Le goût de l’automne

Crédit : Istock
« On ne ment pas la bouche pleine. 
Beaucoup d’aveux se font à table »
(Claude Chabrol, novembre 2009)
Chaque automne, c’est un peu la même chose! La profusion de couleurs de mon jardin de même que dans les marchés me donne envie de tout mettre en conserve, histoire de tenter d’emprisonner toutes ces saveurs pour les longs mois d’hiver à venir…

Et quand bien même je me fais chaque fois la promesse que cette fois-ci, je vais lâcher un peu prise, en faire un peu moins, laissant tomber tout ce travail que demande la mise en conserve…je fini toujours par succomber!

Ainsi, mardi, alors que j’avais planifié une petite journée de congé à consacrer à l’écriture, je me suis laissée happer par plein (trop !) d’autres choses !

Lavage, repassage…et confection d’une quinzaine de pots de conserves. Compote de pommes et de poires, confitures de mirabelles, confitures de tomates et poivrons rouges de mon jardin… Tout y est passé !

Sauf le fait d’écrire. Du moins, autant que je l’aurais voulu…

Je me console du sourire de mon fils lorsqu’il est tombé dans mes pommes (au propre comme au figuré 😉 Et de ces longs mois d’hiver à venir ou nous pourrons continuer de déguster ces petits pots de bonheur qui pour le moment, s’alignent sagement sur mes tablettes, fiers de leurs couleurs.

Et voilà que parlant de Confiture de tomates, oignons et poivrons rouges, cette recette que j’ai dénichée sur le Web et que j’ai un peu modifiée (c’est tout moi ça !), s’est avérée le succès de la saison alors qu’hier soir, au cours d’un souper partagé avec des amis, nous sommes littéralement tombé en amour avec l’un de ces petits pots de bonheur !

Voici donc la recette !

Confiture de tomates, oignons et poivrons rouges

Ingrédients :
Poivrons rouges fermes et sans taches
Tomates (idéalement des italiennes, sans pépins)
Sucre
Huile d’olives
Basilic (ou toutes herbes qui vous tombent sous la main et que vous aimez !)
1 sachet de gélatine

Exécution :

  • Couper tous les légumes en morceaux (tomates, poivrons, oignons). Les placer dans un grand chaudron et les faire revenir légèrement dans l’huile d’olives.
  • Les couvrir de la moitié de la quantité de légumes en sucre (exemple: 4 tasses de légumes= 2 tasses de sucre). Cuire jusqu’à ce que les légumes se défassent.
  • Passer le mélange au robot culinaire afin d’en faire une purée et remettre dans le chaudron pour poursuivre la cuisson jusqu’à épaississement. (Le fait de passer les légumes au robot permet au passage de retirer l’excédent d’eau qui se sera formé pendant la cuisson)
  • En toute fin, j’ajoute un sachet de gélatine que j’ai d’abord fait lever dans un peu d’eau. Puis je mets le tout en conserve.

Il est important de faire cuire la confiture suffisamment, du moins jusqu’à ce qu’elle épaississe un peu sans quoi, elle demeurerait trop liquide. En refroidissant, elle prendra une consistance un peu gélatineuse.

Un délice avec du pain frais et un bon fromage de chèvre ou de brie !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Renouveau automnal

N'avez-vous pas cette impression que l'automne rime d'une certaine façon avec l'idée du renouveau ? Pour ma part, si la fête du Travail est toujours le prétexte idéal pour aller aux pommes ou mettre en[...]

Légèreté

Qu'y a t’il de plus agréable l'automne que ces soupers entre amis qui s'éternisent longtemps après le coucher du soleil ? Et c'est justement à ce rituel des plus social que je me suis adonnée le[...]

Joyeuse Halloween !

Photo: Chronique d'une cinglée Joyeuse Halloween à tous les petits chasseurs de citrouilles de la planète ! (et de bonbons surtout !)  J'espère que la cueillette aura été bonne ;-) Et pour les grands, cette petite pensée: « Il[...]

Hier encore

 Photo: IStock N'était-ce pas l'été hier encore ?Une fois de plus, je suis forcée de constater que ce calendrier qui nous donne parfois cette impression d'être figé, sait tout autant se mettre[...]

4 commentaires sur “Le goût de l’automne

  1. J'aime beaucoup ton expression petits pots de bonheur. C'est bien vrai.Ça sent l'automne depuis quelques jours.Merci pour ta recette je vais l'essayer certain.J'aime quand c'est pas compliqué. J'ai fais 22 petits plats de sauce à spaghetti et autant en sauce tomates.Quelques pots de marinades,ketchup et confiture. J'ai hâte d'aller chercher une citrouille. Ce temps-ci je mange beaucoup de potages,je ne m'en lasse pas. Je prépare aussi beaucoup de nourriture pour mes parents qui cuisinent de moins en moins.J'ai lu quelque part que le sens du goûter s'atténue avec l'âge et je commence à y croire.Ou bien simplement qu¸'ils on moins le goût de cuininer.Je fais moins de conserve qu'avant,mais l'envie me prend quand même quand je vais à la ferme près de chez-moi.J'aime bien apporter un petit pot surprise lorsque je suis invitée à souper. Je prévois aller aux pommes sous peu,Alors l'automne me tient bien occupée mais si heureuse pour la gourmande que je suis.Je suis certaine que tu te remettras à écrire sous peu. Quand le temps froid va arriver pour de bon tu auras plus de temps pour t'y consacrer en temps et lieu.Bon Lundi Marie et merci pour ces billets que tu nous partagent.Sache que j'apprécie beaucoup.

    1. Bonjour Étoile ! J'adore vraiment l'automne moi aussi ! Beaucoup préfèrent la chaleur et l'été mais moi, j'ai vraiment un faible pour les petits matins frisquets 🙂 Et à ce que je vois, je ne suis pas seule 😉

      Bonne journée à toi !!

      Marie

  2. Bon matin Marie,

    Merci tellement pour ta recette ! J'ai fait un potager – pour la toute première fois – et j'ai des tomates/cerises à profusion à ne plus savoir que faire. Ce ne sont pas des tomates italiennes comme ta recette, mais je vais quand même essayer. Je t'en donnerai des nouvelles plus tard.

    Je ne fais pas autant de conserves que toi, c'est certain, mais j'ai mariné quelques choux-fleurs lesquels sont délicieux.

    Bonne journée et encore merci !

    Marjo

    P.S. Tu sais que les mots dans ta tête pour ton livre ne se perdront pas alors que les légumes qui traînent n'ont pas cette chance. Comme le dit si bien Étoile, tu auras le temps lorsque les froids arriveront de te consacrer plus longuement à l'écriture.

    1. Rassures toi Marjo, j'ai moi aussi passé toutes mes tomates cerises dans la première recette de confiture que j'ai faite la semaine dernière. C'était délicieux ! Mon mari est arrivé du marché hier avec… une caisse de tomates italiennes pour que j'en fasse d'autres ! C'est te dire combien cette recette est délicieuse 😉 La seule différence avec les tomates italiennes c'est qu'elles contiennent peu ou pas du tout de pépins et la chair est plus épaisse. À mon goût personnel, c'est tout aussi bon.

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.