Le Bullet Journal ou le Nec plus ultra de l’organisation

Pexels

L’automne venu, j’ai parfois l’impression que tous, nous sommes comme soudainement pris de ce que j’aurais envie de qualifier de frénésie d’organisation. Un peu comme si à deux pas d’un précipice annoncé, nous étions soudainement comme envahis d’épouvante devant l’éventualité de cet agenda du temps qui de nouveau, frôlera l’explosion dès que nous aurons le malheur, ne serait-ce que deux secondes et quart, de poser le regard dans sa direction!

Et si d’aventure nous doutions de ce qui a tout d’un phénomène aussi répétitif qu’un métronome, il suffit de «googler» sur internet les mots «rentrée» et «conseils» pour se voir balancer en une fraction de seconde rien de moins que…. 1 740 000 résultats!

Et non, ce n’est pas un chiffre en l’air ! C’est bien le nombre (effarant!!) de résultats que j’ai moi-même vu m’exploser au visage lorsque j’ai moi-même «googlé» la chose !

C’est clair ! Il y a de quoi donner le tournis !

La «saveur du mois» cette année ?

Le «Bullet Journal». Rien de moins que le nec plus ultra de l’organisation si l’on en croit les innombrables articles qui y sont consacrés sur le web. Mais surtout, un concept inventé par Ryder Caroll, un designer américain qui a mis en ligne un site dédié (en anglais) à son idée.

Et on en parle en effet tellement partout ces jours-ci que le principe semble être rien de moins qu’une «révolution» lorsqu’on parle d’organisation!

LE PRINCIPE ?

Un cahier blanc dans lequel planifier rien de moins que sa vie en entier ! Et cela, en réunissant au même endroit tâches, rendez-vous, listes diverses, résolutions, objectifs. Et tout cela, sur une base quotidienne, hebdomadaire et mensuelle. Le but ultime étant d’améliorer sa productivité bien sur! Mais surtout, la promesse de mieux s’organiser et de se concentrer enfin sur ce qui compte vraiment pour soi.

Et cela, tel qu’on l’aura soi-même défini.

Rien de moins que l’organisation élevée au rang de grand art !

COMMENT ÇA FONCTIONNE?

Il s’agit de prendre un cahier, n’importe lequel, et d’y créer les différentes «catégories» qui engloberont ensuite tous les éléments de votre vie.

Si vous êtes sur Pinterest, ou encore, sur Instagram, vous trouverez notamment une foule d’idées et d’inspirations afin de personnaliser et d’enjoliver votre propre «Bullet Journal».

Pour une fois qu’on nous propose autre chose qu’une nouvelle «application» pour réglementer notre vie, je l’avoue, je suis un peu curieuse de tenter le coup! Parce que je demeure convaincue que les meilleures solutions sont bien souvent dans les petites choses. Et non pas dans toutes ces applications que l’on tente de nous vendre comme étant une nouvelle version du Saint-Graal !

Vous avez tenté le coup et créé votre Bullet Journal? Est-ce que vous aimez ?

Je suis curieuse de connaître votre avis sur la question!

Quant à moi, je vais tenter l’expérience et vous en reparlerai bientôt !

Qui sait si ce n’est pas ce qu’il me faut pour enfin me donner le coup de pied au derrière qu’il me faut pour enfin terminer mon livre !

Source: bulletjournal.com/

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

L’index Schick ou lorsque une entreprise décide de se mêler de nos choix en matière de petites culottes

Les culottes de grand-mère sont-elles responsables de la chute de vigueur du dollars canadien ? Voilà autre chose maintenant ! C’est en effet la très «sérieuse» question au coeur de cette  nouvelle diffusée hier par l’entreprise Schick Hydro[...]

Concours: Envoyez un livre au ministre Bolduc ...ou l'histoire de ce ministre de l'Éducation que l'on découvrit (dé)culotté

Pour qui fréquente ce blogue de façon plus ou moins assidue, cela peut sembler un secret de Polichinelle que je sois un peu obsessive lorsqu’il est question de livres. C’est un fait indéniable en effet que[...]

Bulle

Chaque samedi matin, alors que tout le monde dort encore dans la maison, je n'ai pas de plus grand plaisir que de descendre à la cuisine pour me faire couler un bon latté. Puis de sortir[...]

La crise de la quarantaine, on en parle!

Alors que les jours semblent trop souvent se suivre, les uns pareils aux autres, il arrive parfois de ces surprises qu'on avait pas vues venir.... et qui ont indéniablement l'art d'ensoleiller une journée! Comme ce courriel[...]

DSM-5, Toutes des folles finies

Le DSM-5, vous connaissez ? Probablement que pour vous comme pour moi jusqu'à hier, cet acronyme sonne-t-il comme du chinois. En effet, j'ai découvert avec surprise en lisant mon journal hier matin que les psychiatres - comme[...]

3 commentaires sur “Le Bullet Journal ou le Nec plus ultra de l’organisation

  1. SUPEEEEEEEEEEER RICHE IDÉE … QUI A LE MÉRITE D’AVOIR FAIT SES PREUVES PAR DIFFÉRENTES VERSIONS … DANS LE PASSE 😉

    Hello ma chère amie 🙂

    Je suis revenue hier dans la nuit d’un trip au Sahara de deux jours avec papa et son cousin (c’était CHAUUUUUUUUUUUUUUD mais génial 😀

    Et demain aux aurores, je m’en vais, toujours avec le dad, à l’est pour assisater à un festival de théâtre 🙂

    Cool la vie non !?

    Bisous ma chère Marie

    Yasmine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.