La quarantaine, le nouveau trente ?

Crédit: Pixabay

Comme un poisson qui saute hors de l’eau de son bocal le temps de quelques secondes, histoire d’appréhender ces mondes qui lui échappent, je n’ai pu résister à l’envie irrépressible de sortir de ma pause ce matin… Ayant été comme interpellée par un article qui m’a semblé des plus intéressants.

Et sur lequel j’ai eu envie de réagir à chaud !

Car très clairement, ce n’est pas parce que j’ai décidé de faire une pause de mon blogue que je me suis soudainement faite ermite,  comme si j’avais du coup renoncé à laisser vagabonder ma curiosité là où l’envie la porte !

Bref ! Ce matin, je suis tombée sur cet article du journal Suisse Le Temps (décidément, ça vaudrait le coup que je m’abonne!) dans lequel on parle des quincados, cette génération entre 45 et 55 ans (allo!), ces gens qui vivent encore comme s’ils avaient 30 ans.

Si je me permettais ici une parenthèse, j’avoue que je serais bien tentée de demander pourquoi, grands dieux ! nous nous sentons comme obligés de trouver des étiquettes à tout de nos jours! Les Milléniaux, la génération X, les boomers….chacun sa niche ! La vérité c’est que moi, les étiquettes ça me saoule carrément ! Note à moi-même: Il y aurait probablement de quoi ici écrire un billet futur !

Mais néanmoins (revenons à nos moutons!), cet article du Journal Le Temps est super intéressant dans la mesure ou il met en perspective ce phénomène (nouveau?) qui fait en sorte qu’on a parfois cette impression que l’âge ait carrément rajeuni depuis les années 70.

Vous ne trouvez pas ?

Car si la quarantaine de nos grands-parents, c’était déjà un peu la vieillesse, aujourd’hui j’ai l’impression que c’est rien de moins que le «peak» de la vie ! Car si nos grands-mères (et leurs mères avant elles) étaient comme destinées à n’avoir qu’un seul désir, soit celui d’enfanter, parfois jusqu’à ce que mort s’en suive il va sans dire, aujourd’hui la quarantaine c’est un peu le moment d’une vie ou il est possible de se réinventer. Ou mieux, un second début.

Carrément !

Toutefois, à la lecture de cet article, et cela même si je me suis reconnue jusqu’à un certain point dans les grandes lignes, je dois avouer que je suis de celles qui résistent toujours à ce qui semble-t-il, est un appel généralisé. Celui de la lutte contre l’âge.

Botox, chirurgies esthétiques et autres «adaptations de mon corps», très peu pour moi !

N’en demeure pas moins qu’une grande question demeure !

La quarantaine le nouveau 30?

On a envie de le croire !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

La crise de la quarantaine, un mythe? Vraiment?

Je suis toujours un peu dubitative lorsque je tombe sur certaines études qui, présentées dans les médias ou sur internet, semblent destinées à conclure un peu tout. N'importe quoi. Et parfois, son contraire. C'est un peu ce qui[...]

Et ainsi commença mon histoire...

  Je suis cinglée ! Voilà, c'est dit ! Convenons donc dès maintenant que je ne suis aucunement responsable des dommages que vous pourriez subir à la lecture des péripéties de mon univers tout ce qu'il[...]

10 choses que l'on découvre avec la quarantaine

Ah la quarantaine ! Y a-t-il période de vie plus perturbante et déstabilisante? On se le demande n'est-ce pas ! Lorsque j'ai commencé à écrire ce blogue, il y a presque six ans déjà, j'étais bien loin de[...]

La crise de la quarantaine, on en parle!

Alors que les jours semblent trop souvent se suivre, les uns pareils aux autres, il arrive parfois de ces surprises qu'on avait pas vues venir.... et qui ont indéniablement l'art d'ensoleiller une journée! Comme ce courriel[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.