La vie au temps du Coronavirus…Laves toi les mains

Jour 37

Le point de presse télévisuel quotidien du Premier Ministre, peu importe le jour:

– Lavez vous les mains.

– Lavez-vous les mains, encore.

– Restez chez vous.

– Avez-vous compris? Lavez vous les mains.

– Vous pouvez sortir dehors. À deux mètres c’est correct. Mais ne vous sentez pas trop en sécurité! Lavez-vous les mains.

– Vous pouvez aller prendre l’air. Pas trop vite. Pas trop loin. Gardez vos gouttelettes.

– Restez chez vous.

– Vous pouvez mettre un masque. Toutefois, on ne le recommande pas parce que ça ne sert à rien. Mais surtout, on n’en a pas pour tout le monde.

– Tu ne te sens pas malade? Tu l’es probablement mais tu ne t’en rends pas compte. Sinon tu vas le devenir. Les symptômes auxquels il faut porter attention: fièvre, toux, fatigue. Mais même si vous n’avez rien de tout ça, vous êtes probablement un risque sanitaire. Lavez-vous les mains, gardez votre deux mètres. Pas de chance à prendre!

-N’oubliez pas! Lavez-vous les mains.

– Attention aux gouttelettes. Surtout si vous ne les voyez pas (ce sont les pires celles-là)

-Le virus ne vit pas très longtemps sur une surface inerte mais ne prenez pas de risques inutiles. Nettoyez tous vos aliments. Même les conserves.

Avec un peu de vitriol? Nonnnnn! Ouiiiii ! Quoi qu’il en soit, et en cas de doute, vous pourrez toujours faire bouillir à gros bouillons. Et pourquoi pas? Faire la danse du feu. On n’est jamais trop prudents!

– On va probablement recommander le masque – mais on ne l’imposera pas – mais n’oubliez pas, lavez-vous les mains.

-Je sais, on vous a demandé beaucoup d’efforts pour aplatir la courbe. C’est vrai, nous sommes la province avec le plus de cas. Mais, n’oubliez pas, ça va bien aller! Vraiment, notre stratégie fonctionne! Lavez-vous les mains.

-Lavez-vous les mains encore.

-On ne le dira jamais assez n’est-ce pas? Lavez-vous les mains.

-Et oui, on va déconfiner. Un jour. Pas trop vite. PRO-GRESSI-VE-MENT. Parce que, plus que tout, il faut éviter la déconfiture.

-Vous l’a-t-on dit ? N’oubliez pas de vous laver les mains.

… Bruit de criquet… – Moi:   C’est quoi le message donc? Je ne comprends plus rien! Je pense que j’en ai manqué un bout…

Suivez et aimez nous:

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

La vie au temps du coronavirus...Là par où entre la lumière

«Il y a une fissure dans toute chose. C'est ainsi qu'entre la lumière...» (- Léonard Cohen) Jour 20 Alors qu’il y a tout juste deux ou trois semaines, je désespérais de ma vie la plupart du temps plus[...]

La vie au temps du coronavirus...Surréalisme

Ces temps-ci, je déprime solide. J’ai l’impression d’être la seule de l’univers à trouver que l’humanité est en train de sombrer dans une ère ou le surréel est roi. Ces jours-ci à Montréal, le sujet «chaud» de l’heure[...]

La vie au temps du coronavirus...Du temps de l'inhumanité

Jour 21 Vendredi dernier, fin d'après-midi. Je reçois un courriel de la résidence ou se trouve ma mère m'avisant qu'un premier cas de Covid-19 s'était infiltré. Comme un voleur. Et malgré la fermeture complète des visites[...]

La vie au temps du coronavirus...Là ou on perd ses repères

Jour 51 J’ai beau tenter de retourner les choses de tous bords, tous côtés, j’ai le sentiment ces jours-ci que je suis la seule au monde en en avoir vraiment marre de tout ça. La crise. L’isolement. Les nouvelles[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.