La vie est courte, qu’on se le dise !

Crédit: IStock

«Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.» (-Abraham Lincoln)

La vie est courte n’est-ce pas ? Voilà bien une affirmation qu’on entend souvent bien qu’elle puisse paraître des plus relatives pendant certaines périodes ou nos vies semblent frôler le désastre au quotidien…

Ou bien lors de certaines journées ou semaines nous semblant sans fin….

Mais… Et si nous étions bien loin du compte en affirmant que la vie est effectivement si courte ?

En effet, je suis tombée ce matin sur cet article tiré du site Internet Slate qui donne à réfléchir ! On y raconte pourquoi au jour de notre naissance, nous n’aurions en fait…que neuf ans à vivre.

omment est-ce possible, vous demandez-vous, alors que l’espérance de vie tourne plus ou moins (selon les pays, le sexe, etc…) autour des quatre-vingts ans? Et bien, les autres années se…volatiliseraient.  Purement et simplement !

« A la naissance, si votre espérance de vie est de 78 ans (données sur la population américaine), vous passerez un tiers de ce temps à dormir. Reste donc 49 années éveillées. Moins 3 passées à l’école. Viennent ensuite les 10 années et demie de vie professionnelle, et encore une année complète passée au volant de votre voiture ou dans les transports en commun: vous voilà rendu à 34 ans. Faire le ménage, cuisiner, aller faire des courses, s’occuper des enfants, tout cela vous prendra encore quelques précieuses années. Sans compter les neuf années passées devant la télé ou sur Facebook... » (Slate)

Alors? La vie est courte n’est-ce pas?

Totalement déprimant je vous le concède!

Alors, on les occupe comment ces précieuses années dont nous disposons réellement? Car il ne fait aucun doute que ça enlève le goût de…perdre du temps non ?

Source: Slate

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

L'amour comme dans les romans

  Parfois, j’ai cette impression que l’amour à la vie à la mort, tel que valorisé dans les romans (et dans nos fantasmes sans doute!), c’est « ben de l’ouvrage » comme on le dit si bien ici au Québec… Très certainement[...]

Petit éloge du vide et de l'ignorance à l'ère de la sur-information et des fausses nouvelles

Je ne sais pas trop si c'est la faute de l'hiver, qui, comme chaque année a cet art bien à lui de sembler un peu beige... Mais ces jours-ci, un peu comme la célèbre marmotte[...]

Déséquilibre et valse-hésitation

Depuis quelques temps, j'ai mal au dos... Une douleur digne de me rappeler à quel point il n'y a pas que mon bassin qui soit débalancé par moments... Mon corps tout entier semblant déchiré entre un[...]

La vie et le stress à l'ère des réseaux sociaux

Dans nos sociétés modernes, j'ai souvent l'impression - comme vous sans doute! - que tous, nous sommes hyper-connectés, limite dépendants, clairement drogués  à la technologie et tout ce qui vient avec: ordinateurs, réseaux sociaux et[...]

Parce que la mer(e) n'est pas toujours calme

Crédit: Photo-Libre.frMon Dieu que parfois, ça semble difficile d'être un bon parent ! N'avez-vous pas vous aussi remarqué cette tendance actuelle à critiquer les modèles des autres, comme si la personne qui parle avait la vérité[...]

2 commentaires sur “La vie est courte, qu’on se le dise !

  1. Ou on peut aussi attaquer le problème à l’envers et décider d’habiter pleinement toutes nos activités, être complètement présent même dans les taches du quotidien. Ca rajoute pas mal d’années 😉
    Bises Marie et j’espère qu’avec ta reprise le temps ne file pas trop vite

    1. Bonjour Guen ! Honnêtement, je pense qu’il faut en prendre et en laisser avec ce genre d’étude. Clairement, nous sous-estimons tout ce temps passé dans le transport et au travail mais je me refuse à croire que le fait de s’occuper de nos enfants ce soit si terrible. En ce qui me concerne, j’ai toujours su que j’en voulais. Donc jamais je n’entrerai mon fils dans ces « catégories » qu’on qualifie d’obligation. Mais peut-être que de constater tout ce temps consacré à nos diverses activités dans une vie, ça donne envie de bien choisir de quoi on « habillera » nos journées. Faire de meilleurs choix, ceux qui nous ressemblent vraiment. Pour ma part, je ressens de plus en plus ce besoin de choisir consciencieusement ce qui entrera dans ma vie. Et j’avoue que j’y travaille actuellement 😉 J’en parlerai bientôt car il y a un vieux proverbe de chez-moi qui dit qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué 🙂 Je dirai donc simplement que je suis à la chasse à l’ours ces temps ci 😉

      Passes une belle journée !

      Marie xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.