Le bonheur, je ne vous dis pas ! Mon meilleur d’octobre

Crédit: Pexels

Compliqué d’être heureux ?

Et si, au contraire, le bonheur résidait dans les petites choses ? Ces brefs instants, aussi volatiles que des bulles de savon, et qui disparaissent du radar de nos souvenirs en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire …

Voilà que j’ai eu l’idée de cette liste… Le meilleur du dernier mois !

En octobre donc, j’ai:

  • Craqué pour les couleurs d’un automne en feu;
  • Passé un superbe moment avec une gang de fans de cartes postales alors que nous nous réunissions un samedi d’octobre dans le plus inutile et vintage des passe-temps;
  • Vu l’un des billets de mes chroniques être repris sur le Huffington Post;
  • Compté quelques nouveaux membres officiellement abonnés à mes chroniques;
  • Mangé, un midi, des nattas qui goûtaient le ciel;
  • Ceci expliquant peut-être cela, acheté des billets d’avion pour Lisbonne en mars !
  • Été approchée par HabiloMédias pour qui j’écris des billets sur l’éducation aux médias…pour être consultante sur un projet commandé par la Régie du cinéma dans le but d’éduquer les jeunes au classement signalétique des films. O Joie !
  • Cuisiné une bonne douzaine de pots de ma «célèbre» confiture de poivrons ! J’avais d’ailleurs déjà partagé la recette ici ! Mais comme il s’agit bien sur d’une recette secrète, je vous serais gré d’en protéger le mystère !
  • Été renversée par la gentillesse de Fatima qui un matin au café, m’a fait en douce le plus énorme latté que j’ai vu de ma vie! Débordant d’une créma des plus gourmandes. Mais c’est promis! Je garderai le secret ! Histoire de ne pas faire de jaloux!

Et vous ? Qu’est-ce qui vous a rendu heureux en octobre ?

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

J'aime...

L'été, on le sait, ça donne envie de flâner sur la terrasse, avec un café au lait et un bon journal ! Alors un peu comme une ode aux petits bonheurs, inspirée par ce billet de[...]

Prendre le temps de cuisiner et de bien manger: dernier tabou ?

Chaque année à l'automne, c'est un peu le même scénario. Je peux passer des semaines à tenter de trouver de quoi sera fait le menu de mes réceptions des fêtes.  Dans l'espoir avoué d'impressionner mes invités,[...]

La semaine des quatre jeudis

La procrastination. Maudite maladie que celle-là n'est-ce pas ? N'empêche, j'ai envie de croire - ou de faire du déni, diront les mauvaises langues! - que c'est l'arrivée de l'été qui, ces temps-ci, fait en sorte[...]

Arrêt sur image

Photo: Chroniques d'une cinglée Petit vendredi gris et pluvieux pour clore une semaine de la même couleur… Heureusement que pour le week-end, on nous annonce un peu de soleil que je ne ferai pas l’erreur de[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.