L’aventure est partout, même au petit matin

Crédit: Pexels

De quoi ça a l’air une matinée de merde ?

Répéter trois cent fois à fiston de se lever !

Pelleter avant le petit-déjeuner la neige qui pèse trois tonnes parce que ça fait un bon 8 heures qu’il pleut  au cœur d’un avril qui pleure sa vie, ne sachant se résoudre à l’idée de laisser l’hiver faire sa vie…ailleurs!

Rentrer et être obligée de reprendre une douche et de se changer. Parce que bien sur, vos vêtements n’ont pas survécu au supplice!

Se brûler le palais fraîchement opéré en mangeant trop vite du gruau trop chaud! Parce que du «mou», c’est tout ce que vous pouvez manger depuis une semaine !

Être en retard au boulot, évidemment ça fait parti du programme!

Ça s’arrête là, pensiez-vous?

Et bien non !

Parce que vous arrivez au bureau, allez vous chercher un café…. Sans oublier de renverser ce dernier devant tout le monde dans le hall d’entrée de de la boîte qui vous embauche !

#Priceless ! Vraiment !

Mais pour être positive, je peux toujours me dire qu’après tout cela, ça devrait aller n’est-ce pas ? 😉

Hummmmm ! Soyons zen !

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Mots(Rosité)

Je suis ces jours-ci un peu comme ces grands timides De ceux qui n'osent pas trop approcher de l'objet de leur convoitise. De crainte d'être rejeté. Ou tout simplement... ...pas tout à fait à la hauteur. Alors ? Cachée dans un[...]

Sans titre et sans filtre ou l'amitié à l'ère de Tinder

Mon petit bonheur le dimanche matin, c'est immanquablement chaque fois le même. Celui de m’asseoir avec le journal sur ma tablette. Sans soucis du temps que je mettrai à faire le tour de ce qui[...]

Des aisselles colorées ou l'art d'afficher ses couleurs

Je suis tombée en souriant sur cette nouvelle dans le journal du matin qui racontait qu'une nouvelle tendance avait vu le jour ces dernières semaines: des femmes des quatre coins du monde qui se laissaient[...]

Errements

Je sais ! J'avais bien dit que je n'écrirais plus ici. Parce que dans la lenteur estivale, avait jailli cette idée folle que je pourrais désormais me passer de cette séance régulière d'écriture... Et comble d'audace, que je[...]

Changement de programme

Vouloir écrire un billet sur le coin du comptoir de cuisine un samedi soir... Et se faire appeler par Skype, en provenance du salon, parce qu'on nous attend pour aller écouter un film! Pas facile la vie[...]