son contenu, selon son fondateur, Nicolas Langelier[...]

Tsundoku : ça se soigne docteur ?

Révélation ! En fouinant sur internet, j'ai été transportée de joie en découvrant qu'il y avait un nom au mal dont je souffre depuis des lustres... Et que qui plus est, j'étais très lourdement atteinte! Le (ou[...]

Constellation, Adrien Bosc

Samedi dernier, profitant de la manne d’événements littéraires offerts par le Métropolis Bleu, j’ai participé à un petit déjeuner au cours duquel l’écrivain français Adrien Bosc, auteur d’un premier roman, Constellation, très remarqué depuis sa[...]

Histoires sans fin

Le samedi matin, je ne sais pas pour vous, mais à moi, il me semble chaque fois que j'ai la vie devant moi, un monde de possibilités infinies. Cela, jusqu'à ce que je revienne à[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.