La préparation des repas, cet enfer !

La préparation des repas, cet enfer !Être blogueuse, ça réserve parfois des surprises. Comme par exemple, le fait d’être contactée par des recherchistes désirant vous inviter, vous une inconnue, à venir discuter d’un sujet quelconque à la radio !

Étant l’auteure du blogue Les Chroniques d’une cinglée depuis quelques années déjà, je dois avouer que la première fois ou j’ai reçue une telle proposition, ça a été une immense surprise pour moi bien sur. En plus de me permettre de découvrir que de faire de la radio, c’était quelque chose que je n’avais jamais envisagé mais que j’adorais !

Enfin bref, tout cela pour dire que récemment, j’ai été appelée une fois de plus pour discuter d’un sujet qui nous touche toutes autant que nous soyons: la préparation des repas versus la fameuse conciliation travail-famille !

Pendant l’émission donc, le sujet a ainsi porté sur le comment il était possible de survivre dans un monde fou dans lequel nous n’avons que bien peu de temps pour s’arrêter deux secondes, ne serait-ce que pour penser. Imaginez alors s’arrêter pour cuisiner de bons repas sains !!!

Alors que je faisais l’apologie de cette nécessité de planifier, planifier et planifier sans arrêt, l’animatrice revenait régulièrement avec cette question: « oui mais ça prends combien de temps tout cela ? ».

Le comble c’est lorsque je lui ai dit que le dimanche, alors que mes repas de la semaine étaient au four, j’en profitais pour faire mes barres tendres ! « Ah vous êtes une parfaite alors ? »

Dieu du ciel, si elle savait à quel point le jupon dépasse chez-nous plus souvent qu’autrement !!! Elle aurait eu très certainement un tout autre discours ! Mais bref, je préfère croire que c’est à prendre comme un compliment 😉

Alors de dire que je pense à cette animatrice chaque fois que je cuisine mes barres tendres, ce serait vraiment en dessous de la réalité ! Parce que chaque fois, en plus de me dire « Non mais pour qui se prend-elle celle-là ? Je suis loin d’être parfaite moi !!! », je ne peux m’empêcher de me dire que nous vivons vraiment dans un monde de fou ! Un monde dans lequel nous pouvons facilement passer plus de deux ou trois heures PAR JOUR dans la circulation. Et cela, sans se poser de question ! Mais un monde dans lequel dans un même temps, de consacrer une heure ou deux PAR SEMAINE à la planification et à la préparation des repas nous apparaît comme …une aberration !

Suis-je à ce point une extra-terrestre pour ainsi croire que de choisir de mettre la planification des repas familiaux au premier plan, ce soit comme de se faire passer en premier ? Et cela, bien avant les exigences infinies du monde qui nous entoure!

Allons ! Je voudrais savoir !

Et vous, vous cuisinez (parfois ou la plupart du temps) ou vous mangez (à l’occasion ou souvent) du déjà fait?

Et si vous cuisinez, quels sont vos trucs pour y arriver en travaillant à temps plein (si c’est le cas!)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Maternitude, couches souillées et gagne-pain

Il y a une tendance lourde dans la société ces dernières années et qui se reflète comme si elle était grossie mille fois dans les médias. Et j’ai nommé le complexe de la super maman. Vous[...]

La journée sans maquillage 2014: toutes belles au naturel

Je suis tombée ce matin sur un article (plusieurs en fait !) qui m'a (m'ont) fait sourire et dans lesquels j'ai pu apprendre une nouvelle renversante: soit que nous les femmes en général, consacrerions rien[...]

Le temps file...et nous on change aussi !

Il n'y a pas à dire.... Il en a coulé de l'eau sous les ponts depuis ce jour d'été 2009 ou j'ai commencé à écrire sur ce blogue !  Si on m’avait dit alors que[...]

Pourquoi ce sont les femmes qui vont sauver la planète

Collaboration de Aude Lagardet (du blogue Écologie-citadine) J’ai lu quelque part que les femmes utilisaient beaucoup plus leur sèche-cheveux, ce qui consomme beaucoup de l’électricité. Elles achètent aussi plus de vernis à ongles, plus de l’acétone[...]

Retour sur l'investissement

L'aire d'attente est déserte et froide. Je suis la seule âme qui vive ici, ce soir. Je sirote une boisson à peu près chaude et très sucrée. Ça disait «café» sur l’étiquette mais[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.