La vie qui défile…et le compteur qui tourne

 

Photo: IStock

La vie est courte, bien plus nous pouvons l’imaginer ! Et malheureusement, certains événements viennent parfois cruellement nous rappeler que… le compteur tourne.

Et que ne n’est pas nous qui en avons le contrôle !

Ce weekend, j’avais rendez-vous avec Maggie, ma coiffeuse des sept dernières années. Car un ou une bon(ne) coiffeur(se), tout le monde le sait, on y est fidèle n’est-ce pas ?

En fait, je devais la voir il y a trois semaines, à son retour de ce voyage d’un mois qu’elle avait fait avec son mari, en Turquie. Mais mon rendez-vous avait alors été annulé, Maggie étant à l’hôpital pour ce que je n’imaginais rien de grave. Tout au plus le résultat de quelque chose qu’elle aurait pu manger là bas. Dans le genre maux que l’on rapporte parfois de contrées lointaines.

Mais voilà, j’ai appris ce samedi qu’elle avait en fait eu… un ACV.

Juste de l’écrire et je ne parviens toujours pas à y croire ! Elle, une boule d’énergie ! Une femme magnifique avec deux grandes filles de dix-huit et vingt ans. Un mari avec qui elle forme un couple super, tous deux se permettant maintenant des voyages en amoureux alors que leurs deux filles sont devenues des adultes.

Tout cela à tout juste quarante-cinq ans!

Vous savez ? Ce genre de personne chez qui vous arrivez et que vous avez le sentiment de connaître depuis au moins vingts ans. À qui j’avais à quelques reprises emmenée ma mère pour qu’elle la coiffe aussi. Et qui loin de se sentir dépourvue devant le Parkinson de ma mère, l’avait plutôt comme prise sous son aile. Blanguant même de ces tremblements qui en d’autres circonstances, donnent à ma mère l’envie de se cacher chez-elle… Mais desquels Maggie parvenait néanmoins à lui donner envie d’en rire.

Maggie qui chaque fois par la suite, me demandait comment ma mère allait.  S’y intéressant vraiment !

Je n’arrête pas d’y penser depuis. Car ces choses-là, n’est-ce pas que ça n’arrive qu’aux autres ? Qu’à ces personnes qu’on ne connaît pas ?

Jamais à des personnes proches.

Surtout pas à soi !

Nous passons nos vies à se dire qu’un jour, nous ferons ceci ou cela. Que lorsqu’on aura le temps ou que le bon moment sera venu, nous réaliserons nos rêves. Qu’on se jettera enfin à l’eau, nous risquant alors à mettre le bout d’un orteil dans ce que nous imaginons être le bonheur….

Tout cela en oubliant trop souvent que parfois, il ne suffit que d’une seconde pour nous faire réaliser que nos rêves, c’est maintenant.

Et qu’il n’y a pas toujours de demain…

« Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faîtes que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. » (-Mark Twain)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Le goût du bonheur

Photo: Chronique d'une cinglée Ah, le bonheur ! Quel mot piège n'est-ce pas ?  Aujourd'hui, il semble que tout le monde ait ce mot à la bouche. C'est « LA » valeur du moment, la condition sine qua none pour réussir[...]

La beauté des petites choses sans importance

Photo: PABvision.com Parfois, nous n'avons pas idée de l'impact qu'un mot ou une action de gentillesse peut avoir sur la personne à qui on le destine... Hier, j'ai reçu un courriel d'une vieille amie qui le plus[...]

Pour un monde meilleur

Photo: PABvision.comJe suis une grande idéaliste.... Mais ça, ce n'est un secret pour personne n'est-ce pas ?Ainsi, j'ai envie de croire que le monde, «il est beau et il est gentil» ! C'est pourquoi lorsque[...]

Le secret du bonheur

Photo: IStockLe secret du bonheur ?Selon le World Happiness Report publié par les Nations Unies au début du mois, il semble que les petits plaisirs de la vie, le temps passé avec la famille et[...]

2 commentaires sur “La vie qui défile…et le compteur qui tourne

  1. Bon matin Marie,

    J’espère que ta coiffeuse se remettra vite et bien de son ACV.

    Il y a de ces personnes que nous rencontrons dans nos vies qui deviennent importantes ; je vois que Maggie est l’une de ces personnes.

    Cette femme délicate – je pense ici à la façon de traiter ta maman – mérite de retrouver une bonne qualité de vie le plus vite possible. Je lui souhaite.

    Bonne journée à toi,

    Marjo

    1. Bonjour Marjo ! Je souhaite aussi de tout coeur qu’elle s’en remettra sans trop de séquelles… Parfois, la vie nous envoie de ces « messages » pour nous inviter à prendre soin de soi et s’attarder à ce qui compte vraiment. Et pour les autres, les personnes de l’entourage, la famille, les amis, les connaissances, c’est parfois une occasion de prendre conscience de la valeur de ces personnes. Même si idéalement, on devrait le réaliser bien avant de les perdre… Mais ça, malheureusement, on l’oublie trop souvent !

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.